C’était tellement bien parti qu’on s’imaginait que cela ne pouvait durer. On avait tort. Certes, une fois que Arthur Mourgue eut ramassé dans son camp un ballon perdu par l’adversaire, pour, après un tenu, le voir arriver dans les mains de Sébastien Bled, qui fixait en direction de Stefani, England Academy égalisait en force par Oledzki, mais Joseph Therond marquait à son tour au prix d’un contre de 70 mètres.

Le pressing exercé par les Bleuets poussait de plus en plus les Anglais à la faute, et un exploit de Lucas Albert (feinte, passe au pied) faisait le jeu de Georgy Gambaro. Car bien que contrée, l’action faisait mouche avec le secours de Bled.

La mi-temps survenait sur une “occase” envolée, via une passe imprécise de Matthieu Laguerre, mais la France avait assez largement rempli la moitié de sa mission : effacer le court échec subi quatre jours plus tôt à Port-Barcarès.

Oledzki, de nouveau tous muscles dehors, replaçait les Anglais dans la partie, bientôt imité par Will Oakes, sur son aile, et quand la balle lui parvenait une deuxième fois tout aussi vite, on se faisait petit au score, avance réduite à deux points (22-20).

Puis lorsque Luis Johnson, engouffré dans un espace laissé libre, installait l’Angleterre en tête pour la première fois de la soirée, on craignait de voir se répéter le scenario du lundi précédent, quand les Blancs avaient terminé le plus fort.

C’était sans compter avec une double fixation, dont celle de Corentin Le Cam, pour l’essai de l’espoir signé Romain Franco (26-26, 74è), puis celui de la victoire, scellée par Luc Franco, qui résistait admirablement à deux plaquages.

Cette fois, donc, la France avait mis l’Angleterre à ses pieds, à force de pugnacité, et d’habileté.

LA FICHE TECHNIQUE

France – Angleterre 31-26

Mi-temps 18-6.

Arbitre : Kevin Delarose

France : 5 essais Maxime Stefani (3), Therond (24), Ganbaro (33), Romain Franco (73), Luc Franco (76), 2 transformations  (3, 24) et 3 pénalités (29, 52, 58) Lucas Albert,  1 drop Lucas Albert (79).

Angleterre : 5 essais Oledzki (11, 50), Will Oakes (54, 69), Luis Johnson (71), 3 transformations Will Oakes (11, 50, 71).

Cartons jaunes :

 Angleterre : Cameron Smith (33), Harry Smith (59), Danny Walker (64).

France : Luc Franco (64).

FRANCE :  Therond – Gambaro, Maxime Stefani, Laguerre, R. Franco, (o) L. Albert , (m) Mourgue – Vailhen, L. Franco, Rougé – Le Cam, Bled – Jussaume.

Sont entrés : Sangaré, Lardot, Leveille, De Macedo.

ANGLETERRE : Callum Turner – James Worthington, Storey, Brand, Will Oakes – (o) McLelland, (m) Harry Smith – Oledzki, Danny Walker, Barnes – Luis Johnson, Cameron Smith – Partington.

Sont entrés Pinder, Kibula, Jack Brown, Farnworth.