Equipes de France Jeunes

La Nouvelle-Zélande aux petits soins des U19!

Après un long périple, la cohésion du groupe est au top!

Les joueurs du XIII de France U19  ont été reçus en présence de Duane FIFE président de la région de Canterbury, Yann ROUX accompagnateur des Bleus et  Devon HARDING vice-président du club de Halswell qui les reçoit ce soir au dîner.

France U19 : Yannick Buttignol sans filtre!

En technicien averti, Yannick Buttignol, entraîneur assistant du XIII de France U19, qui s’est envolé lundi pour Christchurch, analyse les chances des Bleuets, lors de cette tournée en Nouvelle-Zélande débutant ce vendredi par un match contre South Island U20.

Entretien sans filtre, comme d’habitude avec l’intéressé.

Avec quelles certitudes le XIII de France est-il parti lundi pour Christchurch ?

D’abord, avec notre choix, en matière de sélection, ensuite sur le jeu pratiqué, car nous avons vu de belles choses contre le groupe de joueurs suivis, à Port-Barcarès, enfin avec l’ambition de gagner les matchs.

Il existe cependant une grande part d’inconnu, concernant vos adversaires…

Effectivement, n’ayant pu visionner qu’une seule équipe à la vidéo, celle des NZ Residents. Mais nous avons constaté que ces derniers courent dur et plaquent fort. Chaque joueur, individuellement parlant, est très performant.

Quels sont les leaders des Bleuets, sur le terrain ?

Thomas Lacans a su s’imposer, face aux joueurs du groupe suivi. César Rougé en est un autre, tout comme Hugo Salabio au sein du pack.

Et dans le vestiaire ?

Thomas Lacans et Romain Khedimi ont donné de l’impulsion, à Port-Barcarès, et depuis le championnat d’Europe 2018 en Serbie, on connait les qualités, dans ce domaine, de Pierre-Jean Lima, Robin Brochon et Hugo Salabio.

Quels secteurs du jeu doivent être améliorés avant ce premier match de la tournée ?

Le manque de repères a été en partie comblé lors du match face au groupe de joueurs suivis. Il nous reste à former les blocs des joueurs qui évolueront ensemble en match, pour une meilleure organisation, une meilleure complémentarité entre eux.

Le top 3 des U19, le 15 septembre à Port-Barcarès ?

César Rougé, Hugo Salabio, François Dorce-Hantz.

Un U19 actuel dont le profil se rapproche d’un joueur plus ancien que tu as côtoyé ?

Pierre-Jean Lima me fait penser à son père, Peter, avec lequel j’ai joué. Les mêmes courses, et le même esprit “play to win”.

Juste un mot pour définir Jean-François Albert ?

Tacticien.

Florian Chautard ?

Fédérateur, aussi bien pour le staff que pour les jeunes.

Emmanuel Fauvel ?

Expérience.

Le joueur du groupe “suivis” qui t’a fait la meilleure impression, le 15 septembre ?

William Ousty, un joueur que j’apprécie particulièrement. Il est explosif, et capable, dans un match, de faire la différence. Il est pour beaucoup dans les bons résultats obtenus par Albi ces dernières saisons.

Quel joueur aurais-tu aimé être ?

Benji Marshall.

Quel club rêverais-tu d’entraîner ?

Un qui possède de l’ambition, et des joueurs sachant vivre ensemble. Je ne peux m’empêcher de songer à Albi, où j’ai joué durant 25 ans. Un jour, peut-être…

Le programme de France U19

Vendredi 27 septembre à Christchurch : South Island U20 – France

Lundi 30 septembre à Ngarauwahia : Waikato U20 – France

Jeudi 3 octobre à Rotorua : NZ Residents U18 – France

Dimanche 6 octobre à Auckland : Sélection Auckland U20 – France

Yannick deuxième à partir de la droite, en compagnie notamment de Jean-François Albert et Florian Chautard, lors d’un récent stage des U19 à Port-Barcarès.

Du côté des U19 en partance pour la NZ

Le staff pour la tournée en Nouvelle-Zélande

Les joueurs on défini les règles de vie de la Tournée en Nouvelle-Zélande et on désigné leur Capitaine de tournée en la personne de Pierre-Jean Lima et du Vice-Capitaine Thomas Lacans.

