Le mensuel Rugby League World a dévoilé son équipe internationale de l’année 2017. Douze journalistes des deux hémisphères étaient invités à désigner cinq joueurs pour chacun des neuf postes (arrière, ailiers, centres, demi d’ouverture, demi de mêlée, troisième ligne, deuxièmes lignes, piliers et talonneur). Cinq points étaient attribués au premier joueur choisi, quatre au deuxième, trois au troisième, deux au quatrième, et enfin un au cinquième.

Les performances en club et en équipe nationale étaient prises en compte.

Sans surprise, Cameron Smith a été élu meilleur talonneur, et ce pour la douzième fois d’affilée. Le capitaine des Kangourous et de Melbourne a obtenu le maximum de points (60), tout comme Jason Taumalolo en troisième ligne.

Quatre des lauréats 2017 n’avaient encore jamais été désignés dans le XIII mondial :       Will Chambers, Michael Morgan, Aaron Woods, Suliasi Vunivalu.

De son côté, Billy Slater en fait partie pour la septième f               ois (la dernière en 2013), et c’est la quatrième apparition de son compatriote Cooper Cronk.

Record pour Graham

James Graham a été honoré pour la neuvième fois, un record pour un joueur anglais, dépassant ainsi Martin Offiah (huit présences).

Vunivalu, lui, est le deuxième Fidjien, après Semi Radradra en 2015, à faire partie du World XIII, dont la première édition a eu lieu voici déjà quarante ans.

Et pour la première fois depuis 2011, aucun joueur néo-zélandais ne figure dans la liste.

Le XIII mondial 2017 :

1 Billy Slater (Australie)

2 Jermaine McGillvary (Angleterre)

3 Will Chambers (Australie)

4 Kallum Watkins (Angleterre)

5 Suliasi Vunivalu (Fidji)

6 Michael Morgan (Australie)

7 Cooper Cronk (Australie)

8 James Graham (Angleterre)

9 Cameron Smith (Australie)

10 Aaron Woods (Australie)

11 Boyd Cordner (Australie)

12 Matt Gillett (Australie)

13 Jason Taumalolo (Tonga)