Accueil Brèves

Brèves

SBW…….L’attraction!

Il fallait bien une immense star pour apaiser les inquiétudes au sujet de l’arrivée de la franchise Canadienne de Toronto en Super League. Et les Wolfpacks ont frappé fort en enrôlant pour deux saisons, la star des deux rugbys, le joueur le plus célèbre des deux codes. Les plus jaloux diront que le Néo-Zélandais arrive dans la compétition en pré-retraite ou au bout du rouleau. N’en déplaise, SBW fait parler de Toronto et de la compétition. Les trésoriers de leurs adversaires se frottent les mains.

Alors que faut-il penser que l’apport de l’ancien All-Black en Super League « Le fait que Sonny Bill joue à Toronto a pesé dans mon choix de dire oui pour les rejoindre » a déclaré Tony Gigot, au moment de rejoindre le promu le mercredi 19 février au matin.

« Il est très accessible, humble et d’une gentillesse impressionnante », rajoute le trois-quarts centre Hakim Miloudi, ravi lui aussi de côtoyer au quotidien l’idole « Quand tu es un joueur de rugby, tu ne peux qu’être en admiration devant un tel joueur. C’est un monument qui a véhiculé une image positive partout où il est passé » a repris Tony Gigot.

Retrouvez l’article complet dans PLANETE XIII de Mars 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 28 février à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

“Mès que un Club” TOULOUGES XIII

Serge Batlle, depuis combien de saisons, êtes-vous le président du Toulouges XIII ?
C’est déjà ma troisième saison !

Et pourquoi, cette présidence ?
J’aime les challenges et celui-là il est de taille. La place était vacante et il n’y avait pas de prétendant, je n’avais jamais imaginé être un jour président d’un club de rugby à XIII, même le matin en me rasant devant le miroir. Etant impliqué dans le milieu des supporters des Dragons, j’ai trouvé cela tout à fait normal de m’investir dans cette tâche. On ne pouvait pas laisser un club historique comme Toulouges XIII sans président.

Combien de licenciés comptez-vous cette saison et avec quelles catégories ?
Nous avons 132 licenciés dans 6 catégories, qui sont les U5 / U7 / U9 / U11 / U13 et l’équipe senior.

Qu’est-ce que fait que le président que vous êtes, continue à se battre chaque année, pour repartir et aller chercher des aides financières ?
Tout simplement, je ne veux pas être un président fossoyeur, je veux aider dans la mesure de mes modestes moyens Toulouges XIII, à retrouver ses lettres de noblesse qui furent les siennes par le passé. Il ne faut pas oublier que Toulouges XIII a formé de grands joueurs, des joueurs de Super League, comme Eloi Pélissier, Morgan Escaré et David Guasch et beaucoup d’autres, qui font encore les beaux jours du championnat Français de l’Élite à la Fédérale…………….

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans PLANETE XIII de Mars 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 28 février à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Les coups de com’ du Pays Catalan

Le Comité du pays Catalan de Rugby à XIII continue de braver les années et les tempêtes. Autour de son président Ivan Grésèque et de sa garde rapprochée, le Comité multiplie les opérations de communication et le développement des écoles de rugby.

Occuper les samedis d’hiver
« C’est notre cheval de bataille. Jean-Marc Ayel, le président de la commission des jeunes fait un travail remarquable avec son équipe et nous avons d’excellents retours de la part des présidents et des éducateurs des écoles de rugby ».

Il faut dire qu’au-delà du traditionnel Tournoi de Noël du Comité, ce sont deux tournois Médus qui ont permis au mois de janvier, aux jeunes pousses d’occuper le terrain. A Ille-sur-Têt tout d’abord, puis à Saint-Paul de Fenouillet, à chaque fois les écoles de rugby ont répondu favorablement, assurant en nombre et sur la matinée, le spectacle.

Retrouvez le dossier complet dans PLANETE XIII de Mars 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 28 février à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Du Navarrete dans le texte…

Le pilier de Wakefield, Romain Navarrete roule sa bosse en Angleterre pour déjà la quatrième saison.
A 25, le pilier du XIII de France a été prêté à sa demande à Wakefield par Wigan. Un club avec lequel il est lié jusqu’à la fin de la saison 2021. Vainqueur de la Super League en 2018, Navarrete est devenu avec l’arrière Morgan Escaré et avant le meneur de jeu des Saints, Théo Fages, le premier Français à soulever le prestigieux trophée. Timide, mais passionné, cash et redoutable sur un terrain, Romain Navarrete s’est prêté, sans filtre au jeu des questions-réponses.
Du Navarrete dans le texte, comme vous ne l’avez jamais lu.

