Stan Robin et Valentin Yesa de retour en bleu.
Crédit Bernard Rieu

Stan Robin et Théo Fages seront associés à la charnière du XIII de France, ce samedi (18h) à Carcassonne, mais Aurélien Cologni ne s’interdira pas, éventuellement, de changer ses batteries en cours de match, l’un des deux demis étant susceptible de glisser au talonnage pour soulager Alrix Da Costa, dès lors que Lucas Albert prendra place sur le banc des remplaçants.

Dans son ancien jardin de Domec, “Lucho” aura à coeur de briller, soit en demi soit au talonnage, les trois joueurs en question ayant pour atouts la polyvalence.

On peut en dire autant d’Anthony Marion, de retour sous le maillot bleu (comme Valentin Yesa), le Toulousain étant peut-être promis à une place en troisième ligne, au cours d’un match que la France ne prendra pas à la légère, les entames de feu des Ecossais n’étant surtout pas à négliger.

Première sélection pour Hamish Bentley.

Des Bravehearts qui ne se passeront ni de Kane Bentley, ni de son jeune frère Hamish, 22 ans, un ancien footballeur passé par l’école de rugby du Mas d’Agenais XIII, Villeneuve-sur-Lot, les Espoirs de Sale Sharks en Angleterre, puis du SU Agen, et en 2017-2018 de l’US Casteljaloux, en Fédérale 2 de rugby à XV.

Un “Cadet de Gascogne” polyvalent des lignes arrières, qui devrait en effet étrenner sa première cape internationale, sous les couleurs du pays de sa grand-mère maternelle, ce qui constituera une des attractions d’un match a priori pas si déséquilibré que ne l’indiquent les résultats précédents dans l’Euro (double défaite de l’Ecosse, double victoire de la France).

Lauréats de cet Euro en 2014, les Ecossais partent cette fois de loin, mais ils auront probablement à coeur de clôturer sur une bonne note une compétition que les tricolores ont jusqu’ici marqué de leur belle empreinte, à l’instar du néo capitaine Romain Navarrete, et donc larges favoris pour succéder au palmarès au Pays de Galles.

L’équipe de France :

Morgan Escaré – Paul Marcon, Bastien Ader, Hakim Miloudi, Gavin Marguerite – (o) Stan Robin, (m) Théo Fages – Romain Navarrete (cap), Alrix Da Costa, Lambert Belmas – Benjamin Jullien, Rhys Curran – Mickaël Goudemand.

Remplaçants : Lucas Albert, Valentin Yesa, Bastien Canet, Anthony Marion.

18è : William Barthau.