Thierry Dumaine, Loïc Carpène, Aurélien Cologni et Renaud Guigue affichaient leur satisfaction, ce lundi à Port-Barcarès.

Si Julian Bousquet, Benjamin Garcia (blessés), Tony Gigot (empêché, son absence était prévue), n’étaient pas au rendez-vous fixé par le sélectionneur des équipes de France, ce lundi matin à Port-Barcarès, les autres internationaux des Dragons Catalans, Rémi Casty (qui mardi a rendez-vous à Montpellier avec un chirurgien, afin d’en savoir plus sur l’état d’un genou en délicatesse avec un ligament croisé), Benjamin Jullien, Jason Baitieri, Lucas Albert, Mickaël Goudemand, Alrix Da Costa, Lambert Belmas, ont manifesté leur vif désir de porter le maillot tricolore, lors de la campagne automnale qui s’approche à grands pas.

A l’exception de Rémi Casty, logiquement au repos, et qui était spectateur de la séance du matin, avant de partager le déjeuner au Mas de l’Ile avec les autres présélectionnés (les Dragons étaient dispensés de l’entraînement de l’après-midi), ses camarades de club ont d’ailleurs affiché le même enthousiasme, sur le terrain, que Bastien Escamilla, William Ousty, Thomas Lasvènes, Matthieu Laguerre, Louis Carré, Jordan et Fabien Flovie, Bastien Escamilla, Amine Miloudi, Benjamin Vergniol, Quentin Garrouste, Valentin Chanet, Romain Puso et Arthur Mourgue.

Exécution en hausse

De quoi satisfaire Aurélien Cologni, concernant “le travail sur l’exécution, la transmission, la précision, via des chaînes tactiques décortiquées”.

“Si lors du précédent stage, à Toulouse, la séance se voulait davantage généraliste, cette fois nous nous sommes plus penchés sur les détails”, poursuivait l’entraîneur des Bleus, rejoint dans son analyse par Thierry Dumaine.

“Progressivement, la séance a gagné en intensité, et c’était également de mieux en mieux, tant dans l’exécution que dans la communication entre joueurs”, notait le responsable, depuis le 3 avril à l’INSEP, de l’Unité d’Accompagnement à la Performance.

Pour sa part, Loîc Carpène insistait sur le fait que les joueurs “suivis” “ont augmenté leur masse musculaire”, via le programme remis par le préparateur physique du XIII de France,  au début de la préparation pour le championnat d’Europe des nations.

Six absents

Le groupe, privé de Valentin Yesa, Alex Mickalézyk, Mathieu Khedimi, Valentin Yesa (retenus par leurs obligations professionnelles), Joris Bissière (pris de vomissements dans la nuit de lundi à mardi), et Justin Sangaré, laissé à la disposition du Toulouse Olympique, s’est en tout cas fondu correctement dans le collectif mis en place par le staff technique, sous les yeux de Jacques Jorda, responsable du haut niveau à la FFR XIII.

“Il existe naturellement, certes, encore un décalage entre les Dragons et les joueurs Elite, mais le mélange des niveaux est de bon augure pour la suite”, estimait Aurélien Cologni. Lequel, outre Thierry Dumaine, qui sera à la disposition des Bleus durant le championnat d’Europe, était accompagné de Renaud Guigue, David Avenar, Gilles Albert et Klifa Bergal, en ce lundi ensoleillé, qui marque une nouvelle importante étape sur le chemin des échéances internationales des mois d’octobre et novembre.