Un projet de recherche va être réalisé au Pôle France en partenariat avec le CREPS de Toulouse et Université Toulouse III – Paul Sabatier.

Fruit de 20 années de recherche en laboratoire, le NeuroTracker est un système d’entraînement cognitif mis au point par Jocelyn Faubert, Neuroscientifique de l’école d’optométrie de Montréal.

Il s’agit d’un simulateur virtuel en 3D qui utilise la technologie MOT (Multiple Objects Tracking) pour améliorer les facultés visuelles, perceptives et cognitives de l’individu.

Une session d’entraînement sur NeuroTracker dure environ 6 minutes et nécessite le port de lunettes 3D. Chaque session est composée d’une série de 20 essais. Le nombre de sphères visuelles (de 1 à 4 balles) et la durée (de 6 à 8 secondes) de poursuite visuelle dépendent du niveau de performance cognitive du sujet. Ce dernier est évalué au départ lors de la phase d’évaluation.

L’objectif majeur est d’améliorer la performance des joueurs sur le terrain à travers l’analyse du comportement visuel. L’entraîneur du CREPS, Olivier Janzac, a eu l’opportunité de contacter les joueurs professionnels du TO (Toulouse Olympique XIII) pour réaliser cette étude. Club professionnel de Championship (seconde division anglaise), les joueurs se consacrent uniquement à leur pratique et donc à la recherche constante de performance que ce soit en musculation ou sur le terrain.

Les Eye-Tracker, cet objet innovant qui permet à nos athlètes de se perfectionner !

Le comportement visuel joue un rôle primordial dans la performance sportive & motrice. En effet, on constate qu’il est important de connaître la position et l’orientation des objets, des partenaires ou des adversaires, mais aussi de son corps dans l’espace permettant la prise de décision. La prise de décision est un aspect important de la performance sportive. Dans les sports collectifs, les joueurs doivent constamment lire le jeu, exécuter des mouvements et prendre une décision en conséquence. Ces prises de décisions peuvent être initiées par différents éléments tels que la prise d’information visuelle (pendant une tâche) ou l’anticipation.

Situation de jeu filmé en drone. Les “Eye-Tracker” utilisés pour cet exercice

L’utilisation d’un Neurotracker pour déterminer la prise d’information sur une situation de jeu va permettre à nos athlètes d’anticiper les mouvements adverses. La vision centrale (fovéale) & périphérique est donc mise en lien. Ainsi, les joueurs expérimentés ont utilisé la vision fovéale pour extraire une information plus pertinente de la posture du joueur ayant le ballon (par exemple l’orientation des hanches, des épaules et de la partie basse des jambes). Les joueurs utilisent aussi la vision périphérique pour obtenir des informations basées sur les mouvements des autres joueurs.

Ceci faisant suite à l’étude réalisée avec les joueurs professionnels du Toulouse Olympique XIII – Officiel sur une situation de 3 vs 2. L’exercice va donc être mis à profit des pensionnaires du pôle afin de parfaire leur formation pour tendre vers l’excellence !