Le Stade Toulousain est fin prêt pour le choc.
Crédit Leslie Touati

Arbent est la seule équipe ayant battu le Stade Toulousain lors de la phase de classement. C’est dire si les Haut-Garonnais trouveront sur leur chemin, le dimanche 26 mai (13h) à Montauban, un adversaire de taille.

Comme en demi-finale, où les joueurs de l’Ain ont éliminé les Cobras, à Apt, “la concentration et le mental seront les clés”, assure Adrien Zittel, l’entraîneur-joueur des Dahus.

La saison passée, Apt avait écarté les Dahus de la finale.

Ces derniers ont donc déjà fait mieux, et comme l’appétit vient en mangeant…

Et Arbent envisage d’ailleurs une éventuelle accession en Elite 1.

“En Élite 1, il faut aligner au minimum trois joueurs non valides sur le terrain. Actuellement, nous en avons quatre”, indique le coach.

A ce niveau, les déplacements sont plus lointains, et “25 000 € serait un budget minimum pour fonctionner à ce niveau”.

Mais l’heure est avant tout à la finale.

Et le Stade, à l’image de Ricardo Pereira, est dans une forme éblouissante, le HVVA Vichy, écrasé en demi-finale, peut en témoigner.

Arbent ne nourrit aucun complexe.
Crédit Graines de l’Ain