Retrouvez son interview décalée dans PLANETE XIII de Mars 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 28 février à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

COLOGNI sans langue de bois

Le sélectionneur du XIII de France, Aurélien Cologni, s’est longuement confié en ce début d’année. Avant l’Euro 2020 et la Coupe du monde 2021, Cologni fait le point, sans langue de bois, avant d’évoquer ses attentes, sa vision et ses projets.

”Sortir bien coiffé d’un match de rugby, ne sera jamais ma philosophiE”

Quel est le plan de bataille pour le XIII de France en 2020 ?

Nous allons faire en sorte de continuer à construire et à améliorer nos structures d’entraînement ainsi que nos contenus de stages pour bâtir l’Équipe qui officiera lors de la prochaine coupe du monde 2021. Nous laissons les clubs lancer leur saison et prendre leur rythme de croisière pour que les joueurs soient focalisés intégralement sur leur début de saison. Nous continuerons à nous rapprocher des clubs avec des stages communs qui ” mixeront” le groupe suivi et les pros (opposition Dragons et TO ). Nous allons introduire la catégorie U19 à notre planification de stages, pour créer ce lien avec l’étage inférieur de manière à les intégrer à notre philosophie et à nos attentes. Jusqu’à présent, nous “invitions” 2 joueurs U19 à intégrer les stages de Tricolores, mais cette année, nous proposons une opposition avec le groupe suivi avant l’Euro des U19, mais également un ou deux stages en commun, si les dates le permettent.

 

Retrouvez son interview complète dans PLANETE XIII de Mars 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 28 février à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Anthony ORS en interview dans PLANETE XIII !

Quoique rarement sous les feux de la rampe, Anthony Ors est un pion essentiel du dispositif lézignanais. Un troisième ligne, et parfois talonneur, du genre râblé, d’abord redoutable en défense, et qui s’améliore au fil des ans, en attaque.
A 25 ans, l’employé de l’entreprise lézignanaise de Travaux Publics Alain Fabre, a encore beaucoup à offrir au sport qu’il pratique depuis l’âge de 9 ans. Et auquel il fait honneur, sa discrétion n’affectant surtout pas son efficacité sur le terrain, pas plus que son appétit à parler de rugby, mais pas que.
Interview d’un avant bavard comme un N°7, fils de Bruno, ancien joueur puis surtout supporter du RC Narbonne.

Quel souvenir gardes-tu de tes débuts au FC Lézignan ?
J’ai débuté en poussins deuxième année, et je jouais déjà avec Charles Bouzinac et Valentin Ferret. Je suis resté au club jusqu’en cadet 1, avant de partir à Olonzac XV. Quatre ans plus tard je suis revenu à Lézignan, j’étais alors junior 4. Entre-temps, j’avais été sélectionné à XIII avec le comité de l’Aude et la Ligue Languedoc-Roussillon, et à XV en secteur Languedoc 2, aux côtés de joueurs de Narbonne, Béziers, Carcassonne…….

Retrouvez son interview complète dans PLANETE XIII de Février 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 31 janvier à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Frédéric CAMEL en toute liberté dans PLANETE XIII !

Pompier professionnel, le fils de Francis, co-président du club de la Cité, a chaussé ses premiers crampons à l’école de rugby à XIII de Palaja, avant de rallier la Maison des Jeunes de Carcassonne.

Il évolue en jaune et noir jusqu’en catégorie junior, rejoignant ensuite le FC Lézignan, l’espace de cinq ans, des juniors à l’équipe fanion (dix matchs en Elite), en passant par les Espoirs.
Ses coéquipiers d’alors se nomment notamment Omar Loukili, Olivier Estebanez, les frères Grandjean et Abadie, Sébastien Azema…
Puis Patrick Limongi, à l’époque coach de l’ASC en Elite 1, vient chercher l’ancien finaliste du championnat de France en minimes et cadets avec la MJC, en Espoirs avec le FCL.

Il opère une saison à Carcassonne, avant d’opter pour Roanne en Elite 2, l’espace de trois ans. Il met ensuite sa carrière de joueur entre parenthèses, en raison de ses obligations de sapeur, avant d’effectuer un ultime tour de piste à Villeneuve-Minervois, comme joueur, puis entraîneur.

Retrouvez son interview complète dans PLANETE XIII de Février 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 31 janvier à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Avignon joue la carte jeunesse dans PLANETE XIII !

Baptiste Avis et Hugo Demonte, tous les deux âgés de 20 ans, se sont imposés au centre du SOA, cette saison, mettant davantage encore en relief la qualité de la formation prodiguée par ce club.
Baptiste, 1,85 m pour 96 kg, prépare actuellement un diplôme BPJEPS au SOA.

Son père, Denis, a porté le maillot de Saint-Martin-de-Crau, club où Baptiste a débuté, à l’âge de 6 ans.
«J’ai ensuite arrêté, et mon père m’a convaincu de rechausser les crampons, lorsque j’avais 12 ans. J’ai évolué au poste de pilier jusqu’en cadet première année, avant d’être placé au centre».
D’abord champion de France Juniors Nationaux avec Saint-Martin, en compagnie notamment de Robin Brochon, Hugo Salabio, Louis Carré, Timothé Bertrand, il a ensuite soulevé le bouclier U19 la saison passée avec le SOA, qu’il avait rejoint un an plus tôt.

Hugo, 1,77 m pour 83 kg, étudiant en première année de Droit à la faculté d’Avignon, a débuté à Plan d’Orange XV, à l’âge de 10 ans, et il opérait à l’aile et au centre, à Montpellier, avant d’opter pour le rugby à XIII en 2018-2019.

Retrouvez les interviews complètes dans PLANETE XIII de Février 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 31 janvier à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Valérie FOURRIQUES est dans PLANETE XIII !

Pour découvrir le rugby à XIII, la co-présidente de Palau ne pouvait choisir meilleure saison. Son futur époux, Jean-Paul Fourriques, opère comme demi-de-mêlée en cette exercice 1983-84, celui de la relance, sous l’impulsion de son père, Marcel, alors nouveau président comblé.

Depuis 1978 et la défaite en demi-finale du championnat de France de DN3 face à Talence, les Broncos, à l’époque portés par «Dédé» Clerc, Jean-Claude Touxagas, Pierre Saboureau, étaient rentrés dans le rang.

Cinq ans plus tard, le tandem Pierre Zamora – Jacques Jorda s’installe à la barre de l’entraînement, et l’effet est immédiat : la Coupe de France Fédérale trône au stade Georges-Vaills, au grand dam de Paris-Charenton, défait 30-18 en finale.
Valérie Fourriques est aux premières loges, la saison suivante, celle de tous les bonheurs. Montpellier est sorti en quart de finale du championnat de Nationale II, comme Talence en demi-finale, et enfin Baho.

Un succès 24-15 dont évidemment elle se souvient.

Retrouvez son interview complète dans PLANETE XIII de Février 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 31 janvier à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

LYON-VILLEURBANNE fourmille d’idées dans PLANETE XIII !

Commercial chez Reca Peintures, Foued Boudali est en première ligne, cette saison, pour redonner couleur et vernis au LVR XIII, un club ayant changé de stratégie avec l’espoir de construire un projet susceptible de le voir frapper bientôt à la porte de l’Elite 1.

Si l’équipe d’Elite 2 est en difficulté sur les terrains, en dehors les premiers signes d’un renouveau se font sentir, avec l’appui de nouveaux partenaires économiques.

Le directeur sportif des Gônes, âgé de 40 ans, n’a connu que ce ce club, au cours d’une carrière de pilier ponctuée par un titre de champion de France d’Elite 2 en 2002, vainqueur en finale de Châtillon (28-22), avec Christophe Fontaine comme entraîneur, aux côtés de joueurs de qualité, comme les frères Wilfrid et Fabien Béranger, Nabil Bounia, Lilian Bruat, Rachid Hechiche, Luc Durand, Alain Etienne, Laurent Minut, Ludovic Marty, Noël Vernay, Emmanuel Peralta, Alexandre Dufour, Sébastien Aguerra, Ahmed Bouarbia, Franck Watson, Daniel Palmer, François Garcia…

Un avant de combat ayant également participé à l’aventure de Lyon-Villeurbanne en Elite 1, et goûté aux rugby à XIII en Australie, d’abord aux Manly Christian Brothers de Nouvelle Galles du Sud en 2006, puis la saison suivante dans les rangs de Junee Diesels, club du Groupe 9 de la «Country», alors entraîné par l’ancien ailier ou centre international néo-zélandais de Canterbury Bankstown, St Helens et Widnes, Mark Elia.

Retrouvez le dossier complet sur Lyon-Villeurbanne dans PLANETE XIII de Février 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au vendredi 31 janvier à 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Partager un souvenir, une histoire