Finale de la Coupe Albert-Falcou

GRATENTOUR – CAHORS 40-24

Mi-temps 20-6

Arbitre Jean-Pierre Matter

Gratentour : 8 essais Rémy Bueno, Thomas Trinquart (2), Anthony Rastouil (4), Maxime Tomasi, 4 T Nicolas Anglade.

Cahors : 4 essais Mattéo Meravilles (2), Florent Daguerre (2), 4 T Mattéo Meravilles.

Cartons jaunes :

Cahors : Florent Daguerre (53), Alexandre Pélissier (75), Quentin Gaspar (79).

Grantentour : Thomas Trinquart (72).

Carton rouge à Gratentour : Simon Allier (70).

GRATENTOUR : Cassagnes – Trinquart, Denos, Rastouil, Falière – (o) Anglade, (m) Dorrell – Broadhead, Rémy Buneo, Franck Sanchez – Emile, Tomasi – Allier.

Sont entrés Touchet, Coulonges, Sirvent, Joseph Marcerou.

CAHORS : Lagedamont – Camposet, Gastou, Gaspar, Daguerre – (o) Meravilles, (m) Pineau – Posé, Alexandre Pélissier, Jean-Baptiste Sanchez – Gaubert, Axel Goncalves – Ginestet.

Sont entrés Gérard, Delage, Féraud, Cissé.

 Cahors possède dans ses rangs des individualités marquantes, à l’instar de Meravilles, un cœur bien accroché, un esprit de combat irréprochable, mais quand Gratentour lâche ses Mustangs, on ne peut que constater les dégâts causés notamment par l’ancien junior carcassonnais Anthony Rastouil, et l’inégalable maître à jouer que reste le quadra Simon Dorrell.

Reste qu’une fois inscrit le premier essai de la partie, signé de l’ex Limouxin et Toulousain Rémy Bueno, qui à 31 ans disputait là le dernier match de sa très honorable carrière, on se demandait à quelle sauce seraient mangés les jeunes et trop tendres Cardurciens, mais c’était méconnaître l’esprit de sacrifice qui les habitait.

Si bien qu’à la 50è minute de jeu, les Mustangs ne menaient que 26-12, ces derniers profitant ensuite de leur supériorité athlétique pour soulever avec brio la deuxième Coupe de Fédérale de leur histoire.