Elite 1

Limoux a plané sur Max-Rousié

De retour au pays l’espace d’un dimanche, les cousins Vergniol, Lucas et Benjamin, auteurs chacun d’un essai en première mi-temps, n’ont pas laissé leur part aux chiens, dans un match à faible suspense, qui a récompensé l’ensemble le plus discipliné.

Celui a le mieux complété ses chaînes, faisant bon usage du ballon, surtout avant la pause.

La veille de son anniversaire, Fabien Devecchi aurait, lui, préféré une autre issue à cette rencontre que ses troupes ont moins bien maîtrisé sur leur pelouse du stade Max-Rousié, même si Villeneuve-sur-Lot fit quelque peu planer l’espoir d’accrocher le point du bonus, quand à 16-26, un essai fut refusé à Brad Wall (75è).

Reste que Limoux a terminé le match comme il l’avait débuté, c’est-à-dire en trombe, avec un ultime essai de César Rougé.

Friables en défense, moins précis que les Blanquetiers en attaque, les “Verts” se doivent de rebondir rapidement.

VILLENEUVE/LOT – LIMOUX 16-30

Mi-temps 0-26

Arbitre Patrice Benausse

Villeneuve : 3 essais Melhout (57), Sabour (61), Shaumkel (65), 2 T Lasvenes.

Limoux : 5 essais L. Vergniol (12), F. Flovie (24), B. Vergniol (30), Santo (40), C. Rougé (78), 3 T (12, 24, 40) et 2 pénalités (3, 16) Nona.

Carton jaune à Limoux : Rouch (78).

VILLENEUVE : Bachoukh – Melhout, Brioux, Schaumkel, Nicolas – (o) B. Wall, (m) Lasvenes – Nikolic, Gautier, Pettybourne – Dubertrand, H. Fakir – L. Carrasco.

Sont entrés en jeu W. Ousty, Sabour, Tabu, Maxence Carrasco.

LIMOUX : Santo – F. Flovie, Maxime Péault, Puso, A. Bourrel – (o) Nona, (m) César Rougé – Yesa, Liauzun, Herold – L. Vergniol, Torrès – Rouch.

Sont entrés Yann Belmaaziz, B. Vergniol, Kriouache, P.-L. Bourrel.

Benjamin Vergniol, enfant de Tonneins, a inscrit un essai en première mi-temps.
Crédit LBC

Vidéo : Lézignan vs Albi, le résumé, le replay & les réactions

Le F.C. Lézignan XIII remporte le choc de cette 12ème journée de championnat de France Elite 1 de Rugby à XIII face à Albi R.L XIII  (36-18).

Analyse du match par Éric Tarroux et Adel Fellous.

Réactions de Yannick Noël, entraîneur adjoint du Albi Rugby League XIII ITW et Mickael Tribillac, troisième ligne du F.C Lézignan XIII.

Les Essais

Les Réactions

 

Le Replay

Elite 1 : Thérésin et Minga endimanchés

Après Avignon et Toulouse Broncos, c’est Carcassonne qui figure au maigre tableau de chasse des Palauencs, cette saison en championnat. C’est peu, mais c’est bienvenu avant un match de Coupe Lord Derby sur lequel les Catalans joueront leur saison.

John Boudebza était le premier à le dire, dans les colonnes de L’Indépendant : “Mentalement, cette victoire est la bienvenue. Nous avons encore commis trop de fautes mais nous n’avons rien lâché, même quand Carcassonne est repassé devant une deuxième fois au score (20-18). Nous avons alors insisté sur les extérieurs, où il existait des ouvertures, et cela payé”.

Sur les extérieurs, où François Thérésin a frappé à deux reprises en l’espace de deux minutes à peine, imité par Mike Parenti, l’autre ailier, auteur d’un des cinq essais des locaux.

D’où la confiance, encore, affichée cette fois par le manager Antoine Noguera : “Accrocher une grosse cylindrée, c’est intéressant avant d’affronter St Gaudens en Coupe de France, dans deux semaines. Et il faut d’abord retenir nos vingt dernières minutes, durant lesquelles l’équipe a montré son caractère”.

En face, Bastien Escamilla pestait : “Nous ne sommes pas positifs, et en première période nous avons concédé vingt fautes, donc beaucoup trop, alors que nous devions vaincre ici pour tendre vers la qualification. Désormais, c’est compliqué, surtout avant un déplacement à Limoux”.

Palau, de son côté, avait bien débuté la partie, avec une chandelle de Clément HGerrero reprise par Mike Parenti. En suivant, Gergy Gambaro faisait la toupie avant de marquer. Une interception de cent mètres signée Tony Pellow redonnait aux visiteurs un semblant d’espoir, et peu après la reprise, l’arrière australien contrait à nouveau, pour une conclusion identique à la première.

Palau, qui avait perdu Ben Pomeroy sur blessure à la cheville, encaissait un essai de Walid-Emir Bouregba, prince du raffût, et les Audois étaient devant à l’heure de jeu (16-12). Pas pour longtemps, cependant, car Jérémy Grau replaçait les siens en tête. Le score continuait de faire du yo-yo, quand Jonathan Soum trouvait la faille, mais Thérésin, d’un crochet, effaçait Pellow de son chemin, avant de remettre le couvert.

A Saint-Gaudens, c’est un autre ailier, Kuni Minga, qui s’est distingué, en signant un triplé face à d’autres Broncos, Toulousains ceux-là, qui ont certes résisté, mais perdu à nouveau.

PALAU – CARCASSONNE 29-20

Mi-temps 12-4

Arbitre Geoffrey Poumès

Palau : 5 essais Parenti (4), Gambaro (10), Grau (63), Thérésin (73, 75), 1 T (10) et 2 pénalités (35, 71) Herrero, 1 drop Merbah (78).

Carcassonne : 4 essais Pellow (35, 51), Bouregba (60), Soum (68), 2 T V. Albert (51) et Alberola (60).

Carton jaune à Palau : Parenti (55).

PALAU : Hugo Boudebza – Parenti, Pomeroy, Gambaro, Thérésin – (o) Herrero, (m) Merbah – Jamil, John Boudebza, Janicot – Grau, Celerino – Doutres.

Sont entrés en jeu Jordan Boudebza, Mekkaoui, Chamley, O. Djalout.

CARCASSONNE : Pellow – A. Escamilla, V. Albert, N. Djalout, Soubeyras – (o) Pallarès, (m) Alberola – Tétart, M. Khedimi, B. Escamilla – Canet, Bouregba – Agullo.

Sont entrés Soum, Leveillé, Arrans, Zava.

ST GAUDENS – TOULOUSE BRONCOS 32-16

Mi-temps 22-0

Arbitre Stéphane Vincent

Saint-Gaudens : 6 essais Minga (22, 38, 56), Wilshere (26), Delage (34), Stefani (71), 4 T Dumas (22, 26, 38, 71).

TO Broncos : 3 essais Chatras (42), Chevreton (67), Thérond (69), 2 T Thérond (42, 69).

Carton jaune à St Gaudens : Bush (18).

ST GAUDENS : Chanet – Minga, Delage, Masuaute, Sorel – (o) Stéfani, (m) Dumas – Sentenac, Bush, Puke -Capparos, Arthur Anger – Moliner.

Sont entrés Wilshere, Quemener, Viscay, Montsarrat.

TOULOUSE : Dussert – Nguyen, Saviard, Y. Reynaud, Telaï – (o) Thérond, (m) Chevreton – Chatras, Bouscayrol, Lounnas – Fourquet, Lievy – K. Bentley.

Sont entrés Tranier, Bedos, Paul Sangaré, Michalak.

Crédit @astreizix

Elite 1 : Lézignan et St Estève XIII Catalan séduisants

Au Moulin, lors d’une première période équilibrée, Jack Cook derrière un tenu, Baptiste Fabre sur interception de 70 mètres, avaient récompensé l’ardeur des visiteurs, pendant qu’en face Cyril Stacul avait hérité d’une passe de Damien Cardace, auteur d’une échappée de gala, puis Corey Davis d’un juteux service au ras signé Rémy Marginet.

Après la pause, le FCL mettait plus encore la gomme au plan physique, et les Tarnais, qui s’étaient beaucoup dépensés jusque-là, étaient contraints de lâcher le morceau, commettant trop de fautes. 

Benjamin Tort marquait sur une passe au pied de Tim Simona, Lilian Albert l’imitait en force, comme Marginet, alerté acrobatiquement par Simona, auteur de son meilleur match en attaque depuis son arrivée en France. 

Lequel cassait ensuite la ligne d’avantage au profit de Cyril Stacul, pour le sixième essai d’un ensemble audois ayant justifié sa réputation, et surtout engrangé des points précieux concernant la qualification.

Doublés de Brochon et Laguerre

A Avignon, c’est en première période que les Catalans ont fait la différence, grâce à une feinte de corps de Lucas Albert au bénéfice de Mathieu Laguerre, à un coup de pied rasant de Gavin Marguerite profitant à Robin Brochon, et à un contre gagnant de celui-ci.

Le SOA avait pourtant âprement défendu, mais son rival était à la fois plus solide et plus adroit ballon en mains.

Un ballon que les “Bleu et Blanc” continuaient de rendre exagérément après la pause, punis par une conclusion de Laguerre, au soutien de Mickaël Goudemand. 

Lucas Albert s’y mettait à son tour, et seule la fin de match souriait aux Provençaux, qui continuent de glisser dangereusement au classement.

Benjamin Tort et Théo Bonneriez n’ont laissé aucune chance à Albi.
Crédit Navarro

LEZIGNAN – ALBI 36-18

Mi-temps 12-14

Arbitre Mohamed Drizza

Lézignan : 6 essais Stacul (6, 66), Davis (26), Tort (51), Li. Albert (55), Marginet (61), 5 T et 1 pénalité (65) Marginet.

Albi : 3 essais Cook (5), B. Fabre (19), Bianchini (70), 2 T et 1 pénalité (36) B. Fabre.

Cartons jaunes :

Lézignan : Ti. Grandjean.

Albi : Lescouzères.

LEZIGNAN : Stacul – Bonneriez, Cardace, Simona, Gouzy – (o) Lacans, (m) Marginet – Leapaï, Tovena, Ti. Grandjean – Costes, Davis – Tribillac.

Sont entrés en jeu Maxime Benausse, Li. Albert, Tort, Ors.

ALBI : Grant – Pedrero, Bianchini, Tailhades, Lescouzères – (o) L. Franco, (m) B. Fabre – Rodrigues, Cook, Coyle – Dupuy, Lardot – Maxime Garcia.

Sont entrés K. Murphy, Carivenc, C. Mazars, Molinier.

Joan Guasch et Mathieu Cozza ont de nouveau séduit.
Crédit Richard Photographe

AVIGNON – ST ESTEVE XIII CATALAN 10-24

Mi-temps 0-14

Arbitre Kevin Delarose

Avignon : 2 essais C. Rey (74), De Monte (79), 1 T O. Arnaud (79).

St Estève XIII Catalan : 5 essais M. Laguerre (13, 54), Brochon (35, 39), Lu. Albert (56), 2 T J. Guasch (39, 54).

Cartons jaunes :

Avignon : R. Ganz (23), Pourret (72).

St Estève XIII Catalan : Brochon (70).

AVIGNON : O. Arnaud – C. Rey, Delor, Andreu, De Monte – (o) Bissière, (m) Payne – Clément, R. Ganz, Mendy – V. Comtat, Pourret – M. Romano.

Sont entrés en jeu Durandal, Roupain, Naji, Dorce-Hantz.

ST ESTEVE XIII CATALAN : Brochon – J. Flovie, M. Laguerre, Ambert, Marguerite – (o) J. Guasch, (m) Lu. Albert – Simon, Meresta-Doucet, Salabio – Le Cam, Perez – Goudemand.

Sont entrés J. Chan, Cozza, Dezaria, Zafra.

Le XIII ÉLITE DE L’INDÉPENDANT de la 5ème Journée (mise à jour)

Le XIII de l’Indépendant fait sa mise à jour avec les deux matches en retard de la journée 5 qui viennent de se jouer ce week-end. Rappelons que St-Estève/XIII Catalan avait perdu à domicile contre Carcassonne (30-38) que le SOA s’est imposé à Toulouse (10-56) et que Limoux avait facilement disposé de St-Gaudens (50-12). Samedi Albi a disposé de Palau et dimanche, Villeneuve a dominé Lézignan.-

Les statistiques
Réalisateurs
122 points : Lasvenes (Villeneuve).
112 points : Arnaud (SOA).
102 points : Marginet (FCL), Herréro (Palau). 100 points : Nona (Limoux).

Marqueurs d’essais
13 essais : Schaumkel (Villeneuve),F. Flovie (Limoux).
10 essais : Pedrero (Albi). 8 essais : Grant (Albi).
7 essais : Lo, A. Escamilla (Carcassonne), LeCam (St-Estève/XIII Catalan), Arnaud (SOA),Herréro, Bernard (Palau).
6 essais : V. Albert (Carcassonne), Payne, Avis(SOA), J. Flovie (St-Estève/XIII Catalan), Santo(Limoux).
5 essais : Rey (SOA), Delage, Stéfani (St-Gaudens), Pellow, Soubeyras (Carcassonne),Puso, P. L. Bourrel (Limoux), Pomeroy (Palau), 12 Cardace (FCL), M. Laguerre (St-Estève/XIII PUSO Catalan), Estruga (Albi).

Meilleurs J5
PILIER : Très bons : Coyle (Albi), Mickalezyk (Limoux).
Bons : Molinier (Albi), O. Djalout (Albi), Pettybourne, Nicolic (Villeneuve), Leapai (FCL) Herold (Limoux), Naji (SOA), Cozza (St-Estève/XIII Catalan).
TALONNEUR : Très bon : Meresta (St-Estève/XIII Catalan). DEUXIÈME LIGNE : Très bon : Puso (Limoux). Bons : Chatras (Toulouse), Benet (Carcassonne), Le Cam (St-Estève/XIII Catalan).
TROISIÈME LIGNE : Très bons : Tribillac (FCL), Romano (SOA). Bons : Rouch (Albi), Perez (St-Estève/XIII Catalan). DEMI DE MÊLÉE : Très bons : Lasvenes (Villeneuve), Rougé (Limoux). Bons : Belkhiri (Palau), Marginet (FCL).
DEMI D’OUVERTURE : Excellent : Bourrel (Limoux).
Très bons : Wall (Villeneuve), Grant (Albi), Dumas (St-Gaudens), Andreu (SOA), A. Albérola (Carcassonne). CENTRE : Très bon : Avis (SOA). Bons : Gambaro (Palau), Delage (St-Gaudens), Ambert (St-Estève/XIII Catalan).
AILIER : Très bon : Lo (Carcassonne), Pedrero (Albi).
Bon : Ghanem (SOA).
ARRIÈRE : Très bons : Pellow (Carcassonne), Arnaud (SOA). Bons : Chanet (St-Gaudens), Laguerre (Toulouse).

Classement XIII de L’Indép’ après J11
26 points : Schaumkel (Villeneuve).
22 points : Grant (Albi).
20 points : Le Cam (St-Estève/XIII Catalan). 19 points : Herold (Limoux).
18 points : Cozza (St-Estève/XIII Catalan). 16 points : Arnaud (SOA).

Infographie © L’Indépendant

Villeneuve-sur-Lot plie mais ne romp pas

Villeneuve a inscrit ses quatre essais en première période, Lézignan le premier des siens juste avant la pause : à l’arrivée, il fallait un vainqueur…

Un perdant, Cyril Stacul, dresse son bilan dans les colonnes de L’Indépendant : “Nous avons complètement raté les 25 premières minutes, durant lesquelles nous n’avons pas vu le ballon. Dès que nous avons mis la main sur celui-ci, après la pause, nous avons fait comme Villeneuve avant nous, c’est à dire que nous avons été performants. Je retiens donc nos deux essais refusés en fin de match, et notre salutaire réaction”.

Lézignan, qui par ailleurs s’est définitivement séparé d’Amine Miloudi, a donc d’abord bu le calice jusqu’à la lie. 

Brad Wall a marqué le premier suite à un ballon égaré par les visiteurs, Farid Nicolas l’a imité dans un corridor droit déserté par la défense adverse, Thomas Lasvenes a enquillé des pénalités, et Houcine Fakir trouvé le chemin de l’essai, comme plus tard Wall.

Rémy Marginet redresse un tant soi peu la barre sur la sirène de la première période, et en suivant, Lézignan inscrit quatorze points en l’espace d’un quart d’heure.

Plus tard, Leapaï, en puissance, ramène les siens à six longueurs, et l’âpre défense de Villeneuve fait le reste. 

VILLENEUVE/LOT – LEZIGNAN 32-26

Mi-temps 28-7

Arbitre Fabien Nicaud

Villeneuve : 4 essais B. Wall (2, 32), Nicolas (10), H. Fakir (29), 2 T et 6 pénalités (5, 15, 19, 22, 56, 60) Lasvenes.

FCL : 4 essais Marginet (40), Davis (42), Tribillac (48), Leapaï (63), 4 T et 1 pénalité (54) Marginet.

Carton jaune à Lézignan : Trbillac (12).

VILLENEUVE : Bachoukh – Melhout, Brioux, Shaumkel, Nicolas – (o) B. Wall, (m) Lasvenes – Nicolic, Gautier, Pettybourne – Dubertrand, Sabour – H. Fakir.

Sont entrés en jeu Tabu, L. Carrasco, W. Ousty, Hermosilla.

LEZIGNAN : Stacul – Bonneriez, Simona, Brocas, Gouzy – (o) Lacans, (m) Marginet – Li. Albert, Tovena, Ti. Grandjean – Costes, Noema-Matenga – Tribillac.

Sont entrés Maxime Benausse, Ors, Leapaï, Davis.

Le mot de la fin est revenu à Damien Gautier et Lasarasu Tabu.

Pia brille pour Arnaud

La manière dont les Baroudeurs s’étaient serrés, lors de la minute de silence observée en l’honneur de Didier Cabestany, en disait long sur leurs intentions. Et pas que celles d’Arnaud, soldat comme papa, et auteur de “carreaux” du plus bel effet, lors de ce duel qui tourna court dès lors que les locaux prirent d’emblée les choses en mains.

Carpentras, patatras ! C’était écrit quand Sébastien Terrado, coach assistant et joueur de Salanque Méditerranée XV (entente entre Villelongue-de-la-Salanque et Pia, club présidé par l’autre Rovira, Franck), tentait à deux reprises sa chance, comme Jean-Paul De Oliveira, et surtout lorsque, dans la foulée, Anthony Durand forçait le chemin de l’essai.

Comme un Torrent…

Puis, sur mêlée née d’une 40/20 du même Terrado, Nicolas Torrent bousculait deux Provençaux pour ajouter à la peine de ces derniers.

Touché à la cheville gauche, Terrado, suppléant Guillaume Rey, blessé aux adducteurs l’avant-veille à l’entraînement, et lui-même remplacé par Arthur Bidaut, n’avait joué que huit minutes lors de son premier match à XIII de la saison, mais le mal était fait.

Et Pia, survolté, remettait la gomme par l’intermédiaire de Torrent, auteur d’un essai de cinquante mètres engendré par l’échappée royale de Marc Meye.

La première franche occasion d’essai du RCC ne survenait qu’à la 19è minute, la faute à trop de maladresses, malgré Hugo Bravo, qui se démenait comme un beau diable.

En face, le récital se poursuivait avec Bidaut qui allumait, et Durand qui éteignait la défense vauclusienne.

No pasaran !

Certes, Maxime Grosson n’était pas loin du but (30è), mais derrière une défense de fer incarnée par Arnaud Cabestany, les Baroudeurs jouaient à “no pasaran”.

Peu après la reprise, une feinte de passe victorieuse de Grosson remettait Carpentras en selle un trop court instant, Raphaël Andreuccetti échappait à un placage mais lâchait le ballon à une poignée de centimètres du bonheur, alors que le coup de pied rasant de Loïc Gimenez souriait à Maxime Scimone.

En suivant, Julian Berdu s’emparait d’un ballon perdu par le RCC pour percer sur trente mètres, avant d’alerter Loïc Gimenez, qui, d’une longue passe, expédiait Elian Billerach en dame.

Une courte averse sous le soleil calmait les esprits, quelque peu échauffés par le carton rouge adressé à Scimone pour un placage au cours duquel un Carpentrassien avait les pieds légèrement décollés du sol, et un “rasant” de Grosson manquait de sourire à Idriss Tamghart, qui ne faisait que friser l’en but salanquais.

Le coup de pied offert à Meye accentuait encore la différence de niveau entre les deux formations, même si Gilles Ganz flirtait avec la ligne fatidique. 

Pour finir, Loïc Gimenez et Meye construisaient un super mouvement destiné à Brice Pena. Preuve que ce n’était pas le jour de Carpentras, mais bien celui de Pia.

PIA – CAPENTRAS 44-4

Mi-temps 24-0

Arbitre Kevin Delarose

Pia : 8 essais Durand (5, 23), Torrent (8, 10), M. Scimone (53), Billerach (56), Meye (72), Pena (79), 4 T (8, 10, 53, 72) et 2 pénalités (34, 40) Durand.

Carpentras : 1 essai Grosson (45).

Carton rouge à Pia : M. Scimone (62).

PIA : Pena – Billerach, Greg Gimenez, Durand, Vincent Tène – (o) Terrado, (m) Loïc Gimenez – De Oliveira, Meunier, M. Scimone – Torrent, Berdu – Meye.

Sont entrés en jeu Bidaut, Arnaud Cabestany, Marty, Payré.

CARPENTRAS : Alex Rodriguez – Bessac, Mouadh Bida, Sagnes, Tamghart – (o) Grosson, (m) Bravo – Amehiou, Théo Jourdan, G. Ganz – Pesic, Llorca – L. Comtat.

Sont entrés Tobias Willams, R. Andreuccetti, Chafik, Delic.

Hervé Girette

Elite 1 : Albi a peiné à battre douze Palauencs

Jouer à 12 contre 13 pendant soixante-quatre minutes ne pardonne généralement pas. Surtout lorsqu’en face se trouve Albi, qui tutoie les cimes du classement. 

Palau, qui présentait pourtant de bonnes dispositions jusqu’au carton rouge de Jamal Fakir, en a fait l’amère expérience.

Les Catalans avaient tiré les premiers, par Clément Herrero, à la réception d’une passe au pied. 

Nittim Pedrero lui donnait bientôt la réplique en sprintant irresistiblement sur quatre-vingt mètres, puis Josh Coyle emportait trois défenseurs avec lui sous les poteaux catalans, et Luc Franco en remettait une couche de façon très personnelle.

N’empêche qu’à 18-8 rien n’était acquis pour les Tarnais. 

Mais en contestant le carton jaune que venait de lui adresser l’arbitre, Jamal Fakir écopait en suivant d’un rouge, ce dont son équipe n’allait pas se remettre.

Une équipe ayant pourtant eu le cran de recoller au score (14-18), grâce à la tranchée creusée par Julien Bernard dans la défense locale, et en début de seconde période, Albi était à deux doigts de marquer, tout comme Palau quelques minutes plus tard (51è), un ballon adressé par Marvin Merbah étant lâché dans l’en but albigeois par un de ses coéquipiers.

Le dernier espoir de Palau venait de s’envoler, d’autant plus que Clément Herrero abandonnait les siens durant dix minutes…

Ce qui n’enlève rien au mérite des Tarnais, qui avaient fait ce qu’il fallait pour l’emporter, en inscrivant deux essais supplémentaires.

ALBI – PALAU 34-14

Mi-temps 18-14

Arbitre Stéphane Vincent

Pluie fine en première mi-temps

Albi : 6 essais Pedrero (6), Coyle (14), L. Franco (18), Grant (58), Tailhades (61), Bianchini (72), 4 T (4, 14, 18, 72) et 1 pénalité (55) B. Fabre.

Palau : 2 essais Herrero (2), Bernard (35), 2 T et 1 pénalité (11) Herrero.

Carton jaune à Palau : Herrero (60).

Carton rouge à Palau : J. Fakir (26).

ALBI : L. Franco – Pedrero, Bianchini, Tailhades, Lescouzères – (o) Grant, (m) B. Fabre – Rodrigues, Cook, Coyle – Dupuy, Lardot – M. Garcia.

Sont entrés en jeu K. Murphy, Estruga, Molinier, Cousinié.

PALAU : Merbah – Parenti, Pomeroy, Gambaro, Thérésin – (o) Herrero, (m) K. Belkhiri – O. Djalout, John Boudebza, Jamil – Bernard, Celerino – Grau.

Sont entrés J. Fakir, Mekkaoui, Doutres, Chalmey.

Elite 1 : Palau et Toulouse Broncos résistent en vain

Palau, efficace car discipliné, a posé moults problèmes aux locaux en première période, quand ces derniers multipliaient les ballons tombés, puis Limoux retrouvait de sa superbe pour signer une victoire contestée par des visiteurs opiniâtres, à l’image de Mike Parenti, décalé par Georgy Gambaro pour le premier essai de la partie.

