Par la voix de son président du haut-niveau Mathieu KHEDIMI, la FFRXIII (Fédération Française de Rugby à XIII) réagit aux propos de Monsieur Alain DOUCET tenus lors d’un repas d’avant-match ce dimanche et publiés dans la presse de ce jour. (LIRE ARTICLE)

“Lorsque l’argent coule à flots dans une Fédération, le respect, l’humilité et la déontologie sportive inhérente à une fonction interdisent moralement de s’en prendre à plus faible que soit.

Surtout lorsque celui qui est affaibli, l’est par les errances de celui qui attaque et  d’un passé peu glorieux dont personne ne veut plus entendre parler.

Vous avez, monsieur, par ces propos indignes réveillé l’ire et la colère du peuple treiziste…….

Ignorez-vous à ce point l’histoire de nos deux sports (bien différents au demeurant) pour qu’il vous faille sous couvert d’un humour mal venu nous malmener, encore une fois ?

Nous sommes fiers d’être treizistes et la majorité d’entre nous fréquentions aussi les gradins de nos amis ( ?) quinzistes et tout cela à la gloire du RUGBY en lettres capitales.

Ce n’est pas en abaissant l’autre que l’on s’élève mais par ses qualités et ses compétences.

Vos compétences nous ne les jugeons mais, vos qualités d’homme amoureux du sport en général nous laissent sceptiques.

Ainsi donc, vous voulez nous « égratigner » ?

Que nous vous avons donc fait ? A part peut-être orienter votre jeu, vos actions et vos décisions….

 

On ne vit pas de haine, monsieur, car d’autres aujourd’hui s’en chargent à notre place. La colère légitime qui était la nôtre après que le gouvernement de Vichy nous ait spolié de TOUS nos biens au profit du XV, nous semblait d’une époque révolue.

Nous avions même mené des réflexions de rapprochement et de collaboration sur des sujets que vous ne semblez pas connaître.

Car vouloir nous « égratigner » c’est blesser le RUGBY en France  dans son ensemble, dans ses projets d’avenir.

Les nations Championnes du Monde à XV le sont aussi à XIII et inversement, êtes-vous Champions du Monde monsieur ? 

N’en avez-vous pas assez alors que le manque d’exposition médiatique blesse notre rugby à XIII, vous en voulez encore plus ? Toujours plus ?

Le rugby à XIII vivra avec et sans vous par ses femmes et ses hommes qui seront en réalité les seuls juges de vos propos.”

Treizistement,

Mathieu KHEDIMI