Organisée à l’initiative de la Ministre des Sports Roxana MARACINEANU, la première convention nationale de prévention des violences sexuelles dans le sport, s’est tenue vendredi 21 février au siège du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) en présence d’Adrien TAQUET, secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance, Nicole BELLOUBET, ministre de la Justice et de Marlène SCHIAPPA, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

Cette convention avait pour objectif de mobiliser tous les acteurs du monde sportif contre les violences sexuelles afin de mieux comprendre non seulement comment peuvent surgir de telles situations, mais aussi les conséquences psychologiques et physiques de tels actes. Et bien sûr, comprendre dans quel contexte ces faits peuvent se produire et comment les détecter puis les signaler.

La Fédération Française de Rugby à XIII, représentée par son Directeur Technique National Jacques Pla, était présent lors de cette journée, qui s’est achevée par des ateliers de travail avec les fédérations sportives, les services de l’Etat, des experts pour co-construire un plan de prévention pour le mouvement sportif. La restitution de ces travaux, qui porteront notamment sur les actions de sensibilisation et de prévention, l’accompagnement ou encore le contrôle des encadrants, est attendue lors du temps 2 de la Convention courant mai 2020.

Les thématiques proposées, l’état des lieux, les effets de l’agression sur l’individu, les actions de l’état face à ses agressions dans le champ du sport, comment mieux prévenir les violences sexuelles.

La FFRXIII et sa DTN s’engagent dans le cadre de ses formations à consacrer une information sur cette thématique.

21 février 2020 : Convention nationale sur la prévention des violences sexuelles dans le sport