“Je ne pleure pas souvent, mais là il y avait beaucoup d’émotion”, a déclaré Shaun Wane, le coach de Wigan, après la victoire des siens (14-0) en demi-finale de Super League.

“Nous avons eu une grande défense”, a poursuivi un entraîneur qui quittera le club au soir de la finale contre Warrington.

Une grande défense, en effet, féroce, et un grand Sam Tomkins, au sein d’une formation comprenant en son sein Morgan Escaré et Romain Navarrete, qui vivront un moment d’exception, à Old Trafford.

Où St Helens n’est pas invité, suite à son échec, jeudi, face aux Wolves.

Ce qui n’a pas surpris outre-mesure Jacques Jorda, l’ancien guide du XIII de France : “Les Saints ont manqué de gabarit et de puissance, devant, en l’absence notamment de Walmsley, et leur jeu était trop stéréotypé. La paire de demis n’a pas rayonné, Lomax est un joueur brillant, mais il n’a pas pesé, derrière un pack qui, il est vrai, n’a pas avancé comme il le souhaitait”.

“Fages a manqué aux Saints”

De son côté, un autre ex coach des Bleus, Jean-Christophe Vergeynst, estimait que Théo Fages, absent de la feuille de match, “a manqué à St Helens, qui a montré de l’agressivité, mais pas de méchanceté”.

Peut-être en fallait-il un peu plus pour espérer dompter les Loups.

Le lendemain, Wigan, lui, a prouvé qu’il ne suffisait pas d’avoir terminé premier du championnat pour en disputer la finale.

Et une finale, il s’agit de la gagner. D’où les mots de Wane : “Je suis très fier, mais le job n’est pas terminé”.

Rendez-vous, dès lors, le samedi 13 octobre.

WIGAN – CASTLEFORD 14-0

Wigan : 2 essais Th. Leuluai (11), S. Tomkins (46), 1 T (11) et 1 pénalité (64) S. Tomkins, 2 drops S. Tomkins (40, 80).

ST HELENS – WARRINGTON 13-18

St Helens : 1 essai Douglas (41), 1 T et 2 pénalités (14, 50) Richardson, 3 drops (37, 68, 71) Richardson.

Warrington : 3 essais Hughes (45), Lineham (58, 73), 1 T (58) et 2 pénalités (11, 76) Roberts.