Accueil » Grégory Mounis : “Un gros défi nous attend”

Grégory Mounis : “Un gros défi nous attend”

FRANCE XIII

Vendredi 22 juin, à 20 h (heure locale), les Dragons Catalans rencontreront Hull Kr, 7ème au classement, formation qui vient d’enchaîner 4 succès consécutifs contre Castleford (70 à 12), Hull FC (32 à 30), Warrington (23 à 22) et le dernier en date à Huddersfield (44 à 26). Gregory Mounis, le troisième ligne « sang et or » nous en dit plus.

Tout d’abord, vous êtes-vous remis de votre fracture du pouce ?

Après neuf semaines d’absence, on aurait effectivement pu penser que la fracture se serait complètement consolidée. Seulement, dans notre sport, le pouce est constamment sollicité et reste donc quelque peu douloureux. Cela fait trois semaines que je suis revenu sur les terrains et cette blessure me fait parfois souffrir mais rassurez-vous, cela ne m’empêche aucunement de jouer.

Quelles leçons retenez-vous du match face à Wigan ?

Cette rencontre nous a fait prendre conscience que nous devions travailler encore et encore. Collectivement, nous n’avons pas été au niveau et nous nous sommes rendus la tâche difficile tout seuls. Nous avons commis beaucoup trop de fautes pour espérer l’emporter, la sanction a été immédiate.

Quelles sont les consignes pour ce week-end ?

Nous devons remettre l’équipe en confiance. Nous avons les capacités de remporter ce match face à Hull KR, nous l’avons prouvé par deux fois cette année. Nous venons de vivre un passage à vide, toutes les équipes connaissent ça. A nous de relever la tête. Rugbystiquement, nous devrons concrétiser nos actions offensives et renforcer notre défense. Un gros challenge nous attend.

Que pensez-vous d’Hull KR ?

Hull réalise en ce moment de grosses performances. L’équipe vient de remporter ces quatre derniers matchs. Nous arrivons donc chez une formation en forme et en confiance. Cela ne va pas être évident.

Troisième ligne de formation, Trent Robinson vous a récemment replacé au poste de pilier. Un poste que vous affectionnez ?

Je joue à ce poste plutôt pour dépanner. Cette polyvalence est un avantage pour moi car elle me permet de jouer tous les week-end et d’être dans la liste des 17. Evidemment, techniquement, des différences subsistent entre le poste de 3ème ligne et celui de pilier mais l’important, à XIII, est de s’adapter rapidement…

Samedi dernier, vous faisiez partie de l’équipe du XIII de France qui a remporté son match international face au Pays de Galles. Comment se sont passés ces quelques jours sous le maillot tricolore ?

Ca a été une semaine des plus agréables. Il y avait beaucoup de nouveaux venus, ça fait du bien de voir de nouvelles têtes et de juger de la qualité de notre championnat Elite 1. J’ai été étonné du niveau de ces jeunes joueurs. Il y a du potentiel pour la Coupe du Monde de 2013.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire