Maxime Herold a inscrit deux essais pour Limoux.
Crédit Richard Photographe

LIMOUX – TOULOUSE BRONCOS 42-22

Mi-temps 18-18

Arbitre Patrice Benausse

Limoux : 7 essais Loko (3), Herold (13, 79), de pénalité (29), Lucas Vergniol (51, 54), Puso (70), 7 T Murcia.

TO Broncos : 4 essais Thérond (7), Bianchini (20), Chatras (39), Thomas Jussaume (75), 3 T W. Barthau (7, 20, 39).

Cartons jaunes à Limoux : Kriouache (65), Yesa (66).

LIMOUX : Th. Lasvenes – Puso, Georges Mingaud, Qu. Garrouste, Beteille – (o) Stig, (m) Murcia – Herold, S. Teixido, Loko – Benjamin Vergniol, Torrès – Rouch.

Sont entrés en jeu Yesa, Liauzun, Kriouache, Lucas Vergniol.

TOULOUSE : Thérond – Le Bastard, Fourquet, Bianchini, Jocelyn – (o) Pallarès, (m) W. Barthau – Wilshere, Bouscayrol, Fauré – Mircovitch, Chatras – Mathieu Jussaume.

Sont entrés R. Bedos, Cipriano Martinez, Thomas Jussaume, Tranier.

L’apport de William Barthau n’a pas suffit aux Toulousains, mais ces derniers ont inscrit autant d’essais que les Blanquetiers en première période, justifiant ainsi leur belle forme actuelle.

Le temps, pour eux, se gâtait après la reprise, le junior Lucas Vergniol, cousin de Benjamin, signant un doublé enterrant les espoirs de ses adversaires.

Garry Lo, auteur d’un doublé pour Carcassonne.
Crédit @astreizix

SAINT-GAUDENS – CARCASSONNE 10-40

Mi-temps 4-24

Arbitre Geoffrey Poumès

Temps froid, comme la pluie

St Gaudens : 2 essais Roux (30, 48), 1 T Chanet (49).

Carcassonne : 7 essais Vincent Albert (2), N. Djalout (13), Soubeyras (19), Jamie Anderson (25), Garry Lo (45, 55), Tamusa (79), 4 T (3, 19, 26, 79) et 2 pénalités (40, 62) A. Alberola.

ST GAUDENS : Chanet – Anthony Roux, Arréou, Telaï, M. Stefani – (o) Brad Wall, (m) Dumas – Laetigaga, Wastjer, Barat – Moliner, Trescasa – Viscay.

Sont entrés Alexandre Anger, Nathan Wall, Caparros, Quemener.

CARCASSONNE : Tamusa – Soubeyras, Luc Franco, Jamie Anderson, Vincent Albert, Garry Lo – (o) Luc Franco, (m) A. Alberola – B. Escamilla, Agullo, Canet – Baile, N. Djalout – M. Khedimi.

Sont entrés Soum, Tost, Zava, Sabri.

Fort en défense, opportuniste en attaque, Carcassonne, malgré un peu trop de déchets, n’a laissé aucune chance à des Commingeois privés de Josh Coyle, suspendu, et bien moins en verve que précédemment à Saint-Estève.