Accueil Formation

Formation

Le Rugby à XIII va enfin disposer de son centre national d’entraînement

C’est un terrain qui aujourd’hui ne paie pas de mine à Alzonne dans l’Aude. Pourtant d’ici 2022 c’est ici que sortira de terre le tout premier centre d’entrainement dédié au rugby à XIII.

Car jusqu’à aujourd’hui les équipes pro doivent s’entrainer, notamment, au CREPS à Toulouse entre les tennismans et les footballeurs. Tout sera donc centré en un même lieu.

Ce futur centre d’entraînement se veut réfléchi et moderne pour répondre à tous les besoins. Pour le sélectionneur national, la construction de ce lieu sera un atout majeur de développement pour le rugby à XIII.

Un projet sur 7 hectares pour 5 millions d’euros qui s’annonce comme vecteur de développement territorial et d’emplois.

Le pôle terre de formation

Cela fait quelques semaines que le pôle de Carcassonne accueille des entraîneurs  afin qu’ils finalisent leur formation.
Mais depuis quelques jours, un nouveau visage, certes familier, anime les entraînements de  terrain et de musculation des athlètes.

Valentin Blasi, ancien pôliste et actuellement étudiant en STAPS à Toulouse effectue son stage dans les locaux du pôle pour parfaire sa formation universitaire.

Valentin, passé par le pôle pendant 3 ans , passé par les collectifs de France jeune, titulaire d’un bac scientifique, incarne à la perfection la réussite qu’envisagent  tous les athlètes en structure.

Valentin de par son passé d’athlète et actuellement joueur à Villegailhenc Aragon Rugby League en Elite 2, apporte à l’ensemble de la promotion sa jeune mais riche expérience du haut niveau par de précieux conseils dont tous les athlètes se nourrissent.

Évidemment à l’aise avec le rugby, il en est tout autant avec le sifflet dans son rôle de  futur coach.

Le pôle de Carcassonne, la FFR XIII et la Ligue Occitanie de Rugby à XIII, sont très fiers de soutenir ses anciens athlètes dans leur formation et les accompagnent toujours dans leur cursus universitaire.

Nouvelle-Aquitaine : la formation éducateur en visio en décembre

La formation au diplôme EDUCATEUR en zone NOUVELLE-AQUITAINE débutera le 12/12/20 en visioconférence.

Retrouvez toutes les informations relatives à ce diplôme (formation initiale, recyclage, préformation…) et la fiche d’inscription sur la plateforme de formation de la FFRXIII : https://claco-ffrugby13.univ-lyon1.fr/ rubrique “FORMATIONS 2020/2021″ (accessible depuis le site de la FFRXIII rubrique FORMATION)

Date butoir d’inscription fixée au 04/12/2020 (pour rappel, l’inscription sera définitivement validée lorsque la fiche d’inscription sera correctement remplie ET lorsque le règlement financier correspondant sera reçu à la FFRXIII par chèque ou virement bancaire).

Occitanie : la formation continue pour les futurs entraîneurs

Cette semaine, s’est déroulée au pôle espoir rugby à XIII de Carcassonne une séance d’entraînement particulière.

En effet, dans le cadre de leur formation d’entraîneur, certains candidats n’ayant pas finalisé leur parcours sont encore aujourd’hui pénalisés par la crise sanitaire de par l’arrêt des compétitions et des entraînements de leur catégorie.

Afin de permettre à ses entraîneurs en herbe de parfaire et terminer leur cursus, la FFRXIII et la Ligue Occitanie de rugby à XIII offrent la possibilité aux différents coachs d’exercer leur passion le temps d’une séance au pôle.

Sous l’œil d’un jury avisé, Ludovic Banquet entraîneur en formation à la MJC XIII est venu présenter sa séance aux athlètes. Les jeunes du pôle, conscients de l’enjeu que jouait le candidat, se sont employés pleinement avec leur nouveau coach du jour.

