S’il est un joueur de XIII Fauteuil qui force le respect, c’est bien Arno Vargas. Car il n’existe rien d’insurmontable, pour celui qui a fêté ses 23 printemps le 4 de ce mois, talonneur de l’Entente Fleury-SallesCoursan puis du Racing-Club Narbonne-Méditerranée jusqu’à ce qu’un terrible accident de la circulation le prive de ses jambes. Arno avait 18 ans, le moral forcément atteint par le décès d’un de ses amis qui se trouvait dans le véhicule, comme par son amputation, mais le sport sera sa meilleure thérapie. Enfant, outre le rugby, il pratique volontiers le football, le water-polo, la boxe thaï, le ski, le football… Une boulimie qui aujourd’hui ne l’a pas quitté.

L’intégralité de l’article est à retrouver dans le numéro d’avril

[email-download-link namefield=”YES” id=”3″]