Christian Scicchitano, dont le père était arrivé très jeune de sa Calabre natale, a marqué sa génération, au poste de demi-de-mêlée. Fidèle de bout en bout au RC Carpentras, ce pompier professionnel retraité, était avisé en attaque, et surtout redoutable en défense, avec ses bras en métal et ses épaules en chêne massif.

Ce qui lui a valu une petite dizaine de sélections en équipe de France, et un jour de gloire, le 20 décembre 1981 à Marseille, lors de la victoire des Bleus sur la Grande-Bretagne d’Andy Gregory, Des Drummond, Jeff Grayshon, Trevor Skerrett, Steve Norton, aux côtés d’André Perez, Patrick Solal, auteur d’un doublé, Jacques Guigue, Guy Delaunay, Sébastien Rodriguez, Michel Laville, Carlos Zalduendo, Christian Maccali, José Giné, Guy Laforgue, Marc Ambert, Joël Roosebrouck, Etienne Kaminski.

DÉBUTS
Christian découvre le rugby à XIII à l’école, grâce à son instituteur, M. Escola, et intègre le RC Carpentras à l’âge de 8 ans. Il fait ses débuts en équipe première aux côtés d’Alain et Marc Casado, Christian Gardiol, Jacques Spiteri, Aimé Barcelli, Serge Bernabé, Daniel Soubeyras, le père de l’arrière/ailier de Carcassonne, Clément, et autres Didier Comtat, Salvador, Garcin, Danjaume, Desserre, Bottani…

Retrouvez la suite de son interview complète dans PLANETE XIII de Février 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 31 janvier à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !