Il a fallu trancher, et cela n’a pas été simple, tant était élevé le nombre de joueurs français évoluant dans diverses compétitions (Super League, Championship, Championnat de France Elite 1), ayant marqué l’année 2017 de leur empreinte. Sans parler des quelques joueurs étrangers de l’Elite ayant fréquemment mis le nez à la fenêtre de la notoriété.

Aussi, le XIII de l’année choisi par la rédaction du magazine mensuel de la FFR XIII, a-t-il sa part, inévitable, de subjectivité.

1 Mark Kheirallah (Toulouse Olympique)

2 Damien Cardace (Lézignan)

3 Bastien Ader (Toulouse Olympique)

4 Thomas Ambert (St Estève-XIII Catalan)

5 Fouad Yaha (Dragons Catalans)

6 Lucas Albert (Dragons Catalans)

7 William Barthau (London Broncos)

8 Maxime Herold (Limoux)

9 Guillaume Bonnet (Lézignan)

10 Julian Bousquet (Dragons Catalans)

11 Benjamin Garcia (Dragons Catalans)

12 Abraham Papalii (Lézignan)

13 Mickaël Rouch (Limoux)

Remplaçants :

14 Théo Fages (St Helens)

15 Thibaut Margalet (Dragons Catalans)

16 Clément Boyer (Toulouse Olympique)

17 Benjamin Jullien (Warrington)

Kuni Minga (Toulouse Olympique), ailier virevoltant, son coéquipier en Championship Stanislas Robin, demi d’une rare aisance ballon en mains, Vincent Duport (Dragons Catalans), même si ses performances ont été freinées par une blessure qu’il a surmonté, au courage, pour terminer la saison, Antoni Maria, auteur d’une grosse saison à Leigh, Johnathon Ford, formidable meneur de jeu du TO, Olivier Arnaud, tellement indispensable à Avignon, Eloi Pélissier, incontournable à Leigh, Maxime Grésèque, guide éclairé de Carcassonne, Rhys Curran, deuxième ligne d’une louable régularité au TO, Mickaël Goudemand, pion majeur d’Avignon, Hakim Miloudi (Carcassonne), pour sa propension à destabiliser les défenses adverses, Thomas Lasvenes, un talent sur lequel Villeneuve sur Lot a pu compter les yeux fermés, Ilias Bergal, ailier volant de St Estève-XIII Catalan, Arnaud Barthès, pierre angulaire du pack de Palau, Mathieu Mayans et Alan Torreilles, deux des principaux artisans du titre de champion de France conquis par Limoux, Alexis Meresta-Doucet, talonneur hors-pair de St Estève-XIII Catalan, Amine Miloudi, la classe au service de Limoux, Clément Soubeyras et Bastien Escamilla, sans lesquels Carcassonne n’aurait peut-être pas soulevé la Coupe Lord Derby, auraient pu tout aussi bien figurer dans ce XIII de l’année.

Et bien d’autres aussi, sans doute…