Sans surprise, l’Australie U23 a surclassé le XIII de France 62-4 à Wollongong, derrière Kalyn Ponga au sommet de son art, à l’image de ses aînés, les Kangourous ayant dominé la Nouvelle-Zélande 26-4, plus tard dans la journée sur le même WIN Stadium.

“Nous avons respecté notre adversaire, lequel s’est d’ailleurs montré à son avantage en seconde mi-temps”, a noté la star de Newcastle, auteur entre autres de deux passes décisives, en début de match, au bénéfice de Brian Kelly et David Fifita.

“Mais nous étions supérieurs à tous les postes”, a aussi indiqué Ponga, alors que Campbell Graham s’est offert un hat-trick, et Victor Radley (joueur du match), Zac Lomax, Ryan Papenhuysen, un doublé, alors que Corey Horsburgh a également trouvé le chemin de l’essai.

Les Bleus, de leur côté, n’ont pas vu le ballon avant la pause, et perdu très vite Charles Bouzinac sur blessure à un bras (7è).

Seul Mathieu Jussaume, via un départ au ras du tenu, est parvenu à sauver l’honneur d’une formation tricolore privée il est vrai d’une bonne dizaine de titulaires en puissance.

KANGOUROUS U23 : 1. Ryan Papenhuyzen, 2. Campbell Graham, 3. Curtis Scott, 4. Brad Parker, 5. Reuben Garrick, 6. Kalyn Ponga, 7. Brodie Croft, 8. Corey Horsburgh, 9. Reed Mahoney, 10. Thomas Flegler, 11. David Fifita, 12. Angus Crichton, 13. Victor Radley.

Sont entrés en jeu : 14. AJ Brimson, 15. Nat Butcher, 16. Emre Guler, 17. Tino Fa’asuamaleaui.

FRANCE : 1. Thomas Lasvenes 2. Gavin Marguerite 3. Arthur Romano 4. Vincent Albert 5. Paul Marcon 6. Hakim Miloudi 7. Lucas Albert 8. Maxime Puech 9. Charles Bouzinac 10. Lambert Belmas 11. Paul Seguier 12. Jordan Dezaria 13. Romain Navarrete (cap).

Sont entrés 14. Mathieu Jussaume 15. Bastien Canet 16. Arnaud Bartès 17. Justin Sangaré.