Brèves

Baptiste FABRE est dans PLANETE XIII de Janvier 2020

A 18 ans, le jeune prodige d’Albi RL compte déjà deux saisons en Elite dans les jambes. Actuellement en STAPS, à Rodez, le fils de Sandrine Papalhau, dirigeante à l’école de rugby de Lescure, et le petit-fils de Jean-Pierre Papalhau, vice-président de la Ligue Occitanie, est un modèle pour son cousin, Eymeric, benjamin de Lescure, et pour tous les jeunes français visant l’excellence.

Interview sans fard avec le meneur de jeu du XIII de France U19.

Retrouvez la suite de son interview complète dans PLANETE XIII de Janvier 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au samedi 4 janvier 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Justin BOUSCAYROL est dans PLANETE XIII de Janvier 2020

Inspiré du célèbre questionnaire de Marcel Proust, l’interview proposé à Justin Bouscayrol a pour but de tester la personnalité de l’excellent demi du Toulouse Olympique Broncos. L’étudiant en BTS Economie Social et Familial, âgé de 22 ans depuis le 12 décembre, s’est soumis de bonne grâce à des questions pour lui inhabituelles.
Découvrez qui est réellement le frère jumeau de Gabriel, demi ou talonneur de Villefranche-Aveyron, et fils de Jacques, ancien talonneur international du club rouergat.

Retrouvez la suite de son interview complète dans PLANETE XIII de Janvier 2020, le seul magazine papier français qui parle de rugby à XIII.

Pour ne rien manquer de cette nouvelle saison, abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez directement par La Poste dans votre boîte aux lettres chaque mois le magazine PLANETE XIII.

Vous avez encore jusqu’au samedi 4 janvier 12h00 pour vous abonner et recevoir directement chez vous chaque numéro de la saison 2019/2020 !

Cérémonie de remise d’un ballon pour tous à l’ESR

Mardi 17 décembre l’ESR à organisé la traditionnelle remise de ballon à l’ensemble des jeunes licenciés en présence de Jean-Claude Nadaud et  Daniel Guinguet représentants la Fédération Française de Rugby à XIII, de 3 joueurs des Dragons Catalans ainsi que du Comité Catalan en la personne de J.M. Ayel.

Pierre PEREZ président de l’ESR à souligné le 50ème anniversaire de la création de l’école de rugby par Yves Castany présent à cette cérémonie.

Cette année un protège-dent est venu compléter la distribution ainsi qu’un livret d’accueil et de compétence aux nouveaux licenciés .

XIII ÉLITE DE L’INDÉPENDANT 6e journée – Saison 2019-2020

Le trois-quarts centre néo-Zélandais de Villeneuve-sur-Lot, Latrell Schaumkel (24 ans) est la révélation de ce début de saison. L’une des recrues arrivé des Newton Jets (réserve des Sydney Roosters) pour lesquels, il évoluait en Canterbury Cup NSW. Schaumkel est le
beau-frère du meneur de jeu, Pita Godinet, à l’origine de sa venue chez les Léopards.

STATISTIQUES:


Réalisateurs
58 points : Herréro (Palau)
56 points : Brochon (Saint-Estève/XIII Catalan) 51 points : Arnaud (SOA)


Marqueurs d’essais
6 essais : Bernard (Palau).
5 essais : Avis (SOA).
4 essais : Stéfani (Saint-Gaudens), Le Cam (St-Estève/XIII Catalan), Lo (Carcassonne), Puso (Limoux), Herréro (Palau), Rey (SOA), Pedrero (Albi), Delage (St-Gaudens), Cardace (FCL).
3 essais : Andreu, Arnaud (SOA), Perez, Ambert (St-Estève/XIII Catalan), Thérond (Toulouse), Schaumkel (Villeneuve), Costes (FCL), Pellow, V. Albert (Carcassonne), F. Flovie, Barbaza (Limoux), Atba, Carrère (Palau).

L’ancien international Pierre Aillères s’en est allé

La maladie a eu raison de l’ancien pilier international du Toulouse Olympique et de l’équipe de France, Pierre Aillères, dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 61 ans.

Le fils de Georges, lui-même pilier emblématique du XIII de France et du TO, et frère de Gilbert, autre avant de valeur, avait porté avec ferveur et talent le maillot tricolore de 1984 à 1992, et il était respecté autant par ses adversaires que par ses coéquipiers.

La FFR XIII adresse ses condoléances émues et sincères à sa famille.

Tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France XIII Fauteuil

Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France XIII Fauteuil a été effectué lors du stage de Noël de l’équipe de France à Pennautier.
C’est a Jonathan HIVERNAT, joueur des Toros de St Jory, nouveau venu au sein du groupe mais par ailleurs, capitaine de l’équipe de France de Quad-Rugby, qu’est revenu l’honneur de ce tirage devant l’ensemble des stagiaires et du staff.

