Crédit Anthony Monod pour FFRXIII

C’était France – Angleterre à l’envers, preuve que les Bleues ont retenu la dure leçon (revers 54-4) reçue voici deux semaines sur ce même terrain de Domec.

Cette fois, face à des transalpines quelque peu limitées techniquement, comme en témoignent leurs obstructions sur les tenus, mais courageuses à souhait et capables, parfois, de fulgurances balle en mains, les Françaises ont largement rempli leur mission, “même s’il y a quelques détails à corriger”, indique la manager, Audrey Zitter.

Des détails, Jessika Guehaseim, en tout cas, n’en a pas fait, inscrivant le premier d’une longue série d’essais après seulement une minute et quarante secondes de jeu.

Les Bleues perdaient Inès Legout sur blessure (4è), puis Leila Bessahi (49è), touchée au dos, mais pas leur boussole.

La preuve, avec Aurore Anton giclant au ras, Alice Varela plaçant Elisa Bedu dans un intervalle, Elodie Moinache et Jeanne Bernard déblayant le terrain au profit de Nadia Olm Rouppert, la même Nadia s’achappant bientôt irrésistiblement pour libérer en direction d’Emma Fourage, Elodie Moinache trouvant finalement la faille sur la corne du premier acte.

Résultat : 32-0, et bien des satisfactions, en dépit d’un trou d’air de dix grosses minutes lié à quelques ballons égarés en chemin.

La suite du match était du même tonneau, même si le rythme baissait quelque peu, et Gaëlle Alverhne partait au ras du tenu, comme Aurore Anton en suivant, Elsa Bedu et Lauréane Biville jouaient les architectes au bénéfice de Chahrazad Himoudi, Meissa Bouguessa allait au terme de sa voluptueuse percée, et Elodie Moinache à celui d’un chouette mouvement collectif ponctué d’une “try assist” de la part d’Ophélie Coll.

On ne pouvait décemment espérer mieux.

FRANCE – ITALIE 60-0

Mi-temps 32-0

France : 12 essais Guehaseim (1), Bessahli (5), Anton (8, 53), Bedu (11), Olm Rouppert (34), Fourage (37), Moinache (40, 76), Alverhne (50), Himoudi (64), Bouguessa (66), 6 T Coll.

FRANCE : Goubairate – Olm Rouppert, Biville, Moinache, Himoudi – (o) Coll-Colette, (m) Varela (cap) – Guehaseim, Anton, Alvernhe – Legout, Bedu – Mikalef.

Sont entrées en jeu : Bessahli, Bouguessa, Bernard, Fourage.