Accueil Coupe Lord Derby – France

Coupe Lord Derby – France

Le Tirage des Coupes Lord Derby et Luc Nitard

Voici le tirage pour la Coupe Lord Derby

Limoux – Lézignan

Saint-Gaudens – Palau

Albi – St Estève XIII Catalan

Réalmont – Villegailhenc

Et celui de la Coupe Luc Nitard

Salon -Albi

Lézignan – Carcassonne

Carpentras – Villeneuve

Avignon – St Estève XIII Catalan

Coupe de France : Palau assure l’essentiel à Entraigues

L’essentiel est acquis, même si le contenu a parfois laissé à désirer : Palau s’est débarrassé de Provençaux fort accrocheurs, à la faveur d’une première période rondement menée, Clément Herrero autorisant Mike Parenti à trouver la faille le premier.

Puis François Thérésin se trouve au relais de Marc Janicot, alors qu’Entraigues réagit grâce à une interception de Nasr-DineBessaadia sur une passe de Kader Belkhiri.

Puis Thomas Cartier, tout en puissance, fait un instant douter les Broncos Catalans, qui ne mènent plus que de deux petits points.

Ces derniers alors haussent le ton : Julien Bernard est au soutien de John Boudebza, Parenti s’octroie un doublé, et Belkhiri s’infiltre dans la défense locale.

C’en est d’autant plus fini des espoirs provençaux, que peu après la reprise, Georgy Gambaro hérite d’une passe sautée de Louis Boukri (32-8).

N’empêche que Didier Alvado tranche dans le vif de la défense adverse, mais le mot de la fin est pour Ugo Martin.

ENTRAIGUES – PALAU 14-36

Mi-temps 8-28

Arbitre M. Albafouille

Entraigues : 3 essais Bessaadia (25), Th. Cartier (28), Alvado (55), 1 T Bessaadia (55).

Palau : 7 essais Parenti (14, 38), Thérésin (20), Bernard (34), K. Belkhiri (39), Gambaro (46), Ugo Martin (77), 4 T Herrero (14, 34, 38, 39).

Cartons jaunes :

Entraigues : Christian Lopez (54), Th. Cartier (68).

Palau : Benhamimed (54).

Marvin Merbah et Palau ont justifié leur rôle de favoris.
Crédit @astreizix

Marginet assassine Carcarssonne, Limoux, St Estève XIII Catalan et VARL déroulent

Le score est de parité et il reste deux minutes à jouer. Rémy Marginet fait alors mine de tenter un drop, se ravise, s’échappe, et place Damien Cardace dans un couloir gagnant. Comme une semaine plus tôt, le club de la préfecture s’incline au Moulin, sauf que cette fois les Canaris ont manqué d’un rien de chanter sur le toit du succès.

C’est ainsi que le tenant de la Coupe Lord Derby a rivalisé d’engagement physique et, parfois, d’adresse, dans ce derby de belle qualité, débuté par un essai de Luc Brocas, servi au pied par Marginet. Puis Cardace décale victorieusement Dorian Gouzy, et Marginet trouve Cardace à l’intérieur.

En face, on commet trop de fautes, mais cela ne dure pas. Et Tony Pellow déchire le rideau des Corbières avant de solliciter Jonathan Soum au pied. En suivant, c’est une autre passe au pied qui fait le bonheur de Garry Lo.

Après la pause, Carcassonne pense encore garder son trophée au chaud quand Alexis Escamilla égalise au bout d’une attaque déployée, puis surtout lorsque Alexis Alberola adresse une passe au pied à Bastien Canet. Les “Jaune et Noir” sont alors devant au “planchot”, mais cette fois c’est le pied de Marginet qui permet à Gouzy de tromper Lo. Nouvelle égalisation, donc.

La suite, on l’a vu, c’est du grand Marginet…

LEZIGNAN – CARCASSONNE 30-24

Mi-temps 16-12

Arbitre Stéphane Vincent

Lézignan : 5 essais Brocas (3), Gouzy (12, 63), Cardace (23, 78), 3 T et 2 pénalités (7, 49) Marginet.

Carcassonne : 5 essais Soum (28), Lo (31), A. Escamilla (52), Canet (60), 4 T Alberola.

Cartons jaunes à Carcassonne : Pellow (5), Delgado (14).

LEZIGNAN : Ferret – Gouzy, Cardace, Stacul, Bonneriez – (o) Lacans, (m) Marginet – Leapai, Maxime Benausse, Li. Albert – Brocas, Noema-Matenga – Tribillac.

Sont entrés en jeu Corey Davis, Costes, Grandjean, Ors.

CARCASSONNE : Soubeyras – Lo, V. Albert, Delgado, A. Escamilla – (o) Pellow, (m) Alberola – Tétart, M. Khedimi, Emmitt – Canet, Bouregba – Zava.

Sont entrés Soum, Bastien Escamilla, Arrans, Leveillé.

Rémy Marginet, grand artisan de la victoire de Lézignan.
Crédit @astreizix

ILLE – LIMOUX 12-42

Mi-temps 4-26

Arbitre Mohamed Drizza

Ille : 1 essai Burghoffer (77), 1 T et 3 pénalités (2, 16, 41) Burghoffer.

Limoux : 8 essais Santo (1), Barbaza (10), P.-L. Bourrel (19), Puso (28), Garrouste (31, 65), Alexandre Bourrel (69), Nona (74), 4 T Nona (3) et Kriouache.

Cartons jaunes à Ille : Th. Margalet (9), Th. Aouissi (64).

ILLE : Lapierre – Bénézis, J. Arasa, Nézondet, Curto – (o) Sibieude, (m) Th. Aouissi – Cardon, Burghoffer, Kim – Th. Margalet, Capillaire – Tr. Margalet.

Sont entrés Sylvain Cordoba, Touchagues, J. Aouissi, Pastor.

LIMOUX : F. Flovie – Santo, Maxime Péault, Garrouste, Alexandre Bourrel – (o) Nona, (m) P.-L. Bourrel – Yann Belmaaziz, Kriouache, Herold – Lucas Vergniol, Torrès – Rouch.

Sont entrés Barbaza, Osuna, Georges Mingaud, Puso.

Lucas Vergniol et Paul Barbaza ont fait le job, à Ille-sur-Têt.

VILLEFRANCHE/AVEYRON – ST ESTEVE XIII CATALAN 10-62

Mi-temps 0-36

Arbitre Geoffrey Poumès

Villefranche : 2 essais Gleeson (70, 74), 1 T Yann Rodriguez (70).

St Estève XIII Catalan : 11 essais Zafra (6), Meresta-Doucet (14, 47), R. Franco (19, 24, 80), Marguerite (29, 42), M. Laguerre (38), Ribas (50), Brochon (54), 9 T Brochon.

Mathieu Laguerre et la réserve des Dragons n’ont jamais douté, dans le Rouergue.

LESCURE – VILLEGAILHENC-ARAGON 4-37

Mi-temps 0-18

Lescure : 1 essai Lhoumaud (80).

VARL : 6 essais V. Anderson (10), K. Tisseyre (18), Ch. Monclus (30), Limongi (43), Makisi (54), Pelo (74), 5 T Marot (4) et J. Guiraud, 1 pénalité (40) et 1 drop (70) Limongi.

Sosaia Makisi et VARL ont dominé Lescure, dans le Tarn.

Réalmont attraction des huitièmes de Coupe Lord Derby, St Gaudens et Albi assurent

REALMONT – BAHO 34-26

Mi-temps 24-16

Réalmont : 6 essais Boutonnier (3), Bascoul, Paulin, Loïc Mazars, 4 T et 1 pénalité Carensac.

Baho : 5 essais Bitigri (2), Mencarini,  Battle, Reynier, 3 T Nicolas Franck.

Cartons rouges :

Réalmont : Bascoul (60).

Baho : Nicolas Franck (78).