Les Aigles de Biganos ( Élite 2) recevront soit les Handi-Dragons Catalans soit les Pandas de Montauban pour la première demi-finale, la seconde opposera les Toros de St Jory-TO aux Handi-Bisons du SO Avignon.

La date prévue pour ces confrontations est le week-end du 15-16 Février 2020.

Coup d’oeil sur la 6ème journée en Elite 1

Débuts

Le talonneur australien Alec Bush, 25 ans, en provenance de Salon, a fait ses débuts en Elite 1 avec Saint-Gaudens, tout comme l’avant de Lézignan, Apiata Noema-Matenga, et le demi Guillem Munuera (Saint-Estève XIII Catalan), appelé à remplacer Joan Guasch, qui bénéficiait d’un tour de roulement.

Agé de 19 ans et trois mois, ce dernier est la pierre angulaire de la formation sang et or U19, même s’il ne s’entraîne pas avec ses coéquipiers en semaine, en raison de ses études de kiné en Catalogne du sud. Et sa prestation face à Limoux a été qualifiée de “très propre” par Stéphane Guasch, qui supervise les jeunes Catalans.

Pour sa part, Eddy Pettybourne a étrenné son nouveau maillot de Villeneuve-sur-Lot, à Avignon. Mais sans succès.

Photo de famille présidentielle pour les Saint-Gaudinois et les Lézignanais
Crédit Brice

Coup d’envoi

Carole Delga, président de la Région Occitanie, a donné le coup d’envoi de la rencontre entre Saint-Gaudens et Lézignan, dimanche au stade Jules Ribet.

Sans les Australiens Sam Keenan et Tori Freeman-Quay, déjà absents à Limoux une semaine plus tôt, ni Cyril Moliner (Maxime Stefani portait donc le brassard de capitaine), blessé en première mi-temps au stade de l’Aiguille, Saint-Gaudens accueillait dans ses rangs Kuni Minga, de retour dans son ancien club.

Julien Sorel, 19 ans, et Théo Marcu, 20 ans, formés au club commingeois, étaient également de la partie, pour la première fois de leur jeune carrière.

Deux Flovie : un seul vainqueur
Crédit Richard Photographe

Match nul entre Jordan et Fabien

Jusqu’ici, les jumeaux Flovie s’étaient affrontés, mais pas au même poste, Fabien occupant celui d’arrière la saison passée à Palau, et Jordan celui d’ailier avec la réserve des Dragons.

Or, dimanche à Saint-Estève, tous les deux évoluaient sur le même bord extérieur du terrain. Un duel au couteau, Fabien ayant notamment exercé une défense intransigeante sur Jordan, ce dernier réussissant cependant à libérer définitivement son équipe de l’emprise adverse, à dix minutes de la fin, grâce à un bijou de passe à l’intérieur, destinée à Robin Brochon.

Famille

Les Flovie n’étaient pas les seuls en famille, dimanche à Saint-Estève. En effet, Pierre-Louis et Alexandre Bourrel sont cousins germains (respectivement fils de Frédéric et Marc, anciens joueurs également de Limoux), de même que Lucas et Benjamin Vergniol, les enfants des frères Daniel et Alain, ex joueurs emblématiques de Tonneins.

Un troisième Vergniol pourrait les rejoindre en équipe fanion, à l’avenir, Tom, leur autre cousin (fils d’Eric), ayant été recruté cette saison par Limoux. Et si les deux premiers ont perdu, le troisième a activement participé à la victoire des U19 de Limoux, en match d’ouverture.

Recomposition

Déjà privé de deux joueurs de la charnière, Alan Torreilles et Shaun Nona (hématome sur un pied), plus le talonneur Mourad Kriouache (gastro-entérite), Limoux a eu le malheur de perdre très vite son meneur, César Rougé, victime d’une entorse de la cheville.

Sans demi ni talonneur sur le banc, il a fallu replâtrer une équipe qui a souffert dans la conduite du jeu, malgré les louables efforts de Pierre-Louis Bourrel, et la vista de Mickaël Rouch.

La sortie prématurée de César Rougé n’a pas arrangé les affaires de Limoux
Crédit Richard Photographe

Coups durs

Carcassonne, déjà privé de Bastien Escamilla (genou), Garry Lo (cuisse), Amar Sabri (cheville), Nabil Djalout (genou), Walid-Emir Bouregba (épaule), Clément Biénès (cheville), a perdu sur blessure aux adducteurs son maître à jouer, Alexis Alberola. La défaite contre Albi est dès lors d’autant plus douloureuse.

Romain Pourret blessé et opéré dans la foulée
Crédit Justine Rey

Avignon, bien que pour sa part vainqueur de Villeneuve-sur-Lot, a également perdu gros, suite à la blessure à une main de son leader au sein du pack, Romain Pourret, contraint dans la foulée de subir une intervention chirurgicale au niveau des tendons.

Marqueurs

L’Avignonais Baptiste Avis, qui ne figurait pas sur la feuille de match contre Villeneuve-sur-Lot, a cédé son fauteuil de leader des marqueurs d’essais à Julien Bernard (Palau), auteur d’un triplé contre le TO Broncos.

A noter l’essai inscrit à Palau par Mathias Formosa, 19 ans et demi, servi par la passe sautée de Joseh Thérond, à l’occasion de son deuxième match en équipe premier du TO Broncos.

Mais la pilule est amère (84-18 !) pour les Toulousains.

6 essais : Julien Bernard (Palau)

5 : Baptiste Avis (Avignon

4 : Corentin Le Cam (St Estève XIII Catalan)

Maxime Stefani (St Gaudens)

Romain Puso (Limoux)

Corentin Rey (Avignon)

Nittim Pedrero (Albi)

Damien Cardace (Lézignan)

Théo Delage (St Gaudens)

Clément Herrero (Palau)

Joseph Thérond (Toulouse)

Paroles

De Philippe Laurent, entraîneur assistant de Lézignan, dans L’Indépendant : “Bien que privés de Julien Bartuziak et Valentin Ferret, malades la nuit précédant la rencontre, les gars ont fait preuve d’application, dans ce match serré”.

De Julien Gérin, entraîneur de St Gaudens : “Lézignan a mieux géré le match, équilibré, et si nous avons répondu présent dans l’engagement physique, nous avons failli dans les moments clé. Nous ne sommes pas loin, mais…”

De Patrick Alberola, co-entraîneur de Carcassonne : “Nous avons souffert en première mi-temps, avant de réussir à mettre notre jeu en place, pour reprendre l’avantage au score, mais il a manqué de la constance et de l’application dans nos schémas de jeu”.

De Benoît Albert, entraîneur de St Estève XIII Catalan : “La trêve arrive à point nommé pour nos joueurs, soumis à un rude régime d’entraînement depuis cet été, et qui ont su afficher leur caractère pour effacer les deux récentes défaites enregistrées à Saint-Estève”.

De Maxime Grésèque, entraîneur de Limoux : “La blessure de César Rougé nous a contraint de modifier notre dispositif et de produire le jeu souhaité, mais les gars sont à féliciter pour être parvenus à obtenir le point de bonus”.

Palau impitoyable, Lézignan efficace

Palau n’a pas fait de détails.
Crédit LBC

PALAU – TOULOUSE BRONCOS 84-18

Mi-temps 44-4

Arbitre Geoffrey Poumès

Palau : 15 essais Pomeroy, Carrère (3), Thérésin, Gambaro, John Boudebza, Doutres, Bernard (3), Herrero (2), Atba (2), 12 T Herrero.

TO Broncos : 4 essais Dussert, Théron, Formosa, Fourquet, 1 T Bouscayrol.

PALAU : Carrère – Thérésin, Pomeroy, Gambaro, Atba – (o) Herrero, (m) Merbah – Jamil, John Boudebza, Janico – Celerino, Bernard – Doutres.

Sont entrés en jeu J. Fakir, Jordan Boudebza, Grau, Chalmey.

TOULOUSE : B. Laguerre – Dussert, Y. Reynaud, Fourquet, Depeyre – (o) Thérond, (m) Tim. Bertrand – Lounnas, J. Bouscayrol, K. Bentley – Chatras, Pezet – Wastjer.

Sont entrés Tranier, Tahar, Formosa, Sangaré.

Dorian Gouzy a inscrit le premier des six essais de Lézignan.
Crédit MM Photographie

ST GAUDENS – LEZIGNAN 16-34

Mi-temps 8-18

Arbitre Mohamed Drizza, terrain gras, pluie

St Gaudens : 4 essais Lucas (10), Masuaute (32), Delage (54), Dumas (78).

Lézignan : 6 essais Gouzy (4), Marginet (17, 25), Cardace (42), Fl. Bousquet (62), Bonneriez (68), 5 T Marginet.

ST GAUDENS : Chanet – Medjebeur, Lucas, Arthur Anger, Delage – (o) Dumas, (m) Th. Franck – Barrat, Masuaute, Quemener – Minga, M. Stefani – Wilshere.

Sont entrés Talazac, Caparros, Viscay, Sentenac.

FCL : A. Miloudi – Gouzy, Cardace, Bonneriez, Tovena – (o) Fl. Bousquet, (m) Marginet – Li. Albert, Bouzinac, Leapai – Costes, Noema-Matenga – Ors.

Sont entrés M. Benausse, Tort, Hack, Ti. Grandjean.

 

Avignon assure, Albi surprend

Crédit Justine Rey

AVIGNON – VILLENEUVE/LOT 34-20

Mi-temps 16-6

Arbitre Kevin Delarose

Avignon : 6 essais C. Rey (11), O. Arnaud (25), Payne (37), Naji (57), Delor (62), R. Ganz (70), 4 T et 1 pénalité (35) O. Arnaud.

Villeneuve : 4 essais H. Fakir (6), Nicolas (51), Lasvenes (76), Carrasco (79), 2 T Lasvenes.

SOA : O. Arnaud – Mallem, Demonte, Delor, C. Rey – (o) Payne, (m) Andreu – Clément, R. Ganz, Naji – Pourret, V. Comtat – M. Romano.

Sont entrés en jeu Durandal, Roupain, Mendy, Dorce-Hantz.

VILLENEUVE : Lasvenes – M. Carrasco, Nicolas, Schaumkel, Bachoukh – (o) B. Wall, (m) Godinet – Masselot, Gautier, Nikolic – F. Maria, Sabbour – H. Fakir.

Sont entrés W. Ousty, Pettybourne, Dubertrand, Tabu.

Avignon a mieux dansé, sous son pont, dans le festival offensif proposé par les deux équipes, les Lot-et-Garonnais ayant cédé aux alentours de l’heure de jeu.

Baptiste Fabre a été précieux pour les Albigeois.
Crédit Sand.Rugby13

CARCASSONNE – ALBI 12-15

Mi-temps 0-7

Arbitre Fabien Nicaud

Carcassonne : 2 essais Delgado (43), V. Albert (52), 1 T (52) et 1 pénalité (59) Alberola.

Albi : 2 essais Pedrero (7), Estruga (70), 2 T et 1 pénalité (48) B. Fabre, 1 drop B. Fabre (15).C

Cartons jaunes :

A Carcassonne : V. Albert (16), Th. Malfz (46).

A Albi : Kirk Murphy (37).

CARCASSONNE : Pellow – A. Escamilla, V. Albert, Delgado, Soubeyras – (o) Alberola, (m) Pallares – Leveillé, Soum, Zava – Benet, Arrans – Canet.

Sont entrés M. Khedimi, Tétart, Agullo, Th. Malfaz.

ALBI : Lescouzères – Pedrero, Guinguet, Bianchini, Spina – (o) B. Fabre, (m) Grant – Nzoungou, Carivenc, Rodrigues – Dupuy, Lardot – Maxime Garcia.

Sont entrés Kirk Murphy, C. Mazars, Estruga, Grabulos.

Nittim Pedrero, en profitant d’une passe au pied, a ouvert la marque pour les visiteurs, pendant que l’indiscipline gagnait les rangs carcassonnais.

Vincent Delgado, au bout d’un mouvement collectif, inscrivait enfin l’essai de l’espoir, en début de seconde période, puis le pied d’Alexis Escamilla trouvait Alexis Escamilla, transformé en volleyeur au bénéfice de Vincent Albert.

Carcassonne était alors devant, mais à dix minutes de la sirène, Tony Pellow commettait un en avant dont profitait Gaëtan Estruga, tranchant sur le coup.

Et Albi passera les fêtes un peu plus au chaud que Carcassonne. Comme Avignon par rapport à Villeneuve-sur-Lot.

DN – MATCH EN RETARD DE LA 3ème JOURNEE – Ospital guérit La Réole

Villeneuve-Minervois – La Réole 22-22

Mi-temps 12-16

Arbitre M. Bonnet

Villeneuve-Minervois : 4 essais Rousseau (31), Jyed (36), Lhuillier (56, 61), 3 T Bernardo.

La Réole : 4 essais Carretey (18), Ospital (24, 70), Bonaita (36), 2 T et 1 pénalité (52) Daunis.

Carton jaune à Villeneuve : Lhuillier (44).

Si les Audois ont souvent dominé en première période, seul Rousseau, tout en puissance, était parvenu, à la demi-heure de jeu, à tromper des Réolais autrement plus réalistes ballon en mains.

Carretey, sur l’extérieur, Ospital, au ras de Bonaita, puis ce même Bonaita, brûlant la politesse à la défense adverse, meublaient ainsi le score, lequel se resserrait sérieusement, quand Jyed profitait d’une hésitation girondine.

Villeneuve prenait la tête au coeur du second acte, Lhuillier, en force, profitant d’une passe limpide de Laaras, avant de récidiver, mais La Réole ne restait pas malade bien longtemps, Ospital y allant à son tour de son doublé, permettant ainsi aux siens de partager les points avec leurs hôtes.

Partager un souvenir, une histoire