L’analyse vidéo est devenue indispensable dans le haut niveau professionnel (tous sports confondus). Elle est une mine d’or d’informations, et l’utiliser améliore considérablement la performance de tout entraîneur et de ses joueurs.

Posté derrière son ordinateur, l’analyste vidéo, filme et/ou séquence les phases et actions de jeu individuelles ou collectives de son équipe, les placements des joueurs ou du sportif, les fautes commises, les atouts et faiblesses de l’adversaire. Il passe tout au crible et en sort des statistiques et des montages, propose des axes d’amélioration en liaison avec les principes de jeu définis par l’entraîneur..

En Elite, tous les clubs consacrent une partie de leurs séances à l’analyse vidéo : “Cela prend de plus en plus de place dans le travail du staff. L’entraîneur compte dessus pour corriger les joueurs. Depuis plus de 5 ans le travail avec Tech XIII (le logiciel d’analyse vidéo) est devenu primordial” témoigne Nicolas Manessi, analyste vidéo du F.C. Lézignan XIII.

“Sur un entraînement de la semaine ont revient sur le match. Les joueurs sont friands de ce rendez-vous car ils repèrent les failles et décortiquent leurs erreurs. Je fais un suivi individuel sur les statistiques : plaquages, mètres gagnés… Ils aiment se challenger entre eux !”

A la demande du coach, une séance individuelle est programmée avec certains joueurs pour analyser spécifiquement les points forts mais aussi les points faibles du dernier match. L’analyste fait alors un “Best Of”, isole les phases de jeu et débriefe avec lui pour mettre en exergue ce qu’il faut améliorer à l’avenir.

Nicolas qui vient de passer son diplôme professionnel attend avec impatience les résultats des examens : “Depuis septembre (début de la formation), et malgré les conditions particulières, j’ai eu l’occasion d’échanger énormément avec des professionnels de Top 14, Ligue 1. C’était une expérience riche et passionnante. On attend le résultats désormais.”