La France est Championne du Monde de Rugby et pas n’importe lequel, du Rugby XIII Fauteuil!

Ce rugby qui roule comme une boule de flipper, qui ne se démotive jamais, qui ne lâche rien même mené au score à moins de 3 minutes de la fin.

Ce rugby  avec de merveilleux fous roulants sur de drôles de machines d’acier, cadrages, débordements, passes sautées, tout y est!!

Et ça va vite,très vite, très très vite. Ici pas de mêlées chronophages, ou de passes en avant, on joue vite comme au XIII. Les tenus s’enchaînent à un rythme effréné pour le plus grand plaisir des yeux.

Le rugby XIII Fauteuil est beau, aérien, acrobatique. Le XIII Fauteuil réunit 3 mixités qui font les beaux jours de notre devise nationale – LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ.

  1. Mixité des âges, sur cette Coupe du Monde le plus jeune avait 16 ans et le plus âgé 55 ans.
  2. Mixité des sexes, hommes et femmes peuvent s’affronter sur le terrain et jouer ensemble au sein d’une même équipe.(l’Italie par exemple)
  3. Mixité handicapés-valides car, une équipe peut recevoir deux joueurs valides en son sein (2 maximum) qui se retrouvent dans les conditions de jeu du handicap(attachés au fauteuil)

Si le spectacle est beau, si le spectacle plaît n’en cherchez pas plus loin les raisons. Tout est réuni pour nous plaire, nous satisfaire et nous rendre fiers de ce que nous regardons.

Mais, le cocktail devient explosif lorsque l’on assiste à une rencontre “en vrai”. La détermination, la passion et le niveau de préparation de ces athlètes laissent souvent sans voix avec une bien étrange sensation d’émotion qui vous envahit et vous laisse muet  devant cette combativité exprimée sur le terrain par des athlètes de très haut-niveau qui vivent un autre combat au quotidien.

Une photo publiée sur le réseau social Facebook a obtenu plus de 1.000.000 de vues en 48h00. Ces photos prises quelques secondes après le coup de sifflet final ont fait le tour du web propulsant même la page FFRXIII à des records historiques de portée de publications à 1.645.000 personnes! La Planète Treiziste ne s’est pas trompée et celles et ceux qui ont découvert au travers de nos images ce sport incroyable en sont encore tout chavirés et commentent en nombre ce  sport qu’ils viennent de découvrir.

Devant l’absence de couverture médiatique (malgré des engagements oraux) hors l’accompagnement de notre partenaire l’Indépendant et parce que nous voulions vous diffuser les matchs  de ces guerriers du XIII Fauteuil nous n’avons pas flanché, tergiversé ou hésité et avons créé notre propre chaîne YOUTUBE FFRXIII en l’espace de quelques jours avec la complicité de 09TV.

Un dispositif de 6 caméras nous a permis de diffuser en Live sur les réseaux sociaux  et atteindre plus de 185.000 personnes en audience cumulée et avec pour seules outils d’annonce nos réseaux sociaux et site web. C’est ainsi qu’est née FFRXIII TV sur laquelle nous reviendrons bientôt….

D’une ville à l’autre ce sont 24 camions ou fourgons qui ont transportés joueurs et matériel.

20 personnes ont travaillé à temps plein sur la Coupe du Monde pendant son déroulement, les premières réunions de travail datant de l’automne 2016.

19 matchs ont été joués sur 8 sites différents.

Il a fallu 140 chambres pour héberger et abriter le repos des joueurs et staff.

10 arbitres ont officié durant cette Coupe du Monde (8 +2 à la table de marque).

9 kinés et 5 médecins ont pansé les bobos et autres contusions.

7 mécanos ont veillé au bon fonctionnement et état des fauteuils (avec une mention spéciale au mécano de l’Équipe de France unanimement apprécié et reconnu par ses pairs).

245 bénévoles se sont démenés pour que la fête soit belle et nous les en remercions une fois de plus chaleureusement.

Merci à tous ceux qui de près ou de loin, dans l’ombre ou à la lumière ont fait de cette Coupe du Monde un événement que nous ne sommes pas près d’oublier.

Vive le XIII, Vive le XIII Fauteuil et à bientôt pour la suite.