Crédit Joseph Franques

Dans la droite ligne de la politique menée par la FFR XIII, aux yeux de laquelle toutes les équipes nationales comptent, l’une d’entre elles, France Fédérale, ou, si l’on préfère, France Amateurs, plongée dans l’oubli depuis 2012, va renaître de ses cendres, en mars prochain, sous la responsabilité de Daniel Guinguet, le président de la Commission Fédérale.

“Nous avions évoqué cette éventualité, l’an dernier, avec Marc Palanques et Mathieu Khedimi, l’idée a suivi son cours, et un appel à candidatures a été lancé en ce début de semaine en direction des clubs de DN, Fédérale et Elite 2 concernant le futur staff technique de ce XIII de France qui me tient particulièrement à cœur”, souligne Daniel Guinguet, lui-même ancien international amateur en 1986, aux côtés notamment de Pascal Baratier et Michel Bascol, à l’occasion de trois rencontres disputées à Hull, contre la sélection du Yorkshire.

“Nous estimons que les joueurs de DN, Fédérale et Elite 2 ont droit à la même reconnaissance que ceux d’Elite 1”, poursuit à juste titre celui qui était en outre le co-entraîneur, avec le regretté Jacques Lopez, de l’une des dernières équipes de France Fédérale, au début des années quatre-vingt dix, face à la Russie, lors de trois rencontres disputées à Cannes, Morières et Avignon.

Depuis le dernier match du XIII de France Fédérale, le 16 juin 2012 à Villeurbanne (victoire sur la Serbie 42-26), seules des équipes de Ligues ont affronté des sélections étrangères, et la résurgence d’un XIII de France Amateurs sera forcément bien accueillie par les clubs et les joueurs concernés.

La campagne 2020 débutera dès les premiers jours du mois de mars par un Match des Origines Est-Ouest, au terme duquel sera dégagé un groupe de 28 à 30 joueurs, dans la perspective d’un premier stage de préparation, suivi d’un deuxième destiné à bâtir l’équipe appelée à affronter un pays émergent, qui pourrait être l’Allemagne, voire la Serbie ou l’Espagne, délestée de la plupart de ses joueurs français d’origine ibérique, le but consistant en effet à venir en aide à des pays en recherche de confrontations internationales.

“C’est un vœu exprimé par la RLEF (Rugby League European Federation), et nous serons heureux de contribuer au développement de ces nations émergentes”, indique encore Daniel Guinguet.

L’avenir est ainsi de nouveau en marche, pour les forces vives du secteur amateur de la FFR XIII.

Le dernier match du XIII de France Fédérale

FRANCE – SERBIE 42-26

Mi-temps 18-16

France : 7 essais Benjamin Sarda (2), Julien Pinello (12), Jacques Rives (16), Nicolas Bourgin (45), Julien Fornas (53), Jean-Patrick Angelini (60), 6 transformations et 1 pénalité (39) Fornas.

Serbie : 5 essais Pesic (8, 30, 70), Urkovic (26), Nadelkovic (80), 3 transformations Musavdevic.