Accueil » Patrick Pédrazzani : “Parmi les meilleurs”

Patrick Pédrazzani : “Parmi les meilleurs”

DSC_0429

Rencontré à Salon-de-Provence, à l’occasion du Congrès fédéral, le Directeur Technique National Patrick Pédrazzani donne son avis sur les dernières rencontres auxquelles il a assisté, et évoque les récents progrès réalisés tant en terme de résultats sportifs chez les jeunes, qu’au niveau du nombre de licenciés.

Quel est le dernier match auquel vous avez assisté ?

“La finale des inter Ligues cadets entre Provence Alpes Côte d’Azur et Midi-Pyrénées, samedi dernier à Toulouse. J’ai remis le trophée du vainqueur aux Provençaux. C’était d’un bon niveau, les deux équipes étaient bien préparées.”

Le dernier bon match ?

“Toulouse – Halifax dans le Tournoi franco-britannique. Les Toulousains ont séduit lors des vingt dernières minutes, avec de nombreux jeunes dans leurs rangs.”

Le dernier grand match ?

“La victoire de Wigan à Leeds, à la télévision. Les Wiganners ont été impressionnants, énormes en défense et lucides en contre-attaque.”

En suivant, Wigan a dominé les Dragons Catalans à Montpellier…

“Il y avait trop de différence entre les deux équipes. Les Dragons éprouvaient des difficultés à sortir de leur camp, face à un adversaire pratiquant un jeu d’avants, simple, avançant constamment grâce à son physique. Wigan est une machine, mais c’était frustrant de constater l’impuissance des Catalans, dont on attend désormais beaucoup depuis qu’ils ont changé de statut et sont considérés comme des candidats au titre. Cela dit, ce duel était de qualité, en terme de produit, aux yeux des profanes.”

Qui a été le meilleur joueur de Wigan, à La Mosson ?

“Sam Tomkins est régulier dans la performance, match après match. Avant une rencontre, tout le monde veut l’attraper, mais…”

Avez-vous décidé si vous serez toujours DTN en 2013 ?

“J’occupe cette fonction depuis le 1er novembre 2009, et ma mission se termine le 30 décembre de cette année. Je pense que je peux donner davantage au rugby à XIII, mais j’ai besoin d’améliorer mon fonctionnement. Pour l’instant, ma tâche est essentiellement administrative. Mon souhait consiste à ce que la DTN soit davantage associée au haut niveau.”

En quoi consistent les grandes ligne de votre travail ?

“Il existe quatre axes : le développement, le secteur le plus important et auquel je me suis surtout cantonné jusqu’ici, le haut niveau, la formation d’emploi, la surveillance santé.”

Quelle est la situation, au niveau des jeunes ?

“Le centre de formation des Dragons vient de recevoir pour la première fois l’agrément du Ministère (Centre de Formation de Club Pro), celui du TO, après quatre ans, a été renouvelé, et le SO Avignon est agréé pour sa deuxième année. Les progrès sont sensibles au niveau des équipes de France jeunes, mais un Championnat d’Europe juniors, tous les deux ans, devient indispensable, et il faut faire en sorte que soit réalisable l’engagement d’une équipe française dans le championnat Academy britannique des moins de 20 ans, car après 18 ans les Français ont tendance à stagner, car ne disposant pas d’une compétition domestique suffisamment relevée.”

Quelle est la vision du Ministère des Sports concernant la FFR XIII ?

“En son sein, nous sommes considérés parmi les meilleurs, concernant les Fédérations de notre taille. Le nombre de licences compétiteurs a augmenté de 6% en 2011, de 4,5% en 2012, et nous sommes capables de poursuivre dans cette voie, alors que les autres Fédérations sportives augmentent plutôt leurs licences hors compétiteurs.”

Serez-vous associé au projet de Super XIII en 2014 ?

“Il ne faut pas attendre de miracle de la part de cette compétition mais d’ores et déjà on doit se préparer au mieux pour les opportunités futures. On m’a demandé d’apporter mon concours au niveau du fonctionnement des nouveaux clubs. Je pense qu’il leur faudra s’appuyer, en plus des joueurs français, sur quelques quinzistes, encadrés de joueurs anglais d’Academy et/ou d’Australiens de Toyota Cup. Les staff technique pourrait être composé de Français et d’Australiens.”

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire