L’explosion de la popularité du rugby à XIII dans les régions du Pacifique au cours de ces dernières années devrait se poursuivre avec l’annonce de la candidature de l’équipe du Pacifique Treize. La candidature qui sera basée en Nouvelle-Calédonie, vise un ticket d’entrée dans la compétition d’Intrust Super Cup du Queensland (Australie) pour la saison 2023.

La nouvelle entité à pour ambition non seulement de développer le Rugby à XIII en Nouvelle-Calédonie, mais également dans tous les territoires Francophones du Pacifique comme la Polynésie française et Wallis & Futuna. Ainsi que d’offrir aux joueurs de ces territoires la possibilité d’évoluer dans l’Intrust Super Cup de l’état du Queensland. Avec à moyen termes l’ambition de développer des talents capables de représenter la France au plus haut-niveau.

Le comité directeur est composé de six membres. Parmi lesquels on retrouve la communauté Calédonienne, des Australiens, des Français de métropole, ainsi que des Vanuatuais. Nos membres travaillent depuis déjà 12 mois sur ce projet audacieux. La candidature de Pacifique Treize (représentant les territoires du Pacifique et les menbres de leurs communautés) cherchera également à établir une relation étroite avec la Vanuatu Rugby League et la Solomon Islands Rugby League. Deux fédérations voisines et amies naturelles compte tenu des liens géographiques, historiques et culturels. Nous envisageons aussi que le Vanuatu puisse accueillir deux matchs par saison à partir de 2023 si notre candidature est acceptée dans la Intrust Super Cup.

Avec une population de près de 300 000 personnes et à seulement deux heures de vol de Brisbane, la Nouvelle-Calédonie est parfaitement adaptée comme futur lieu pour une entité Rugby de haut-niveau. Des discussions entre le comité directeur de Pacifique Treize et la Queensland Rugby League (les administrateurs de l’Intrust Super Cup) se poursuivent depuis la mi-2019. La Queensland Rugby League a déclaré qu’elle aimerait étendre la compétition Intrust Super Cup et sa structure actuelle de 14 équipes à 16 équipes d’ici 2023. À ce titre, Pacifique Treize se voudra l’option principale à considérer par l’Intrust Super Cup, si la compétition à 16 équipes devenait réalité.

La Nouvelle-Calédonie a la capacité économique d’accueillir une équipe de l’Intrust Super Cup. Cette dernière est largement présentée comme la deuxième meilleure compétition de rugby à Treize au monde. L’infrastructure autour des stades, les sites d’entraînements, les transports et de grandes entreprises mondiales offrent des opportunités uniques pour développer et faire prospérer ce jeu en Nouvelle-Calédonie.

Pacifique Treize s’est inspiré du succès des “Hunters“de Papouasie Nouvelle-Guiné, qui sont entrés dans la compétition de l’Intrust Super Cup à partir de 2014, ainsi que de l’ascension fulgurante du Toronto Wolfpack installé dans une ville (Canada) non traditionnelle de Rugby à XIII en Super League Europe.

“Nous sommes impatient d’entamer les négociations auprès des parties prenantes et notament avec la Queensland Rugby League afin de respecter les directives requises pour notre entrée en Intrust Super Cup. Nous croyons fort en ce projet et sommes déterminés à le mener à bien”, a déclaré Laurent Garnier, directeur de la communication de Pacifique Treize.
“En tant qu’ancien joueur et entraîneur en France et en Australie ainsi que commentateur TV de Rugby à XIII, je suis ravi de l’opportunité que cela donnera aux jeunes talents dans les territoires français du Pacifique. Nous pensons que nous serons en mesure de créer une culture de haut-niveau qui permettra de développer des talents locaux, qui garantira à terme à l’équipe de Pacific Treize d’être compétitive et aux joueurs d’avoir à coeur de devenir internationaux”, a commenté Laurent Garnier.

Le directeur basé à Nouméa, Manuel Jalabert, commente également la nouvelle entreprise, “En tant qu’ancien joueur, educateur et Dirigeant de club de Rugby à XV (Union), je soutiens complètement ce projet. Même si les codes diffèrent, cette initiative est un formidable tremplin pour la jeunesse des îles francophones du Pacifique mais aussi pour le Rugby à 13 Français. En effet, l’Australie est une nation majeure de ce sport et nous offre la possibilité de participer à un des plus grands championnats au Monde. Cette opportunité permettra d’ouvrir de nouvelles et belles perspectives à notre jeunesse.

“Au niveau économique pour le pays, cela représente aussi une nouvelle fenêtre , permettant de faire connaître nos îles à un nouveau public , très nombreux car ce sport est ultrapopulaire en Australie mais aussi en Nelle Zélande. Rejoignez nous nombreux dans cette aventure”! a déclaré Jalabert.

Les supporters sont encouragés à se rendre sur www.pacifique13.com et à “s’inscrire en tant que supporters/fans” afin de pouvoir bénéficier de promotions et l’opportunité exceptionnelle de pouvoir participer au concours qui décidera du nom de notre future mascotte fin 2020.