L’entraîneur de l’équipe de France, Sylvain Crismanovich, passe en revue les douze sélectionnés pour la Coupe du monde, qui se déroulera dans notre pays du 18 au 28 juillet. Place, aujourd’hui, à Lionel Alazard, Laurent Despuès, Mickaël Gaune, Guillaume Mautz, Michel Penella, et Mouss Abbassi.

Lionel ALAZARD

« Un des cadres du groupe, présent en équipe de France depuis 2008. Vice-capitaine, il s’appuie sur une grande expérience, et a réalisé une excellente fin de championnat avec son club, Toulouse-St Jory ».

Laurent DESPUES

« Présélectionné pour la Coupe du monde 2013, il avait été recalé au dernier moment, mais il a toujours été très proche du squad. Il a accompli une bonne saison en club, avec les Dragons Catalans, et il sera un des joueurs majeurs de l’après Coupe du monde ».

Mickaël GAUNE

« Le joueur de Roanne est notre deuxième vice-capitaine, et le plus ancien en sélection, après avoir disputé les deux précédentes éditions, en 2008 en Australie, et en 2013, année où il a été retenu au sein de l’équipe du monde. Très rigoureux, c’est aussi un défenseur hors normes ».

Guillaume MAUTZ

« Il joue à Avignon depuis 2014, et profite de l’élan pris par son club, cette saison. En constante progression, il a été champion d’Europe valide, de boxe thaï. Un vrai compétiteur, possédant la culture du combat et de la préparation de haut niveau ».

Michel PENELLA             

« Joueur du club basque Aingirak Euskadi, il est grand sur le fauteuil, et excelle dans le maniement du ballon. S’il n’est pas particulièrement rapide, il est par contre très difficile à stopper. Précieux sur les phases de fixation ».

Mouss ABBASSI

« Le seul joueur du groupe à n’avoir encore honoré aucune sélection. Nous le suivons depuis assez longtemps avec son club de Toulouse-St Jory. Il a disputé les derniers Jeux Paralympiques de Rio en basket fauteuil, et sa connaissance du haut niveau est pour nous une vraie plus value. Sans parler du fait qu’il sera en mesure de surprendre ses adversaires, à l’exception toutefois des Anglais, lesquels comptent en effet dans leurs rangs le joueur des Dragons Catalans Sébastien Becharrat, qui lui le connait parfaitement ».