Au lendemain du rendez-vous tricolore de Salses, essentiellement consacré à la préparation de la Coupe du monde rugby à IX, le sélectionneur national livre ses impressions.

Quelles conclusions tires-tu de cette journée en bleu ?

D’abord, je suis satisfait du fait que toute blessure a été évitée. Nous avons, il est vrai, sécurisé au maximum les joueurs.

Ces derniers ont-ils rapidement adopté les règles propres au rugby à IX ?

Non, il s’agissait plutôt pour eux d’une découverte, à l’exception de Benjamin Garcia, qui avait disputé le Nine de NRL en 2016, avec Penrith, à Auckland. Et le fait d’avoir joué le match d’opposition, à neuf contre neuf, seulement à toucher, a faussé la perception des espaces. D’où le déchet constaté, les approximations relevées. Mais, au moins, ils ont été mis sur le gril, et ont joué vite.

Comment as-tu trouvé le comportement de Romain Navarrete et Morgan Escaré ?

Ils ont été très à l’écoute, se sont montrés joyeux, avec un bon esprit, de la décontraction. Je les ai retrouvé tel qu’on les avait laissé au soir de la Coupe d’Europe 2018, et tous les deux, comme Théo Fages, que j’ai eu au téléphone mercredi, se déclarent partants pour la Coupe du monde à IX, comme pour les deux rencontres qui suivront face à l’Australie U23 et la Western Province, alors que Romain et Théo, sortiront alors d’une saison en club où ils auront été très sollicités.

Quelle sera configuration de l’équipe qui participera au Nine de Sydney ?

Nous jouerons avec un arrière, deux ailiers, deux centres/deuxièmes lignes, un demi, un talonneur, et deux joueurs du bloc milieu (pilier/troisième ligne).

Quel sera le contenu du stage, le 8 septembre ?

Il sera uniquement consacré au rugby à IX. Dans la foulée, les 23 joueurs retenus pour le Nine et les deux matchs en Australie seront en stage les jeudi 10 et vendredi 11 septembre.

A quoi doit-on s’attendre concernant le rendez-vous suivant, le 15 septembre ?

Il verra la participation des joueurs du groupe suivi, dans un match à XIII contre l’équipe de France U19. Il s’agira de la première marche du match des origines, le 28 septembre.