Depuis le début de l’été, la Nouvelle-Aquitaine connait un nouvel élan avec la restructuration du comité de Gironde insufflé par Marc Panabière, et l’arrivée d’une Cadre Technique, Elisa CIRIA. Volonté affichée par la Fédération de (re)conquérir le territoire Aquitain, c’est au tour du département de renforcer son développement avec une nouvelle Agent Territorial de Développement (ATD) : Gwennaëlle Urbes.

A 25 ans seulement , elle sera en charge d’accompagner les clubs dans leur structuration et leur développement sur le territoire Girondin. Cela passe par viser le plus jeune âge avec le “Baby Rugby” notamment. Déjà en contact avec des partenaires, l’objectif est de monter, une école de rugby sur Bordeaux Métropole. Dans la continuité, de développer le Fit XIII, le circuit “training”, pour initier aux plus curieux, les bases du rugby à XIII. Ensuite, étendre la pratique treiziste via le Silver XIII pour les personnes âgées isolées. Et enfin intégrer à nouveau le rugby à XIII dans le scolaire, à court terme aux mois de novembre/décembre pour les écoles et début de 2021 pour les facultés.

Gwennaëlle sous les couleurs Toulousaines.

Gwennaëlle nous retrace son parcours : “J’ai commencé le rugby à XV (Nancy) il y a 10 ans. Lors d’un essai par hasard au rugby à XIII, j’ai eu un coup de cœur. La vitesse de jeu, l’enchaînement des efforts et la technique individuelle de ce sport m’ont plu immédiatement. J’ai donc j’ai signé ma licence il y a cinq ans, et j’ai eu le chance de porter le maillot de l’Équipe de France pour jouer contre l’Angleterre. Je suis partie vivre à la Réunion et j’ai donc quitté le rugby à XIII en Gironde et répondre aux besoins des clubs pour améliorer leur quotidien, notamment chez les jeunes : doter la Gironde d’une vraie identité au niveau du rugby à XIII, progresser au sein du comité et de la fédération en bâtissant des bases solides pour un réel renouveau du rugby à XIII français.”

Un challenge supplémentaire pour cette jeune passionnée du ballon ovale qui aura fort à faire sur un territoire qui ne demande qu’à retrouver son identité et redevenir une place forte du rugby à XIII.