Lucas Albert a donné le coupe de grâce à la 86è minute d’un duel imparfait mais intense

La Saint-Valentin ! Presque, parce que Dumas, Chanet et les leurs, ont été à la fête durant 80 minutes. Pour finalement voir Romain Franco, dans les arrêts de jeu du temps réglementaire, donner le dernier coup d’un collier confectionné par Lucas Albert, Joan Guasch, Ugo Perez, Thomas Ambert.

Résultat : match nul et Point en Or à venir.

Cruel pour Saint-Gaudens, en tête au tableau d’affichage depuis la 43è minute de ce match très engagé mais haché, perturbé par un vent violent, un terrain gras, et des fautes en trop grand nombre.

Des Commingeois réduits à douze dès la 50è, après le carton rouge décerné à Josh Coyle, et qui pourtant continuèrent de faire plus que jeu égal avec des Catalans il est vrai guère dans leur assiette, à l’image de la météo, et ce malgré les bonnes dispositions des plus jeunes, comme Barthélémy Rougé et Hugo Salabio, très actifs en deuxième période.

Celle où tout a basculé en leur faveur.

Laurent Trescasa et Saint-Gaudens ont échoué d’un souffle
Crédit Anthony Monod

Trescasa le mystificateur

Car après l’essai de Valentin Dumas, qui avait tapé à suivre pour lui-même et bénéficié d’un rebond favorable, un mouvement entre Guasch et Tiaki Chan était à deux doigts d’aboutir. Car, surtout, une fois en supériorité numérique, les locaux réduisaient la marque via Romain Franco, servi sur son aile.

Mais une pénalité de Valentin Chanet, puis un essai de Laurent Trescasa, mystifiant brillamment la défense sang et or sur quinze mètres, sur service de Dumas, plaçaient les visiteurs nettement en tête (20-10).

Il restait alors un petit quart d’heure à jouer, et Lucas Albert, superbe sur le coup, s’échappait pour fixer en direction de Jordan Flovie, le genre d’ailier qu’on ne rattrape pas. Et puis vinrent ces arrêts de jeu fatals à Saint-Gaudens : Franco y allait de son doublé, prolongations à suivre.

Un drop d’Albert était contré, mais Alexandre Anger commettait une faute sur Flovie à quinze mètres de l’en but commingeois. Une aubaine pour Albert, joueur en or, c’est le cas de le dire, après son rush salvateur.

Reste que malgré la chouette fin de match des Catalans, Saint-Gaudens méritait mieux que le seul point de bonus.

Car contre le vent, en première mi-temps, sollicité par Damien Wastjer, Maxime Stefani avait laissé une réelle occasion de prendre le score.

Enorme Leatigaga

On jouait depuis une demi-heure, aucun point n’avait encore été inscrit, les Catalans avaient souvent dominé mais manqué de discipline, la Saint-Valentin n’étant pas, pour une fois, la fête des amoureux du beau jeu. Et à cinq minutes de la pause, Alexis Meresta-Doucet giclait au ras d’un tenu.

Saint-Estève XIII Catalan était devant, mais pas pour longtemps car Stefani trouvait Alexandre Roux, roi du débordement. Mi-temps : 6-6. On connait la suite… L’échec de Nathan Leatigaga, formidable pilier, et de ses coéquipiers du Comminges, en tout cas décidément à l’aise, cette saison en championnat.

En face, Arthur Romano et Ugo Perez s’étaient dépensé sans compter, mais les Catalans reviennent de loin. Le prochain duel entre les deux équipes, à Saint-Gaudens et en Coupe Lord Derby cette fois, vaudra le détour.

ST ESTEVE XIII CATALAN – ST GAUDENS 24-20

Mi-temps 6-6

20-20 à la fin du temps réglementaire

Arbitre Kevin Delarose

Terrain en mauvais état, temps froid et partiellement ensoleillé, vent violent

ST ESTEVE XIII CATALAN : 5 essais Meresta-Doucet (38), R. Franco (54, 80), J. Flovie (75), Lu. Albert (86), 2 T J. Guasch (38) et Lu. Albert (75).

ST GAUDENS : 3 essais Anthony Roux (40), Dumas (43), Trescasa (68), 2 T (43, 68) et 2 pénalités (39, 56) Chanet.

Carton jaune à St Estève XIII Catalan : Belmas (20).

Carton rouge à St Gaudens : Coyle (50).

ST ESTEVE XIII CATALAN : Brochon – J. Flovie, Ambert, A. Romano, R. Franco – (o) Lu. Albert, (m) J. Guasch – Rougé, Meresta-Doucet, Belmas – Séguier, Perez – Cozz.

Sont entrés en jeu Bartès, Castany, Tiaki Chan, Salabio.

ST GAUDENS : Chanet – Anthony Roux, N. Wall, M. Stefani, Lucas – (o) B. Wall, (m) Dumas – Leatigaga, Wastjer, Coyle – Moliner, Trescaza – Viscay.

Sont entrés Alexandre Anger, Talazac, Barat, Marcu.