Comme Carpentras au tour précédent, Baho est passé à la trappe, les Griffons ayant une nouvelle fois fait étalage de leurs possibilités offensives, comme de leur pouvoir de réaction. Par exemple en début de seconde mi-temps, pour refaire leur léger handicap (26-24 en faveur des Geckos), et ne laisser ensuite aucune chance au champion en titre d’Elite 2.

Un petit poucet qui a prouvé qu’il n’était pas pour rien leader de sa poule de DN, alors que Baho n’alignait que seize joueurs sur la feuille de match, suite à la mauvaise grippe de Romain Maury.

Des Catalans qui, en suivant, perdaient trop rapidement Djibryl Dauliac sur blessure, tout comme le match sur la fin, alors que les Tarnais étaient pourtant en infériorité numérique suite au carton rouge infligé à Romain Bascoul.

Loïc Mazars, auteur de l’avant-dernier essai tarnais.

SALON – ST GAUDENS 20-38

Mi-temps 16-30

Arbitre Dylan Mank

Salon : 4 essais Nicosia (26, 35), Anthony Reynaud (29), Mmadi (43), 2 T Nicosia (29, 35).

Saint-Gaudens : 6 essais Lucas (3), Minga (9), Sorel (12), Delage (15), Bush (21), Puke (63), 6 T et 1 pénalité (71) Dumas.

Carton jaune à St Gaudens : Th. Franck (15).

RC Salon : Nicosia, Blanc, Armand, Morissy, Mbarga, (o) Cau, (m) Benjamin Jourdan – Meynier, Baptiste Jourdan, Diallo – Verrons, Anthony Reynaud – Boscolo.

Sont entrés en jeu : Mrenda, Lherbier, Mmadi, Mohamed Ali.

RC Saint-Gaudens : Delage, Sorel, Masuaute, Lucas, Minga, (o) Th. Franck, (m) Dumas – Puke, Quemener, Bush – Freeman-Quay, Moliner – Stéfani.

Sont entrés : Chanet, Alexandre Anger, Sentenac, Montsarrat.

Saint-Gaudens menait 30-0 et puis… Julien Gérin donne la réponse : “Avec la rotation de joueurs, les sorties de Bush et Freeman-Quay, on s’est quelque peu cherché”.

Les Commingeois ont toutefois remis la main sur le ballon, après le spectaculaire retour au score des Provençaux, au stade des Alpilles de Saint-Martin-de-Crau.

On retiendra de la part des visiteurs vingt premières minutes d’exception, alors que Rachid Amraoui, le coach de Salon, expliquait que les siens s’étaient “enfin réveillés, alors qu’ils étaient menés 30-0, pour montrer enfin notre jeu”.

Trop tard, cependant, pour créer la surprise, même si Cyril Moliner reconnaissait : “On s’est fait un peu peur. On n’a plus produit les efforts nécessaires”.

Saint-Gaudens séduisant durant les vingt premières minutes.
Crédit Edwin

TOULON – ALBI 0-46

Mi-temps 0-30

Arbitre M. Lannes

Albi : 9 essais H. Lescouzères (2, 18), Pedrero (12, 54), Estruga (22, 37, Carivenc (31),  Maxime Garcia (42), K. Murphy (57), 5 T B. Fabre.

Avec son profil d’équipe type, si l’on excepte la présence dans ses rangs de Mathieu Grabulos et du junior Morgan Andral, Albi n’avait rien à craindre des Varois, ces derniers ayant payé au prix fort le moindre placage raté.

Nittim Pedrero, auteur d’un doublé pour Albi.
Crédit G. Chevrit-Peyrot

Coupe de France : les résultats du week-end

Les 8ème de la Coupe de France Elite (Lord DERBY)

ILLE XIII (Elite 2) 12 / 42 XIII LIMOUXIN (Elite 1)
LESCURE ARTHES XIII (Elite 2) 04 / 37 VILLEGAILHENC XIII R/L (Elite 2)
R.C.SALON XIII (Elite 2) 20 / 38 R.C.St GAUDENS (Elite 1)
XIII REALMONTAIS (D.N) 34 / 26 R.C.BAHO XIII (Elite 2)
U.S.ENTRAIGUES XIII (Elite 2) 14 / 36 PALAU XIII BRONCOS (Elite 1)
F.C.LEZIGNAN XIII (Elite 1) 30 / 24 CARCASSONNE XIII (Elite 1)
VILLEFRANCHE XIII AVEYRON (Elite 2) 10 / 62 St ESTEVE XIII CATALAN (Elite 1)
TOULON XIII METROPOLE (Elite 2) 00 / 46 ALBI XIII R/L (Elite 1)

Les vainqueurs joueront les ¼ le W.E du 21/22/ Mars 2020.

