Accueil » Plus Diables Rouges que jamais

Plus Diables Rouges que jamais

STACGALLES

Comme l’entraîneur Iestyn Harris a laissé à la disposition de leurs clubs les joueurs évoluant en Australie (Andrew Gay, Lee Williams, Ian Webster, Tyson Frizell, Matt Seamark, Neil Budworth), les Bleus trouveront ce samedi (14h30 à Wrexham) sur leur route davantage d’authentiques Gallois, moins expérimentés (neuf sur les 21 présélectionnés n’ayant encore jamais revêtu le fameux maillot rouge : dont David James, Owain et Iwan Brown, Ollie Olds, Michael Channing, Rhys Pugsley, Craig Mos), mais forcément très impliqués.

C’est le cas des cinq joueurs nés dans le nord de la province, à Denbigh pour Kriss Wilkes et Christiaan Roets, à Wrexham même pour les frères Owain et Iwan Brown, à Mynydd-Isa pour Rhys Williams, l’ailier de Warrington prêté actuellement à Castleford, et qui constituera ce samedi l’un des principaux dangers pour la défense tricolore.

Williams, auquel il manque deux essais pour égaler le record en sélection détenu par son coach Iestyn Harris, n’est pas la seule “try machine” des Diables Rouges, Steve Parry faisant actuellement des étincelles avec South Wales Scorpions, rival en Championship 1 des North Wales Crusaders, le club basé au Glyndwr University Racecourse Stadium, sur lequel les Bleus sont attendus de pied ferme.

Jake Emmitt nouveau leader

Notamment par le pilier Jacob “Jake” Emmitt, 19 matchs de Super League au service de St Helens (2008-2010), devenu à 23 ans un joueur cadre de Castleford (il a prolongé de deux ans son contrat avec les Tigers, le mois dernier), et pareillement des Diables Rouges depuis la retraite internationale de Lee Briers, Mark Lennon, Chris Beasley et Ian Watson, à l’automne 2011.

En reconstruction dans la perspective de la Coupe du monde 2013, les Gallois, par ailleurs privés des jeunes piliers de Wigan Gil Dudson et Ben Flower, actuellement blessés, comptent évidemment beaucoup sur le très prometteur avant du même club, Rhodri Lloyd, longiligne (1,91 m pour 98 kg) deuxième ligne de l’Academy des moins de 20 ans, et retenu pour la première fois en Super League le 1er juin dernier contre Leeds.

Harris s’appuiera également sur le punch du deuxième ligne d’Halifax, Ross Divorty, comme sur le métier d’Andrew Bracek, seulement 25 ans mais ayant disputé 57 matchs de Super League avec Warrington entre 2005 et 2008, et de Danny Jones, 26 ans, un des meilleurs demis du Championship.

Des jeunes (Lloyd n’a pas 19 ans, Michael Channing, le centre des London Broncos transfuge des London Irish, bientôt 20, cinq matchs de Super League cette année, le dernier contre les Dragons Catalans le 27 mai), des anciens (Williams et le pilier de Salford, Jordan James, ont 32 ans), qui tous ont le maillot rouge dans le sang.

Sans doute le meilleur atout des Gallois, samedi.

Les 21 Gallois :

Andy Bracek (Barrow Raiders) – Jake Emmitt (Castleford Tigers) – Daniel Fleming (Castleford Tigers) – Ross Divorty (Halifax) – Danny Jones (Keighley Cougars) – Ollie Olds (Leeds Rhinos) – Jack Pring (Leeds Rhinos) – Michael Channing (London Broncos) – Craig Moss (Keighley Cougars) – Iwan Brown (North Wales Crusaders) – Owain Brown (North Wales Crusaders) – Christiaan Roets (North Wales Crusaders) – Kriss Wilkes (North Wales Crusaders) – Jordan James (Salford City Reds) – Joe Burke (South Wales Scorpions) – David James (South Wales Scorpions) – Steve Parry (South Wales Scorpions) – Lewis Reece (South Wales Scorpions) – Rhys Williams (Warrington Wolves – prêt à Castleford) – Rhodri Lloyd (Wigan Warriors) – Rhys Pugsley (Wigan Warriors).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire