Accueil » A la une » Denver, trop haut pour jouer au rugby ?

Denver, trop haut pour jouer au rugby ?

Denver, la ville du Colorado où doit se disputer un test-match entre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande, le 24 juin prochain au Mile High Stadium qui porte bien son nom, culmine à 1609 mètres, ce qui poserait un réel problème de santé pour les joueurs, selon Paul Bloomfield, le “chief medical officer” de la NRL, et Nick Weeks, le “chief operatoing officer”, qui condamnent fermement le projet, soutenus par la majorité des clubs de NRL, toujours frileux à l’idée de libérer leurs joueurs en plein milieu du championnat.

Car le lendemain de la rencontre, les Kiwis prendront le vol du retour pour Auckland, et les joueurs anglais de NRL pour Sydney, soit vingt heures de voyage, avec possibilité pour leurs clubs respectifs, NZ Warriors, ou australiens, d’aligner leurs internationaux néo-zélandais ou anglais, quatre, cinq, six ou sept jours plus tard, selon les cas (16è journée, laquelle commence le jeudi 28 juin par St George-Parramatta, et se poursuit le lendemain par NZ Warriors-Cronulla, Roosters-Melbourne).

En Australie comme en Nouvelle-Zélande, les avis sont en tout cas partagés, chez les joueurs concernés par une éventuelle sélection, et il existe une autre raison à cela. Alors qu’habituellement les joueurs de NRL touchent 20 000 dollars australiens (ou 12 500 euros) pour un test-match, la prime cette fois serait de seulement 5000 (3120 euros).

De quoi faire un peu plus grincer des dents…

La semaine dernière, des représentants de l’Association des joueurs de NRL ont rencontré les responsables de la compétition, afin d’évoquer ce qui ressemble à un problème épineux. Pour une issue heureuse ?

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire