Accueil » A la une » Carcassonne XIII : La reconquête

Carcassonne XIII : La reconquête

Il a fallu aux repreneurs de l’ex ASC XIII du courage, de la persévérance, et un amour immodéré pour le maillot jaune et noir. Aujourd’hui, grâce à leur volonté sans faille, et aux nombreux soutiens financiers dont ils ont bénéficié, la machine est relancée.

Francis Camel, déjà président de novembre 2000 à juin 2005, est de retour à la barre aux côtés de Christian Valero et Joel Berger. Il analyse la situation, conscient de la difficulté de la tâche à accomplir, mais le cœur gonflé d’espoir.

On vous a senti soulagé, récemment, à l’issue de la présentation du projet Carcassonne XIII ?
Nous étions en effet impatients de voir la réaction des gens. Non seulement la salle était abondamment garnie, mais nous avons reçu aussi de nombreux messages de soutien, de la part de personnes excusées. Et nous avons ainsi pu constater que le rugby à XIII a encore un avenir à Carcassonne. Ce qui n’est pas à proprement parler une surprise, car la ville et ses alentours, du Lauquet à Ladern, en passant par le Minervois et la Malepère, sont profondément treizistes.

Vers quoi va aujourd’hui votre priorité ?
Il nous faut augmenter notre public, et le rajeunir. A un abonné, on offre une deuxième carte destinée à inviter un proche, un ami. Et nous sommes de plus en plus présents sur le réseaux sociaux, que fréquentent les adolescents, avec deux jeunes femmes dans la commission communication du club.

Extrait du magazine “Planète XIII” de Novembre 2018.

Pour lire la suite …[vc_btn title=”JE M’ABONNE AU TARIF SPÉCIAL DE 29.00euros les 10 numéros (au lieu de 39.00euros)” color=”primary” align=”center” link=”url:https%3A%2F%2Fwww.rugby-achat-centrale.com%2Fpresse%2F276-planete-xiii-le-magazine-du-rugby-a-xiii.html|||”][vc_single_image image=”80300″ img_size=”full” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row]

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire