Le Toulouse Olympique a remporté ce samedi (06/04) sur sa pelouse détrempée de Blagnac une septième victoire de rang, contre Featherstone (8-2).

Le score donne une petite idée des conditions de jeu difficiles dans lesquelles s’est disputé ce match, même si les deux équipes ont le mérite d’avoir cherché à envoyer du jeu tout au long de la partie. Mais elles n’ont pas été aidé par un terrain boueux et un ballon glissant.

S’ils ont joué à se faire peur par moment, les Toulousains ont une nouvelle fois été héroïques en défense, gardant leur ligne inviolée. Ils vont maintenant pouvoir profiter sereinement d’un nouveau week-end off avant d’attaquer la grosse période de Pâques avec 3 matchs en 8 jours : un déplacement à Sheffield le vendredi 19 avril, suivi de deux matchs à Ernest Argelès d’affilée, le lundi de Pâques (22/04) contre Halifax (15h30) et le samedi 27 avril contre York City (15h30).

 

Fiche technique : Toulouse Olympique 8 – 2 Featherstone Rovers (MT : 0-2) – 2251 spectateurs.

TO XIII : 1 E Hepi (44), 1 T (44) 1 P (54) Kheirallah

Featherstone : 1 P Reynolds (25)

Evolution du score : 0-2 / 6-2, 8-2.

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (Parrainé par le groupe Sarrazain) ; Tony MAUREL (Parrainé par La Villa Da Vinci), Bastien ADER (Parrainé par Master Films), Mathieu JUSSAUME, Paul MARCON (Parrainé par Paul Daniel Traiteur) ; Johnathon FORD (Parrainé par Automobiles Delahaye Hyundai) William BARTHAU (parrainé par l’Hôtel Palladia) ; Brenden SANTI, Dean PARATA, Clément BOYER (Parrainé par ADH Concept) ; Constantine MIKA (Parrainé par Audit Télécom), Rhys CURRAN (Parrainé par C’ la Com) ; Anthony MARION (Parrainé par Caréco). Sont entrés en jeu : James BELL, Maxime PUECH (Parrainé par AHG), Tyla HEPI (Parrainé par le Paséo), Jordan DEZARIA (Parrainé par NGE).

Featherstone : Ashton GOLDING ; Luke BRISCOE, Josh WALTERS, Joshua HARDCASTLE, Harry NEWMAN ; Jorge RICHARDSON, Ben REYNOLDS ; Jack ORMONDROYD, Cameron KING, Makahesi MAKATOA ; John DAVIES, Bradley DAY ; James LOCKWOOD. Sont entrés en jeu : Luke COOPER, Scott WHEELDON, James HARRISON, Jack RENDER.

Anthony MARION et les Toulousains se sont employés pour arracher la victoire © Bernard RIEU

Résumé du match :

Deux équipes dos à dos

A plusieurs reprises en première période, les Olympiens imposent de grosses sessions aux Rovers, qui multiplient les renvois sous les poteaux. Las, Toulouse ne concrétise pas. Au final, c’est Featherstone qui ouvre le score par une pénalité de REYNOLDS, les seuls points du premier acte.

Les Toulousains passent devant

Au retour des vestiaires, le TO prend les commandes au tableau d’affichage avec un essai en force de Tyla HEPI sous les poteaux, transformé par Mark KHEIRALLAH. Dix minutes plus tard, l’arrière Toulousain joue la sécurité et décide de tenter une pénalité, qu’il passe (8-2).

Une fin de match irrespirable

Les Anglais font le siège du camp de Toulouse dans les dernières minutes. Les hommes de Sylvain HOULES sont exemplaires en défense mais rendent trop de ballons. Jusqu’à 10 secondes du terme et un tenu mal joué par les Bleus et Blancs, Featherstone y croit mais la chandelle Anglaise est récupérée par un Toulousain. La sirène retentit, l’arbitre siffle et la victoire est acquise (8-2).