Rassemblement U 19 au CREM du Barcarès avant le départ pour la Nouvelle Zélande
Choix collégial du Capitaine de Tournée et du Vice-Capitaine

France U19 : Baptiste Dubertrand, la fibre verte

Crédit Sand.Rugby13

Ils s’envolent ce lundi pour la Nouvelle-Zélande avec l’ambition de porter haut les couleurs de la France treiziste.

24 Bleuets de toute première qualité. Une cuvée que l’on qualifiera peut-être d’exceptionnelle, en fonction de leurs résultats face à la crème de l’hémisphère sud.

Le talent, en tout cas, ne manque surtout pas, au sein de ce groupe soudé, à l’écoute du staff, et enthousiaste à souhait.

Parmi eux, Dubertrand, un nom qui fleure bon l’académie villeneuvoise.

Baptiste, deuxième ligne racé, a en effet de qui tenir. Son grand-père, Roger, son père, Pascal, sa soeur, Eva, ont tour à tour, avant lui, porté avec brio la tunique verte.

Lui-même a débuté à l’âge de 4 ans à l’école de rugby du grand club Lot-et-Garonnais.

Interview express.

Quel joueur montre l’exemple, à ton poste ?

Benjamin Garcia.

Que retenir de la récente opposition du XIII de France U19 face aux quinze joueurs du groupe “suivis” ?

Nous ne partions pas gagnants, au départ (ndlr : score final : 20-20), et nous avons tenu notre rang, notamment en défense.

Quels secteurs du jeu devez-vous améliorer, avant le premier match de la tournée ?

Notre communication sur le terrain. Nous devons aussi être plus “propres” dans l’exécution.

Quels joueurs parlent le plus, sur le terrain ?

Romain Khedimi, Valentin Zafra, Robin Brochon, Pierre Fourquet.

Combien d’essais as-tu inscrit la saison passée en Elite ?

Trois en quinze matchs.

La rencontre au cours de laquelle tu t’es senti le plus à l’aise ?

En quart de finale, contre Lézignan.

 

Emmanuel Fauvel : un plus pour le XIII de France U19

Fraîchement intégré au staff technique du XIII de France U19, Emmanuel Fauvel a été bluffé par “l’envie et l’énergie déployée par les joueurs”, cette semaine à Port-Barcarès lors de l’ultime stage de préparation avant la tournée en Nouvelle-Zélande.

“Le but consiste désormais à utiliser cet enthousiasme lors des matchs”, poursuit le Conseiller Technique National, qui entend mettre son expérience “au service du groupe”.

En qualité de préparateur physique, mais avec des compétences élargies, sa présence constituant indéniablement une plus-value en terme de technique, eu égard à son passé de joueur et d’entraîneur, et de récupération entre les rencontres.


Au centre, lors d’une formation d’entraîneur, à Limoux.

“Le fait que sept joueurs, sur les 24, seront tour à tour au repos le jour des matchs, exigera un maximum de discussions entre les membres du staff, comme avec les jeunes concernés”, ajoute ce cadre technique s’appuyant sur un fort vécu.

Car “Manu” a été joueur en Elite à Villeneuve-sur-Lot et Albi, avant de devenir entraîneur-joueur à Corbeil, en Elite 2, lors de ses trois années passées comme cadre technique de l’Ile de France, au début de sa carrière professionnelle.

Contre Peter Lima, avec Pierre-Jean…

International junior, Espoir et universitaire, il faisait partie de la dernière équipe de France jeunes à avoir affronté les Kiwis, lors de la tournée de ces derniers en France, en 1993.

“En face, sur le terrain, se trouvait Peter Lima, qui n’est autre que le père de Pierre-Jean, qui fait partie de la liste des 24 Bleuets pour lé périple en Nouvelle-Zélande”, s’amuse à préciser Emmanuel Fauvel, dont les tâches sont d’importance, au sein de la Direction Technique Nationale.

Aux côtés de l’ancien DTN Patrice Rodriguez, il a réalisé dernièrement, après plusieurs années de travail, un livret de compétences techniques destiné aux écoles de rugby, précieux outil au services des éducateurs de jeunes.