Les polistes de part leur implication ont démontré leur adaptabilité et leur capacité à s’accommoder à de nouvelles conduites d’entraînement qui diffèrent de celles qu’ils côtoient au quotidien.
Comme Ludovic dernièrement, d’autres entraîneurs en formation venant de toute l’Occitanie viendront ponctuellement et cela jusqu’au vacances de Noël , présenter leur séance dans le but d’obtenir leur diplôme.

Les athlètes et le pôle seront donc à leur entière disposition et nous leur offrirons tout notre savoir faire afin qu’ils soient dans un climat de réussite optimal.

Pôles Espoirs : confinés mais pas à l’arrêt

Période particulière pour nos pensionnaires certes, mais l’entraînement continue chaque semaine pour les pôles français malgré l’arrêt des championnats. En effet, les athlètes des pôles sont catégorisés comme sportifs de haut niveau et obtiennent donc une dérogation pour s’entraîner.

Le programme de haut niveau pour nos joueurs et joueuses (4 actuellement) continue avec 2 à 3 séances de musculation et des entraînement terrain 4 fois par semaine dans des installations de qualité. Un agenda bien rempli pour ces jeunes qui doivent aussi coordonner leur rythme scolaire, primordial, pour suivre cette formation et tendre vers l’excellence.

Un vivier de joueurs très prometteurs pour Florian CHAUTARD (pôle Provence), Florent TOST (pôle Occitanie) & Loïc CARPENE (CREPS Toulouse) qui continuent donc de travailler en complémentarité et totale synergie pour les faire progresser.

Carcassonne Salon Toulouse
ARAUJO LOUIS MCHINDA Fatahou Arnaud Enzo
AISPURO-BICHET GUILLERMO PILATE Diallo-Rayan Barjou Anthony
AUBRY FELIX FOUQUE Théo Binda Valentin
AUGUSTE NADEGE JULLIARD Xavier Carrasco Tom
BAC ALEXANDRE LAHAYE Tanouk Crunel Quentin
BALDY MARTIN ROMAIN-TRESCENTS Charly Daniel Lucas
BONNERY LIAM RUBIO Jordan Ennoyotie Sosthene
BOULLY THOMAS RUMEAU Johan Deltheil Enzo
BOUZINAC LILIAN SERRE Elian Ferreol-Bezolles Mathis
CHIFFOLLEAU TREVOR AKUTSA Hector Fleury Nesta
CLANET PIERRE DURAND Rémi Gautier Marius
CONDIS NATAEL GRIFFIER Enzo Goffin Bradley
FOULCHER ROMAIN GROSS Damien Huescar Damien
GARRIGUES HUGO LEJEUNE Ludwig Lac Yannis
GELY FLORIAN LIS Alexis Maillard Imanol
GESLIN GOMIS SYLBERIA MONTOYA Enzo Monclus Thomas
GODEL CELENE NID OUAARAB Yanis Morin Vianney
GONZALEZ DOUREL CLEMENT PENNACCHI Kilian Nahal Salim
JALBY GAETAN POURCHI Baptiste Orsettig Luca
JAMMES MATIS ROUSSEL Romain Salles Arthur
JEAN GUILLAUME TACHOUAFT Julien Rodriguez Baptiste
JIMENEZ LOPEZ MATEO BARBET Maxence Savar Raphael
JORDA GUILLEM BERANGER Craig Skoundri Wail
LACOUME JULES LEPINAY Thomas Tropis Romeo
LAFIFI KAIS ANESS MOUELHI Wassime
LAPEYRE MARTIN PAYET Noa Luc
LAPORTE JULIEN ROUSSILLIAT Joris
LOPEZ BUTTIGNOL NOLAN ZAHRA Skander
MARIS ROMAIN BLANC Timéo
MARTINEZ SIMON BONTE Rayan
MARTY THIBAUT CHEVALIER-BONNARDEL Paul-Méryl
MONELL ALICE ED DERMOUNE Hakim
PAOLI MATIS NGUYEN Samuel
REGIS LUCAS RAHOU-MARTIN Nicolas
RIDAO VALENTIN ROSTANG Maxime
RIGAUD GERMAIN ROUSSELET BENICHOU Yann
RODRIGUEZ LUCAS TITEUX Mattéo
TIGNOL LUCAS
TOMICO BAPTISTE

Formation : Devenez entraîneur fédéral

La formation au diplôme “Entraîneur Fédéral zone OUEST 20/21” débutera le 21/11/2020 et sera organisée sur Carcassonne (Lycée Paul Sabatier) et en visioconférence.

