La France a été cueillie à froid par deux essais de Bilal Maarbani, dans le match d’ouverture de la Coupe du monde.

Menés dès lors 12-0 (mi-temps), les Bleus ont certes vaillamment répliqué par Paul Marcon, sur passe au pied de Lucas Albert, alors que Gavin Marguerite inscrivait plus tard leur deuxième essai, servi par Arthur Romano, mais le mal était fait, le Liban ayant fait la différence dans les transformations réussies par Ahmad Harajly.