Le Toulouse Olympique, c’est 6 trophées soulevés lors des 4 dernières saisons. Un succès dû évidemment aux joueurs et à leurs entraîneurs, mais également au staff médical.

Petit zoom sur celles et ceux qui, au quotidien, œuvrent dans l’ombre pour que les Bleus et Blancs soient en pleine forme et aillent ainsi chercher les victoires.

Après le docteur Cédric CHADOURNE, le kinésithérapeute Yann POLESEL, voici celle d’Antoine DEVEY, masseur relaxation.

Antoine DEVEY est au soin des joueurs du TO depuis plusieurs saison © TO XIII

Peux-tu te présenter ?

Antoine DEVEY : J’ai 48 ans, je suis masseur bien-être depuis 2010, et installé en cabinet spécialisé en récupération sportive. Je travaille avec le Toulouse Olympique mais également aux côtés de coachs sportifs, qui exercent en salle de fitness par exemple et toute autre activité. Je travaille aussi dans des spas, et j’exerce le massage relaxation en entreprise et en évènementiel.

Quel est ton parcours ?

Antoine DEVEY : Suite à une reconversion professionnelle, je me suis redirigé vers le massage par passion. Et comme j’étais attiré par le domaine sportif, j’ai orienté mon activité vers cet univers, me spécialisant dans la récupération avec des massages non-thérapeutiques, en complément des soins du staff médical.

 

Comment as-tu connu le TO XIII ?

Antoine DEVEY : C’est au cours de ma formation que j’ai eu l’occasion de rentrer en contact avec Adam INNES, préparateur physique du TO, qui m’a présenté l’entraîneur Sylvain HOULES et c’est ainsi que je me suis rapproché du TO, pour masser les joueurs de l’équipe professionnelle.

Peux-tu décrire ton rôle au quotidien avec l’équipe Une du TO ?

Antoine DEVEY : C’est un accompagnement sur la globalité d’une saison, avec des interventions en préventif et en curatif. En curatif, après les matchs, c’est aider les joueurs à récupérer le plus rapidement possible pour qu’ils soient dans les meilleures conditions pour continuer à travailler.

En préventif, c’est surtout sur la durée dans le sens où le fait d’exercer un travail de fond en massant les joueurs régulièrement aide aussi à éviter les blessures au fil de la saison.

 

Quelle est ta relation avec le staff sportif ?

Antoine DEVEY : On travaille en lien étroit pour la récupération suite à la préparation physique et aux matchs. Je débriefe avec les coachs, par rapport aux besoins plus spécifiques de tel ou tel joueur. Le staff sportif m’oriente vers tel ou tel joueur à masser en priorité.

Comment peux-tu décrire l’évolution du staff médical au TO ?

Antoine DEVEY : L’encadrement est de plus en plus professionnel. D’une équipe qui était médicale au départ, nous nous sommes élargis à d’autres domaines, comme la mobilité, la nutrition, et la récupération par le massage donc. Je pense que ce sont vraiment des atouts supplémentaires, des petits avantages qui peuvent faire la différence sur une équipe qui se professionnalise.

Quelles sont les perspectives pour la suite selon toi ?

Antoine DEVEY : Nous allons rajouter plus de rigueur par rapport à cette activité de massage récupération sportive. Aujourd’hui, c’est encore basé sur le conseil des coachs et le volontariat des joueurs, même s’ils aiment tous venir et qu’il y a un côté incitatif avec un système de points. Mais nous pouvons encore évoluer vers quelque chose d’encore plus cadré.