Crédit France Bleu

PIA – VILLEGAILHENC-ARAGON 20-18

Mi-temps 4-14

Arbitre Mohamed Drizza

Pia Baroudeurs : 4 essais Meunier (8), Berdu (64, 68), Pacull (72), 2 T Brail (64, 68).

VARL : 4 essais Makisi (11), J. Guiraud (20, 43), Marot (28), 1 T Marot (28).

Cartons jaunes :

Pia : Bonillo (5, 38).

VARL : J. Guiraud (31).

PIA : G. Rey – Prados, Bonillo, Pacull, B. Pena – (o) Brail, (m) Bidaut – Arnaud Cabestany, Meunier, M. Scimone – Berdu, Meye – De Oliveira.

Sont entrés en jeu Payré, Cherat, Marty, Torrent.

VARL : Remok – Kaci, Makisi, J. Guiraud, Gau – (o) Limongi, (m) Marot – Loïc Banquet, Nicol, Montero – Monclus, Ph. Azema – Pelo.

Sont entrés V. Anderson, Cartier, Pau, Maxime Banquet.

Derrière Quentin Brail, meneur avisé, et Julian Berdu, coureur infatigable et auteur du deux contre un ayant envoyé Cédric Pacull sous les poteaux adverses pour la gagne, Pia a arraché une victoire qui aurait pu tout aussi bien tomber dans l’escarcelle des Audois, dominateurs durant une heure.

Certes moins aguerris, mais plus jeunes, et dès lors capables de terminer un match à toute berzingue, les Salanquais ont ainsi renversé sur le tard une situation longtemps compromise.

Par Berdu, on l’a vu, auteur de deux essais en l’espace de quatre minutes, le second en reprenant, tel un équilibriste, un ballon décoché au pied par Brail.

Le même Berdu qui, un peu plus tard, au relais de… Brail qui venait de prendre un intervalle, fixait en direction de Pacull, mettant ainsi dans le vent, pardon dans la violente tramontane, un rival pugnace au possible, mais n’ayant transformé qu’un seul de ses quatre essais.