Lancé dans un intervalle, Valentin Yesa lui donnait la réplique, mais une passe au pied de Kamel Belkhiri souriait à Alexandre Doutres. Plus tard, à l’essai en solitaire de Zac Santo, répondait un drop de Clément Herrero, et Limoux avait alors mangé son pain noir.

Car après la pause, Shaun Nona signait une interception, Santo profitait d’un contre mené par Romain Puso pour l’imiter, Fabien Flovie en rajoutait une couche, mis sur orbite par Santo, comme Yesa, dont la puissance mettait cinq adversaires sur les fesses.

L’interception de Belkhiri survenait trop tard pour espérer ramener à Palau le point de bonus, ce qui faisait dire à François Thérsin que “si Palau a bien posé son jeu en première mi-temps, il a ensuite passé vingt minutes sans ballon, conséquence de ses erreurs”.

Même son de cloche du côté de François Doutres, un autre ex Limouxin : “Nous avons encaissé deux essais casquette, en début de seconde période, dont nous ne nous sommes pas remis, et nous avons été stériles en attaque”.

A la décharge des visiteurs, ces derniers étaient très incomplets, surtout dans les trois-quarts, et Olivier Elima regrettait “les quelques ballons balancés ayant engendré des essais adverses, Limoux ayant fait preuve de réalisme pour revenir dns la partie, alors que nous n’avons pas su garder la tête froide, ni su répéter les efforts, le tout sans avoir à rougir”.

De son côté, Valentin Yesa mettait l’accent sur la salutaire réaction de Limoux, “qui a alors appliqué les bases de sa méthode”, imité par Yann Belmaaziz, qui rendait en plus hommage à un rival “doté d’un banc de remplaçants de qualité”.

LIMOUX – PALAU 32-17

Mi-temps 10-11

Arbitre Kevin Delarose

Limoux : 6 essais Yesa (17, 66), Santo (30, 55), Nona (44), F. Flovie (61), 4 T Nona (17, 44, 55, 61).

Palau : 3 essais Parenti (3), Doutres (24), K. Belkhiri (74), 2 T Herrero (24, 74).

Cartons jaunes : Yann Belmaaziz (72), Liauzun (79).

Palau : Mekkaoui (8).

LIMOUX : Santo – F. Flovie, M. Péault, Garrouste, A. Bourrel – (o) Nona, (m) César Rougé – Yesa, Liauzun, Herold – Lucas Vergniol, Léandre Torrès – Rouch.

Sont entrés en jeu Barbaza, Yann Belmaaziz, Puso, Osuna.

PALAU : Ugo Martin – Parenti, Gambaro, Doutres, Thérésin – (o) Herrero, (m) K. Blekhiri – Omer Djalout, John Boudebza, Janicot – Bernard, Celerino – Mekkaoui.

Sont entrés J. Fakir, Jamil, Boukri, Grau.

Shaun Nona et Limoux ont redressé le tuteur de leur jeu en seconde mi-temps.
Crédit LBC

TOULOUSE BRONCOS – VILLENEUVE/LOT 18-36

Mi-temps 8-12

Arbitre M. Caffin

TO Broncos : 4 essais Chevreton (16), Chatras (37), Maurel (49), Reynaud (79), 1 T Maurel (49).

Villeneuve : 6 essais Godinet (20), Shaumkel (26, 65, 75), Bachoukh (42), Nicolic (60), 6 T Gruppi.

Cartons jaunes à Villeneuve : Godinet (5, 25), L. Carrasco (36).

TOULOUSE : Thérond – Depeyre, Pezet, Reynaud, Dussert – (o) Maurel, (m) Chevreton – Justin Sangaré, Tranier, Chatras – Fourquet, Lima – Wastjer.

Sont entrés Paul Sangaré, Nhuyen, K. Bentley, Bouscayrol.

VILLENEUVE :  Bachoukh – Melhout, M. Carrasco, Shaumkel, Gruppi – (o) B. Wall, (m) Godinet – Nicolic, W. Ousty, Tabu – Bonouahab, Dubertrnd – L. Carrasco.

Sont entrés H. Fakir, Masselot, El Azizi, Brioux.

Samy Masselot et Lasarasu Tabu sont tombés sur des Toulousains opiniâtres.