Les 8ème de la Coupe de France U-19 Elite (NITARD)

Lescure Arthès XIII (Nationaux) 06 / 64 Villeneuve XIII R/L (Elite)
S.O.AVIGNON XIII (Elite) 30 / 00 Palau XIII Broncos R/L (Elite)
Tonneins XIII L/G (Nationaux) 06 / 50 Albi XIII R/L (Elite)
E.S.R XIII (Nationaux) 20 / 40 Carcassonne XIII (Elite)
R.C.Carpentras XIII(Nationaux) 54 / 04 XIII Limouxin (Elite)
Cahors lot XIII (Nationaux) 28 / 50 R.C.Salon XIII (Elite)
XIII Réalmontais (Nationaux) 24 / 52 St Estève XIII Catalan (Elite)
F.C.Lézignan XIII (Elite) 18 / 00 Toulouse Olympique XIII (Elite)

Les vainqueurs joueront les ¼ le W.E du 21/22/ Mars 2020.

Les Finales de Coupe de France dans le Lot-et-Garonne

La Fédération Française de Rugby à XIII par la voix du Président Marc Palanques, est actuellement en discussion avancée avec le président du SU Agen Jean-François FONTENEAU pour l’organisation des Finales de Coupe de France de XIII. Dans le département du Lot-et-Garonne où les deux places fortes du XIII et du XV sont voisines, c’est tout un symbole qu’un club quinziste accueille (à nouveau) au stade Armandie un événement treiziste pour la Finale de Coupe de France Lord Derby et U19.

Grâce à l’implication des présidents des Léopards : Patrick MAURI et Jean-Pierre SAGNETTE, cette initiative s’inscrit dans l’engagement pris par Marc Palanques d’un rapprochement entre les deux rugby.

Par le passé, Agen a ouvert ses portes lors du match qui opposa en 2001 le XIII de France aux Lions Britanniques.

Le Tirage des Coupes de France Lord Derby & Elite 2

Mr Marc PALANQUES Président de la FFR XIII, Mr Mathieu KHEDIMI vice-président de la FFR XIII et responsable du Haut Niveau, Mme Fabienne ALBERT Secrétaire Général de la FFR XIII Mr Daniel GUINGUET responsable de la commission compétitions, Mr Jacques PLA D.T.N de la FFR XIII, Mr Aurélien COLOGNI Sélectionneur de l’équipe de France, Mr Francis CAMEL Président CARCASSONNE XIII, Mr Joël BERGER CARCASSONNE XIII, Mr Alain SABLAYROLLES vice-président et Mr Pierre MAYNADIER  d’ALBI XIII, Mr Alain FABRE Co-président du F.C.LEZIGNAN XIII, Mr Pierre ESPELUQUE F.C.LEZIGNAN XIII, Mr Éric GARZINO co-président du S.O.AVIGNON XIII, Mr Laurent MORENO et Mr Jean Luc LACOSTE XIII LIMOUXIN, Mr Alain LAGEZE et Abdel KEBDANI R.C.St GAUDENS XIII, Mr Yves DELORME PALAU XIII BRONCOS, Mr Laurent TOLSAN président, Mr Jean Lou PECETTO et Mr Rémi DUFOUR du TOULOUSE XIII BRONCOS, Mr Patrick MAURI et Mr Jean Pierre SAGNETTE co-président de VILLENEUVE XIII R/L ainsi que Mme Carole MAZAUD membre de VILLENEUVE XIII

Tirage des 8ième  de la Coupe de France Elite 1 (L.DERBY) :

