Accueil » Développer le XIII » Le Parcours d’Excellence Sportive

Le Parcours d’Excellence Sportive

Le Parcours d’Excellence Sportive remplace la filière d’accès au Haut-Niveau. Le PES est validé par le Ministère après avis de la CNSHN.

Procédure :
– Le DTN élabore le PES qui est soumis à l’approbation des instances fédérales.
– Le PES validé pour 4 ans, est inclut dans le projet fédéral qui lui est validé pour 8 ans.

Les différentes structures possibles :
– équipes nationales
– groupes élites
– pôles France et Espoirs
– groupes privés
– clubs
– centres de formation des clubs professionnels
– cellules familiales

Les structures seront de différents niveaux :
– accès à la pratique compétitive
– accès au sport de haut niveau
– accès aux finales et aux podiums des compétitions internationales de référence

Les pôles France devront prioritairement être implanté dans les établissements nationaux du Ministère. L’effort consenti au niveau des moyens publics, financiers et humain confortera ces choix.

Le cahier des charges :

Chaque structure aura son propre cahier des charges, mais certains éléments communs doivent obligatoirement figurer :
– poursuite du double projet
– suivi médical et psychologique
– protection des mineurs

Les listes :

Les critères d’inscription sur liste ministérielle seront resserrés : le but est de pouvoir distinguer le sport de haut niveau et l’accès au sport de haut niveau. Seuls les sportifs identifiés par leur Fédération comme potentiel de médaille international à court, moyen ou long terme pourront figurer sur la liste ministérielle.

Le Haut-Niveau féminin :

L’objectif est d’augmenter de manière significative le nombre de sportives et d’améliorer leurs conditions de pratique.

Les sportifs de Haut-Niveau handicapés :

L’objectif est de développer les partenariats avec les fédération handisport et sport adapté.

La DRJSCS :

 – Reste l’interlocuteur privilégié des acteurs territoriaux et du mouvement sportif local.
– Suivi des structures du PES.

Evaluation du dispositif :

Une mission composée de DSA2, de la POP, et de la future direction de l’expertise de l’INSEP établira un bilan annuel du PES de chaque fédération.

Elaboration du Parcours de l’excellence sportive (PSE)

Les Pôles :

Définition :
 – Pôles Espoirs = structures regroupant principalement des sportifs du collectif espoir et répondant au cahier des charges du niveau correspondant.

 – Pôles France = structures regroupant principalement des sportifs du collectif Équipe de France ou du collectif France Jeunes et répondant au cahier des charges des niveaux correspondants.

Les plates-formes de pôles

Le diagnostic :
– Il existe une sous-dotation relative en structures à vocation régionale ou inter régionale ;
– La répartition géographique manque d’homogénéité et se traduit par une dispersion des pôles ;
– Les enquêtes de labellisation identifient des prestations non homogènes.
– L’ambition est de réaliser un saut qualitatif dans la poursuite par les sportifs de leur double projet. Elle est aussi de répondre aux besoins de l’Ile-de-France en structures d’accession au sport de haut niveau avec la création de nouveaux pôles et de centres d’entraînement régionaux.
– Il existe des points incontournables pour effectuer ce saut qualitatif et répondre aux besoins d’accueil en matière de sport de haut niveau. L’organisation du temps scolaire ; La charge d’entraînement ; Les classes d’âge ; Le suivi médical ; L’encadrement ; Les infrastructures sportives et annexes ;lL’hébergement. Le concept de « Plateforme » s’appuie sur plusieurs principes :
– Un regroupement de pôles permettant des économies d’échelles et une mutualisation des moyens ;
– Une capacité d’accueil de pôles en rapport avec le potentiel de la région ;
– Une couverture géographique tenant compte de la contrainte de l’accessibilité ;
– Un saut qualitatif dans l’organisation de la vie des sportifs : suivi médical, vie quotidienne et vie scolaire (spécialisation de certains établissements scolaires) ;
– Une ouverture aux clubs reconnus pour former des sportifs de haut niveau.

Les aménagements de scolarité

Dans la droite ligne de la circulaire du Ministère de l’Education Nationale et du Ministère de la Santé et des Sports, en date du 1er aout 2006 relative aux élèves, étudiants et personnels sportifs de haut niveau et sportifs Espoirs, ont été signées des conventions cadres entre chacune des académies franciliennes et la direction régionale de la jeunesse , des sports et de la cohésion sociale d’Ile de France. De ces conventions cadres découlent la création ou la rénovation de convention entre les pôles et les établissements scolaires. Les responsables de pôles et les chefs d’établissement sont accompagnés dans cette démarche respectivement par les cadres de la DRJSCS et les IPR EPS des différentes académies.

Partager ce contenu
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp