Thibault Franck et Maxime Scimone ont qualifié Palau.
Crédit Isabelle Charmason

1/16è de finale de Coupe Lord Derby

BARCARES-LE SOLER-ST LAURENT – PALAU 18-42

Mi-temps 12-16

Arbitre M. Bessières

BSL : 3 essais Berneille (22), Foncillas (25), Cazeau (76), 3 T Foncillas.

Palau : 8 essais Gambaro (11, 60, 71), Th. Franck (18), J.-P. De Oliveira (33), Janicot (48), M. Scimone (52), Doutres (64), 5 T Herrero.

Cartons jaunes : Montréal au BSL, M. Scimone à Palau.

BSL : Foncillas – Montréal, Athiel, Cazeau, Boffil – (o) Butron, (m) Gimard – Manzanares, Castellon, Dos Santos – Tixaire, Berneille – Resplandy.

Sont entrés Cabestany, Tétard, Reverdy, Rodriguez.

PALAU : Merbah – Jimenez, Aroun, Doutres, Gambaro – (o) Th. Franck, (m) Herrero – Castaillet, Jordan Boudebza, Omer Djalout – M. Scimone, Serrato – K. Madani.

Sont entrés De Oliveira, Rosemplatt, Janicot, Lardot.

Bien qu’à court de compétition, son match précédent remontant à trois semaines, Le Barcarès-Le Soler-St Laurent-de-la-Salanque a fait en sorte de contrarier les plans des Broncos, avant de logiquement craquer à peine dix minutes après la reprise.

“Nous avons éprouvé des difficultés à tenir le rythme imposé par Palau, mais au moins nous n’avons pas été spectateurs de ce duel”, soulignait après coup Ludo Pena, l’entraîneur d’une entente auteur d’une remarquable première demi-heure.

Ce qui n’avait pas surpris Olivier Elima : “Nous savions que nos adversaires nous poseraient des problèmes d’entrée de jeu, et nous avons fait preuve de patience”.

Comme de qualité dans la finition, à l’image de la nouvelle recrue (en attendant peut-être l’arrivée de l’ancien pilier international Sébastien Martins) Georgy Gambaro, auteur d’un triplé.

C’est lui d’ailleurs qui ouvrait le tableau d’affichage, sur une attaque aussi classique qu’étincelante, malgré la domination territoriale des locaux.

Dans la foulée, Thibault Franck l’imitait, mais vent dans le dos, Berneille répliquait en force, et une percée de Nicolas Athiel faisait le bonheur de Lemy Foncillas.

Jean-Paul De Oliveira, tout en puissance, redonnait un peu d’air aux visiteurs, et la seconde période, elle, était palauencque : Franck adressait un modèle de passe à Marc Janicot, Maxime Scimone imposait ses muscles, et Gambaro son sens de l’interception.

La messe était dite, Palau ajoutait encore deux essais, et le BSL, qui avait alterné audace et volonté, marquait en dernier.