En raison des contraintes actuelles, les premières interventions se dérouleront en visioconférence.

Vous retrouverez l’ensemble des informations relative à cette formation sur la plateforme de la FFRXIII : https://claco-ffrugby13.univ-lyon1.fr/ rubrique “Liste des formation 2020/2021 disponibles” (accessible depuis le site de la FFRXIII rubrique FORMATION) : les conditions d’accès à la formation (prérequis), le programme de formation, les modalités de recyclage, les coûts de formation…

Pour vous inscrire, il vous suffira de cliquer sur “S’inscrire à la formation”, saisir l’ensemble des renseignements demandés et envoyer le règlement correspondant à la FFRXIII.

La date butoir d’inscription fixée au 16/11/2020.

Louis Bonnery : Le “boss” du pôle garde le cap

Louis Bonnery est une figure du rugby à XIII : ex-joueur international, directeur technique national, président de la ligue Occitanie et commentateur télé pour Bein Sports. Ce passionné de jeu dirige, avec la ligue, le Pôle espoir du lycée Paul-Sabatier, à Carcassonne. Une vraie fabrique à champions mais aussi à citoyens. Explications.

Vous servez le rugby à XIII depuis plus de 60 ans. Qu’est-ce qui vous a porté toutes ces années ?
Ce qui me porte ? C’es le jeu que j’ai pratiqué. Je suis né à la Digne-d’Amont et, gamin, je voyais passer l’instituteur qui allait jouer à Limoux. Je voulais aller le voir sur le terrain puis j’ai joué avec une bande de copains et nous sommes devenus champions de France en 1968. J’ai pu concilier très vite vie sportive et vie professionnelle. J’étais professeur d’éducation physique détaché comme cadre technique à la fédération. Le rugby n’a jamais été ma prfession ni le but de ma vie, tout simplement une passion.

Depuis cinq ans, la Ligue Occitanie, que vous présidez, gère le Pôle espoir à Carcassonne. Quel rôle joue cette structure ?
Le pôle s’inscrit dans les filières dites de haut niveau. Ce qui nous importe, ce sont certes les résultats mais aussi dee faire ces jeunes de vrais citoyens, armés pour affronter l’avenir. A Carcassonne, nous retenons chaque année dix jeunes sur une trentaine de candidatures. Nous avons mis en place un triple projet. Scolaire, d’abord, avec l’objectif qu’ils passent le baccalauréat. Le taux de réussite est de 100%. Ensuite, le projet est évidemment sportif pour ces jeunes, appelés à rejoindre l’Elite. Enfin, nous développons un projet citoyen, en ouvrant nos champions au monde qui les entoure. La crise de la Covid a perturbé ce programme mais les jeunes ont pu participer à des journées sur le handicap ou nettoyer les rives de l’Aude. Nous espérons aussi, avec le soutien du Département, leur faire parcourir la voie verte de Montségur à Bram.

Quel est le bilan du pôle en matière de formation ?
60% des jeunes sortis du pôle espoir jouent en Elite et 3% des athlètes atteignent la Super League (plus haut niveau anglais). Notre mot d’ordre, c’est l’excellence ! Depuis 2015, 34 athlètes ont joué pour l’équipe de France en U17 et U19. Depuis 2016, nous ouvrons le pôle aux féminines. Elles sont quatre cette année.

Quel avenir voyez-vous pour notre sport ?
Ce qui fait la force du rugby à XIII, c’est le jeu. Pour le match entre les Dragons Catalans et les Chevaliers Cathares, en 2015, le stade Albert Domec était plein. Cela montre que le public se déplace quand notre sport, certes exigeant, propose du spectacle. Au pôle espoir, nous préparons les jeunes à ce haut niveau. Aujourd’hui, la Fédération Française de Rugby à XIII a besoin de l’union. Celle-ci ne peut se faire qu’autour d’un projet sportif.

INF : une qualification professionnelle pour le CQP Technicien sportif de rugby à XIII

 L’Institut National de Formation de la FFRXIII (INF/FFRXIII) vous présente la formation au CQP Technicien sportif de rugby à XIII.

Le CQP Technicien sportif de rugby à XIII est une qualification professionnelle qui permet à son titulaire d’enseigner, animer, entraîner, encadrer du rugby à XIII en toute autonomie et pour tous les publics, contre rémunération, conformément au Code du Sport.

Le titulaire du CQP Technicien sportif de rugby à XIII peut exercer son activité au sein des structures affiliées à la Fédération Française de Rugby à XIII (club, comité, ligue) ou d’associations sportives des fédérations multisports et affinitaires.

Conçu pour des activités professionnelles complémentaires ou à temps partiel, le volume horaire d’encadrement (face à face pédagogique) du CQP Technicien sportif de rugby à XIII correspond à 360 heures par an.

L’INF/FFRXIII étant un organisme de formation déclaré et Datadocké, les candidats peuvent prétendre à des aides au financement de la formation dans le cadre de la formation professionnelle continue (se rapprocher de son OPCO, l’AFDAS pour le secteur Sport) ou dans le cadre des aides individuelles à la formation auprès de Pôle Emploi.

La formation se déroule en alternance et a une durée de 250 heures :

– 150h en centre de formation (dont 70h en FOAD) sur Toulouse, Carcassonne et en visioconférence

– 100h en situation professionnelle (auprès d’une équipe dans une structure affiliée à la FFRXIII)

La formation débutera le 27/11/2020. 

Retrouvez l’ensemble des informations nécessaires dans le dossier de présentation de la formation ci-joint, ainsi que le dossier d’inscription qui devra être dûment rempli et renvoyé avec l’ensemble des pièces complémentaires demandées à l’INF/FFRXIII avant le 12/11/2020. 

Pour toute information, vous pouvez contacter Audrey ZITTER au 06.28.23.90.78 ou a.zitter@ffr13.fr

La formation au diplôme entraîneur performance à Toulouse fin novembre

La formation au diplôme “Entraîneur Performance 20/21” continue sa route et pour débuter le 28/11/2020 et sera organisée sur Toulouse et pour quelques sessions en visioconférence.

Vous retrouverez l’ensemble des informations relative à cette formation sur la plateforme de la FFRXIII : https://claco-ffrugby13.univ-lyon1.fr/ rubrique “Liste des formation 2020/2021 disponibles” (accessible depuis le site de la FFRXIII rubrique FORMATION) : les conditions d’accès à la formation (prérequis), le programme de formation, les modalités de recyclage, les coûts de formation…

Objectifs :
Acquérir des connaissances et développer des compétences dans l’entraînement.
L’Entraîneur Performance doit être capable de manager une équipe de joueurs selon le projet sportif pluriannuel qu’il a construit avec comme objectif de constituer un collectif performant, en mobilisant les ressources permettant d’investir les facteurs de la performance et de renforcer la capacité d’adaptation des joueurs.

Pour vous inscrire, il vous suffira de cliquer sur “S’inscrire à la formation”, saisir l’ensemble des renseignements demandés et envoyer le règlement correspondant à la FFRXIII.

La date butoir d’inscription fixée au 18/11/2020.

Vita XIII : un stage de formation “études de cas” & “terrain”

Le second stage de la formation VITA XIII s’est déroulée ces jeudi 15 et vendredi 16 octobre au CREPS de Toulouse. Les interventions étaient consacrées aux programmes SILVER XIII et FIT XIII, et respectivement assurées par François GARY (Educateur Activités Physiques Adaptées, à l’origine de la création de cette activité) et Cathy ALAUX (Educatrice sportive). Les stagiaires ont pu acquérir des connaissances sur ces deux programmes d’activité, travailler sur des études de cas et vivre des séances pratiques sur le terrain.

L’heure est maintenant à la certification pour que les stagiaires puissent obtenir leur diplôme “VITA XIII” et être en capacité de développer, dans leurs territoires, de nouvelles activités pour accueillir de nouveaux publics.