La deuxième mi-temps a souri à Limoux et à Allan Torreilles.
Crédit @astreizix

Quand à la demi-heure de jeu “Micka” Murcia quitta définitivement le terrain, victime d’un violent coup sur le tibia gauche, Limoux était déjà mal en point, à l’inverse des Broncos, autrement plus adroits ballon en main.

A l’image de Clément Herrero, profitant d’une hésitation de la défense adverse à la tombée d’un coup de pied de déplacement.

Certes, Mathieu Mayans, pénétrant, avait victorieusement redoublé la passe avec Murcia, prince de la feinte de corps, ramenant les siens à deux points, mais en suivant, sur service du même Murcia, Romain Péault était bloqué dans l’en but catalan, et Lucas Vergniol laissait momentanément les siens à douze.

Et à peine le carton jaune était-il délivré que Herrero mettait sur orbite l’indomptable Tayeb Aroun, un des meilleurs sur la pelouse.

A 12-4, Herrero ayant transformé totalement en coin, Palau avait plus que jamais le vent en poupe et dans le dos, même si bientôt Allan Torreilles était à son tour stoppé sous les poteaux palauencs.

Palau, pourtant pas toujours bien inspiré au pied, conservait son avance jusqu’à la cloche, un mouvement entre Ryan Stig et Mathieu Liauzun rencontrant l’échec.

Et le vent, c’est Limoux qui s’en faisait son allié dès la reprise, oubliant ses passes mal assurées de la période initiale, une majestueuse “sautée” de Thomas Lasvenes envoyant Tristan Beteille marquer dans un fauteuil.

Le score se resserrait, pour vite devenir de parité lorsque Georges Mingaud échappait à un plaquage au service de Beteille, Sylvain Teixido terminant adroitement le travail.

12-12, puis 12-14 avec la pénalité de Lasvenes. On l’a dit, le vent avait tourné.

Le jeu alors s’emballait, Palau mettait du rythme, mais le ballon était plus souvent entre les mains des visiteurs, si bien qu’une fois Marc Meye sorti (probable luxation d’un coude), Stig, Torreilles et Léandre Torrès se fendaient d’un coup d”éclat. Un de trop pour Palau, dès lors mené 12-20.

Pugnaces, les locaux ne désarmaient pas, mais une occasion Fabien Flovie – Aroun s’envolait, et le superbe geste de ce dernier en direction de Jordan Sigismeau intervenait trop tard pour inverser la tendance, Liauzun étant même à deux doigts d’augmenter l’avance des Blanquetiers.

Ces derniers, dans les pas de Lasvenes, grande classe, Mingaud, Torreilles, et Stig (40/20 et belle attitude technique), avaient dominé la seconde mi-temps, face à un rival de qualité, à l’instar de Aroun, Karim Madani, et Jean-Paul De Oliveira, ses fers de lance.

PALAU – LIMOUX 16-20

Mi-temps 12-4

Arbitre Mohamed Drizza

Temps beau et froid, vent fort, favrorable à Palau en première période

Palau : 3 essais Herrero (6), Aroun (25), Sigismeau (78), 2 T Herrero (6, 25).

Limoux : 4 essais Mayans (11), Beteille (43), S. Teixido (54), Torrès (71), 1 T (71) et 1 pénalité (57) Th. Lasvenes.

Carton jaune à Limoux : Lucas Vergniol (24).

PALAU : F. Flovie – Sigismeau, Doutres, Aroun, Jimenez – (o) Herrero, (m) Merbah – Sebea,

John Boudebza, Nietche-Corones – Meye, Bonillo – K. Madani.

Sont entrés en jeu Lardot, J.-P. De Oliveira, Jordan Boudebza, Omer Djalout.

LIMOUX : Th. Lasvenes – A. Bourrel, Mayans, Georges Mingaud, Beteille – (o) Torreilles, (m) Murcia – Mickalezik, S. Teixido, R. Péault – B. Vergniol, Torrès – Rouch.
Sont entrés Liauzun, Lucas Vergniol, Barbaza, Stig.