Quentin Nicol et le VARL ont fait respecter la hiérarchie.
Crédit Annick de B.

1/16è de finale de Coupe Lord Derby

VAL DE DAGNE – VILLEGAILHENC-ARAGON 16-44

Mi-temps 0-22

Val de Dagne : 3 essais Edline (42), D. Escanuela (45), F. Canet (58), 1 T Limouzy (42).

VARL : 8 essais Delgado (2), R. Escanuela (43, 80), Limongi (16), Chaumond (20), Durou (32, 51, 70), 6 T Marot.

VAL DE DAGNE : Séguy – D. Escanuela, Joris Canet, Fabien Canet, Zaplana – (o) Jérôme Canet, (m) Limouzy – Edline, Michet, Mestre – M. Viguié, V. Viguié – Frezouls.

Sont entrés en jeu Escourrou, Bonnafous, Delpech, Puech.

VARL : R. Escanuela – Durou, Makisi, Delgado, Chaumond – (o) Limongi, (m) Marot – Puyal, Percheron, Maxime Banquet – Vinnie Anderson, Teli Pelo – Louis Anderson.

Sont entrés Nicol, M. Aït-Ouaret, Tiquet, Loïc Banquet.

Escanuela : trois essais à deux

Bastien Canet vainqueur la veille, battu le lendemain : à Toulouges le samedi, comme à Servès-en-Val le lendemain, la logique a été respectée.

Le VARL joue à l’étage au-dessus et l’a rapidement fait savoir aux protégés du deuxième ligne international de Carcassonne, Bastien Canet, avec un essai d’Anthony Delgado dès la 2è minute.

Sept autres allaient suivre, mais comme le Val de Dagne ne manque pas de cran, il réussira à tromper à trois reprises la défense des joueurs du Cabardès, après la pause.

D’abord par Edline, malin, ensuite par David Escanuela, qui pour l’occasion affrontait Robin, son frère, auteur d’un doublé, enfin par Florent Canet.

C’est dire si l’honneur était largement sauf.