–          M 1 : ILLE XIII (Elite 2)   vs   XIII LIMOUXIN (Elite 1)

–          M 2 : LESCURE ARTHES XIII (Elite 2)   vs   VILLEGAILHENC XIII R/L (Elite 2)

–          M 3 : R.C.SALON XIII (Elite 2)  vs   R.C.St GAUDENS (Elite 1)

–          M 4 : XIII REALMONTAIS (D.N)   vs   R.C.BAHO XIII (Elite 2)

–          M 5 : U.S.ENTRAIGUES XIII (Elite 2)   vs   PALAU XIII BRONCOS (Elite 1)

–          M 6 : F.C.LEZIGNAN XIII (Elite 1)   vs   CARCASSONNE XIII (Elite 1)

–          M 7 : VILLEFRANCHE XIII AVEYRON (Elite 2)   vs   St ESTEVE XIII CATALAN (Elite 1)

–          M 8 : TOULON XIII METROPOLE (Elite 2)   vs   ALBI XIII R/L (Elite 1)

Les matchs se joueront le W.E du 15/16 Février 2020

Tirage des ½ de la Coupe de France Elite 2 (Challenge AILLIERES) :

–          M 1 : Vainqueur de VILLEFRANCHE XIII AVEYRON  vs  BARROUDEURS De PIA XIII   vs   R.C.CARPENTRAS XIII

–          M 2 : VILLEGAILHENC XIII R/L   vs   U.S.ENTRAIGUES XIII

Les matchs se joueront le W.E du 07/08 Mars 2020.

Coupe de France : Du positif quand même à Gratentour

Quand Cheney Brodhead inscrivit le seul essai de son équipe, à la 13è minute, le mal était déjà fait, mais au moins Gratentour a résisté aussi valeureusement que possible, dans ce duel forcément déséquilibré (6-84), qui faisait dire à Julien Gérin, l’entraîneur de Saint-Gaudens, dans les colonnes de La Dépèche : “On réalise un bon match, c’est une bonne répétition en attendant la suite. Gratentour s’est bien battu, avec ses armes. On prend un essai. La victoire a été facile, cela nous a permis de travailler. Je suis très content de la discipline qu’ont respectée les joueurs sur tous les plans, je tiens à le souligner. Ils ont respecté leurs adversaires, sans jamais tomber dans la facilité. Le nouveau talonneur, Alec Bush, a fait du bien à l’équipe, tant sur la qualité de ses passes, car c’est une nouvelle arme offensive, qu’en défense, ce qu’il fait très bien. J’espère que l’on va pouvoir montrer de telles qualités face à nos prochains adversaires. Contre Toulouse, le week-end prochain, gagner nous suffira”.

Comme il suffira à Gratentour de s’appuyer sur ce 1/16è de Coupe Lord Derby pour monter demain en puissance. A commencer dimanche à domicile contre Cahors, le leader de la poule de Fédérale.

Coach Kader Bellaoui au parloir : “Même si on s’attendait à un tel écart, on a trop donné l’occasion de marquer à nos adversaires, qui ont su scorer. On a fait beaucoup trop de fautes. Saint-Gaudens est resté humble mais on lui a donné le bâton pour se faire battre. Jouer contre une telle équipe reste un point positif. J’espère qu’on saura s’en servir le week-end prochain”.

GRATENTOUR : Allier – Anglade, Broadhead, Cassagneau, Chastains, (o) Coulonges, (m) Descossy – Fallière, Gressein, Guay – Manas, Modeste – Pechmeja.

Sont entrés en jeu Rastouil, Rey, Sanchez, Sirven.

ST GAUDENS : Chanet – Minga, Delage, Lucas, Sorel, (o) Th. Franck, (m) Bush – Sentenac, Marcu, Alexandre Anger – Wilshere, Arthur Anger – Dumas.

Sont entrés M. Stéfani, Freeman-Quay, Caparros, Vizcay.