Il a encore une mission de formation des entraîneurs de clubs, et est au coeur de la récente restructuration des territoires, via vingt conventions d’objectif ayant débouché sur l’emploi de treize agents territoriaux de développement.

Un travail à plein temps, dès lors qu’il s’agit, pour lui, d’assurer le suivi du travail de ces ATD.

“Manu” est, enfin, le référent national scolaires et affinitaires, la FFR XIII étant depuis peu légitime dans les cours de récréation, suite à l’accord passé avec le Ministère de l’Education Nationale, celui des Sports, l’UNSS, l’USEP, sous couvert du CNOSF.

Coach à succès des U17

Et c’est avant tout en qualité de technicien, qu’il s’envolera à la fin du mois en Nouvelle-Zélande, lui qui par le passé a entraîné le Maroc durant deux ans, France B aux côtés de Patrick Alberola, et surtout le XIII de France U17 de 2009 à 2012, avec, au palmarès, sept victoires en neuf rencontres disputées contre l’Angleterre.

Une odeur de succès qui, espère-t-il, flottera bientôt sur la délégation tricolore.

Avec le DTN Jacques Pla, et le nouvel ATD, Adrien Zittel.

France U19 prêt pour défier les tricolores du groupe “SUIVI” dimanche 15 septembre!

Ils étaient 30 sur la ligne de départ, ils sont 24 sur celle d’arrivée.

24 Bleuets évidemment aux anges, à l’idée de se frotter à trois sélections néo-zélandaises et aux Samoa U19, du 27 septembre au 6 octobre en Nouvelle-Zélande.

Pour leur part, Micky Bauer, Etienne Depeyre, Thom Eliazord, Dorian Gouzy, Benjamin Laguerre, Vianney Morin, font partie des déçus, au même titre que les forfaits sur blessure,  Clément Tailhades, Guillaume Gorka, Louis Carré et Mathieu Drouard, mais leurs capacités ne sont pas en cause, et on se doute que le manager Florian Chautard, les entraîneurs Jean-François Albert, Yannick Buttignol, ont longuement échangé, avant de rendre leur verdict.

Reste que du plus jeune, César Rougé (né le 3 octobre 2002), au plus “ancien”, Timothé Bertrand (né le 3 février 2000), les heureux élus ont fait le nécessaire, lundi et ce mardi, à l’occasion du dernier stage préparatoire, pour séduire un staff technique s’étant penché à la fois sur l’offensive et les placages.

“Nous avons travaillé le système de jeu en attaque, et plus encore la défense”, explique en effet Jean-François Albert, qui a convié ses protégés au rendez-vous de dimanche à 11h00, au Mas de l’Ile de Port-Barcarès, pour les ultimes consignes avant le match de préparation face au groupe suivi du XIII de France, dont le coup d’envoi sera donné le même jour à 15h00, au stade de la mer.

“La vidéo du stage précédent a été décortiquée, histoire de voir les gars monter d’un cran”, souligne encore le coach du XIII de France U19.

Des amélioration à vérifier contre les tricolores du championnat de France Elite, lesquels se testeront de nouveau, le 29 septembre au stade municipal de Saint-Estève (15h ou 16h), à l’occasion du Match des Origines organisé par l’Ecole Stéphanoise Rugby XIII.

Nouvelle-Zélande vs France la liste des joueurs sélectionnés!

Si le XIII de France U19 s’est déjà rendu en Australie, il y a de cela plusieurs années, sous la houlette de Laurent Dupuy, jamais encore les juniors tricolores n’avaient visité la Nouvelle-Zélande. Il s’agira donc d’une première, pour les 24 joueurs sélectionnés.

Lesquels se frotteront, du 27 septembre au 6 octobre, à des adversaires de haut niveau :

27 septembre : South Island U19

30 septembre : Toa Samoa U19

3 octobre : NZ Residents U19

6 octobre : Auckland U20

Quatre matchs destinés “à aguerrir les meilleurs jeunes français, dans l’optique de la Coupe du monde seniors 2021”, relève Mathieu Khedimi, vice-président de la FFR XIII, en charge du Haut Niveau.

“Dans un contexte différent de celui auquel ils sont habitués, sur la scène internationale européenne, les joueurs seront appelés à réagir dans le dur, sans plage d’entraînement entre les rencontres”.

Seules, en effet, la récupération, et la mise en place tactique de l’équipe, seront au programme, lors de la tournée, compte tenu du calendrier volontairement resserré, avec un match tous les trois jours.

Ce que ne manque pas non plus de souligner Florian Chautard, “les joueurs étant invités à affronter des rivaux au style de jeu différent de celui par exemple des Britanniques, les joueurs de l’hémisphère sud étant réputés pour leur vitesse, et la rudesse de leurs impacts physiques”.

Une expérience qui constituera un atout, “dès lors qu’ils sont déjà habitués à affronter des adultes”, souligne Florian Chautard.

La saine concurrence qui a animé les joueurs, lors des stages préparatoires, puis à l’occasion du match dit de sélection, convient parfaitement aux aspirations des entraîneurs du XIII de France U19, Jean-François Albert et Yannick Buttignol.

Il faut aux 24 en partance pour la Nouvelle-Zélande, un moral d’acier et une attitude de haut niveau, pour espérer tirer les meilleurs fruits des redoutables joutes qui les attendent, de l’autre côté de la terre.

 

Découvrez le programme du XIII de France U19 en tournée NZ!

@FFRXIII

La délégation française, composée notamment de 24 joueurs, arrivera à Christchurch le mercredi 25 septembre, où deux entraînements sont prévus le lendemain au Nga Puna Wai Stadium, cadre de leur première rencontre au pays du long nuage blanc, le vendredi 27 (17h locale) contre la sélection U20 de South Island.

Le lendemain midi les Bleuets prendront l’avion en direction d’Auckland. Il gagneront ensuite Waikato, distant de près de deux heures de route, et le dimanche 29 septembre ils s’entraîneront au Resthills Park.

Le lundi, ils quitteront Waikato pour la ville voisine de Ngarauwahia, où l’après-midi ils affronteront Waikato U20.

Le 1er octobre, lendemain du match, départ vers en bus vers Rotorua, pour 1h45 de trajet, avant un entraînement au Rotorua International Stadium, cadre d’une deuxième séance de préparation, le lendemain.

C’est dans cette même enceinte que la France rencontrera le jeudi 3 octobre les New Zeland Residents U18.

Deux jours plus tard, les tricolores gagneront Auckland, après 3 heures de route, et ils s’entraîneront sur la pelouse de Manurewa High School.

Le lendemain, dimanche 6 octobre, les Bleuets disputeront le dernier match de leur tournée, contre la sélection d’Auckland, au Pulman Park, le retour en France étant programmé le lendemain.

Avec dans leurs valises, espérons-le, bien des motifs de satisfaction.

L’Alizé du XIII de France U19

L’alizé est un vent régulier des régions intertropicales, soufflant d’est en ouest de façon régulière des hautes pressions subtropicales vers les basses pressions équatoriales. Dans l’hémisphère nord, il souffle du nord-est vers le sud-ouest, dans l’hémisphère sud du sud-est vers le nord-ouest.

Ce samedi soir, l’Alizé était Catalan et fut un bain de fraîcheur et de convivialité après une journée marquée par une forte chaleur ayant poussé le staff du XIII de France U19 à préférer la fraîcheur de l’amphithéâtre de Port-Barcares pour une séance de travail-vidéo évitant ainsi aux jeunes Bleus la chaleur particulièrement lourde qui s’était abattue tout au long de la journée sur la région.

Les joueurs et le staff se sont ensuite donné rendez-vous au restaurant l’Alizé Catalan qui a su accueillir tout ce beau monde avec gentillesse et talent culinaire.

Les Bleus ne s’y sont pas trompés et ont remis avant leur départ un maillot dédicacé à la direction de l’établissement.

Merci à toute l’équipe du restaurant!

Alizé Catalan: 4 Quai Alain Gerbault, 66420 Le Barcarès

Que calor! Les Bleus U19 en vidéo

Il a fait et il fait encore très chaud à Port-Barcares aujourd’hui.

Le staff a donc décidé de remplacer l’entrainement  terrain par une séance vidéo qui mettra moins à l’épreuve les organismes des athlètes U19 qui doivent rester alertes et dispos sur ce stage de préparation avant la tournée en  NZ.