“Ce concept est né de ma propre expérience. Quand j’étais un jeune joueur, mon rêve était de décrocher un contrat avec un club anglais ou australien, or c’est difficile pour les Français d’être vus par les clubs pros de l’étranger”, explique Eric Anselme, qui vient de lancer www.myrookie.io, une application permettant aux jeunes de créer leur propre profil en ligne, augmentant ainsi considérablement leurs chances d’être repérés en Angleterre ou dans l’hémisphère sud.

“C’est une sorte de Linkedln de la rugby league”, poursuit l’ancien international de Leeds, les Rhinos ayant d’ailleurs été les premiers à soutenir cette initiative.

Car les joueurs des Academy pourraient adopter Myrookie, sachant que tous n’intègrent pas, en suivant, l’équipe fanion.

Un bon moyen, pour eux, de mettre en avant leurs qualités rugbystiques.

Une appli utile, en outre, à des joueurs en mal de visibilité dans les pays émergents. On pense, notamment, à la Serbie, aux Etats-Unis…

En quelques clics, grâce à la puissance du moteur de recherche utilisé, myrookie autorise les abonnés à créer leur profil, publier des annonces, utiliser la messagerie instantanée.