Coupe de France : Palau s’est montré renversant

Au coup d’envoi, rien n’incitait à l’optimisme : les Broncos Catalans restaient sur une amère défaite à Villeneuve-sur-Lot, soldée par trois blessures de plus.

Or, en dépit de l’embouteillage à l’infirmerie (François Thérésin, Yacin Atba, Omer Djalout, Kamel Belkhiri, Jamal Fakir, Anthony Carrère, Bruno Castany, Loïc Rosemplatt, Hadrien Domergue), d’où l’appel adressé aux réservistes pianencs Arthur Bidaut, Vincent Tène, et aux juniors Mike Parenti, Bascou, Nicolas Chalmey, Palau a réussi son coup, à la faveur d’un match plein, ponctué par dix dernières minutes de folie.

Reste que depuis son aile, Sofian Ghanem avait tiré le premier, Georgy Gambaro effaçant de sa route trois Provençaux pour lui donner la réplique.

Mais le SOA maîtrisait aussi bien que son hôte la période initiale, avec un essai d’Olivier Arnaud engendré par Jack Payne, qui hélas ne terminera pas la mi-temps, blessé à une épaule et indisponible pour environ trois semaines.

Un départ au ras du tenu de John Boudebza rétablissait bientôt l’équilibre, mais Payne se jetait sur un coup de pied rasant délivré par Arnaud, et sans la longue passe au pied de Clément Herrero, souriant à Gambaro, les Catalans auraient accusé plus de deux points de retard à la pause.

Mais c’était le même Gambaro qui y allait de son triplé dès la reprise, bientôt imité par Ben Pomeroy, dernier servi d’une juteuse offensive confectionnée entre autres par Herrero, Paco Jamil, Gioele Celerino.

Illico presto, Pomeroy perçait, avec Marvin Merbah en soutien, si bien que le trou, cette fois, était creusé.

Certes, Baptiste Avis, sur attaque classique, redonnait un soupçon d’espoir aux visiteurs, mais Palau enfonçait le clou dans les dix dernières minutes : Celerino bénéficiait d’une passe au pied, Parenti et John Boudebza parachevant un travail à peine contrarié par la conclusion de Vincent Comtat, à quatre minutes de la fin.

Un match référence, en quelque sorte…

Paco Jamil et Marc Janicot ont dominé Avignon en deuxième mi-temps.

Coupe de France : Un drop raté offre la qualification à Réalmont

Les prolongations se dessinent lorsque Morgan Carensac tente de forcer la décision via un drop.

Les deux premiers rencontrent un montant des poteaux, et le troisième est contré.

Bonne affaire, cependant, car le ballon revient entre les mains du demi-de-mêlée tarnais, lequel ouvre alors au large.

En fin de chaîne, l’ailier Benjamin Fabre inscrit dès lors l’essai d’une qualification âprement contestée par le RCC, menant au score à la mi-temps, mais balbutiant son rugby en attaque, et butant trop souvent sur un mur adverse construit à base de ténacité et de solidarité.

Rémi Boutonnier égalise après la pause, les Griffons malmènent les V auclusiens, et on connaît la suite, un sort favorable aux locaux.

REALMONT – CARPENTRAS 16-12

Mi-temps 6-12

Réalmont : 3 essais Barthélémy, Boutonnier, Benjamin Fabre, 1 T et 1 pénalité Carensac.

Carpentras : 2 essais Joubert, 2 T Bravo.

Réalmont : Rigal, Benjamin Fabre, Barthélémy, Boutonnier, Laurier, (o) Florian Banquet, (m) Carensac – Couffignal, Loubière, Damien Fabre – Héral, Jérôme Fabre – Adrien Boyer (cap).

Sont entrés en jeu : André, Galinier, Falatko, Paulin.

Carpentras : Joubert, Bessac, Bida, Idriss Tamghart, Rodriguez, (o) Sagnes, (m) Bravo – Zairi, Santouhi, Toby Williams – Amehiou, Pesic – Jourdan.

Sont entrés: Serrano, Afras, LLorca.

Rémi Boutonnier a inscrit l’essai de l’égalisation, en deuxième mi-temps.

Partager un souvenir, une histoire