Le programme automnal des Bleus sera chargé, mais exaltant.

Entre le test contre l’Angleterre, le 20 octobre, et celui face à la Nouvelle-Zélande le 17 novembre, un mois après agrémenté de quelques probables surprises automnales, le XIII de France a bien l’intention d’épingler des victoires au revers de son veston tricolore.

Dans cette optique, une première prise de contact a eu lieu ce lundi à Port-Barcarès, en présence d’Aurélien Cologni, Renaud Guigue, Mathieu Khedimi, Jacques Jorda, Loïc Carpene, Yann Polesel, membres d’un staff tricolore ayant présenté aux 19 joueurs (Damien Cardace, retenu par ses obligations professionnelles, était excusé, comme les Dragons Ben Garcia, Julian Bousquet, Mickaël Simon, Lucas Albert, Benjamin Jullien, Thibaut Margalet, Jason Baitieri, Tony Gigot, Fouad Yaha, qui rentraient de York dans l’après-midi) convoqués, parmi lesquels on trouvait Rémi Casty, dispensé de Challenge Cup dimanche, et Ilias Bergal, auquel le staff de Leigh a accordé plusieurs jours de repos en famille.

Des Bleus du Groupe France, auxquels s’étaient joints deux Dragons U19, Louis Carré et Arthur Mourgue, et qui seront rejoints, d’ici la campagne automnale, par plusieurs éléments figurant sur la liste des 53 joueurs suivis par les responsables du Haut Niveau.

Des internationaux en puissance auxquels Aurélien Cologni “porte une attention toute particulière”, ce deuxième groupe étant considéré “comme un palier intermédiaire”.

Rendez-vous fin mai

“Un réservoir de joueurs sur lequel on compte, poursuit l’entraîneur des tricolores, les plus performants d’entre eux en club étant susceptibles de participer au deuxième stage de  l’année, fin mai ou début juin, puis aux deux matches des Origines, Est-Ouest, qui se dérouleront entre la fin septembre et le début octobre”.

Ce sera donc aux intéressés de démontrer leur désir de rallier le Groupe France, via le suivi les concernant, notamment en juillet et août, lorsque les joueurs d’Elite sont en vacances.

Un Groupe “Suivis” comprenant d’ex et futurs internationaux, “un peu dans l’esprit des Knights (NDLR : Espoirs) de la RFL, les membres de ce palier intermédiaire étant appelés à travailler dans l’optique d’appartenir demain, à leur tour, au Groupe France renfermant les joueurs que nous considérons disposer actuellement du plus fort potentiel pour représenter leur pays sur la scène internationale”, poursuit Aurélien Cologni, lequel a invité ce lundi les joueurs présents à visionner la vidéo des rencontres des Bleus lors de la dernière Coupe du monde.

Il sera alors temps, dès le prochain stage, de se pencher plus avant sur le côté tactique proprement dit, essentiellement dans le secteur de l’attaque.

“C’est dans ce domaine que nous insisterons plus particulièrement, afin d’harmoniser le style de jeu que nous comptons mettre en place, avec des joueurs qui en effet travaillent de manière différente, selon qu’ils évoluent aux Dragons Catalans, au Toulouse Olympique, ou dans leurs clubs respectifs d’Elite”, souligne un coach résolu à donner une identité propre au XIII de France, dans cet aspect essentiel du jeu.