Accueil » Actualité Internationale » Super League » Des Frenchies en RFL : 19e Round

Des Frenchies en RFL : 19e Round

À l’instar de la Super League, la Kingstone Press Championship vient d’entrer dans le sprint aux playoffs et chacune des escouades accueillant nos Frenchies s’est vue victorieuse à l’issue de cette 18e journée de la KPC. Bradford sans Baile est allé l’emporter à Workington Town 38 à 16 alors que les Fevs de Rémy Marginet ont accueilli Doncaster avec tous les égards et 54 points (à 14). À noter que Rémy a marqué l’un des 11 essais des Rovers.

Louis Jouffret et Jordan Sigismeau ont quant à eux porté les couleurs de Whitehaven le weekend passé. Prêtés en tant que jokers dans le club cumbrien, c’est en bleu que nos jeunes tricolores ont remporté leur première rencontre de Championship 24 à 12 face aux Bulldogs de Batley. Louis a inscrit l’un des quatre essais de son clan et en a réalisé toutes les transformations.

L’info que nous attendions depuis des mois est enfin parue la semaine passée : William Barthau a repris la compétition avec les Broncos de la capitale. Le Villeneuvois a foulé la pelouse du Hive dès la 45e minute pour y remporter le choc contre Hunslet, 34 à 12.

.

Wigan Warriors – Théo Fages à Salford Red Devils

Passer aussi près de l’exploit lorsque l’on est en position délicate au classement doit aujourd’hui nourrir quelques regrets dans les rangs démoniaques de Salford. En effet, il faudra une cinquantaine de minutes aux hommes de l’intraitable Shaun Wane pour ouvrir leur propre marque alors que ceux de Iestyn Harris menaient déjà de 12 points. Il faudra les coups de reins des inépuisables Burgess, Farrell et Sarginson pour que les Warriors parviennent à contrer les incessantes facéties de Magic Rangi, des frères Griffin et, bien sûr, la ténacité de Théo Fages. À 19-12 en guise de score final, on se dit que la conclusion aurait pu être favorable aux Reds vendredi dernier, leur défense ayant longtemps annihilé les ardeurs wiganers.

Toujours cantonné à l’avant-dernière place du championnat avec un match en moins, Salford se maintient à 3 points du Top 8.

En dépit de son souhait de briller sous d’autres couleurs, Théo est resté la valeur sûre des Red Devils. Toujours dans le coup, il s’est voulu décisif sur au moins un essai.

.

John Boudebza et Kévin Larroyer à Hull KR – Warrington Wolves

Au chapitre des exploits, voici des Robins qui n’ont en rien galvaudé leur chance de châtier des Wolves en plein doute et dernièrement défaits par trois fois en quatre rencontres. Bien sûr, rien n’arrive facilement lorsqu’il s’agit d’affronter la meute de Tony Smith, mais Hull KR l’a fait et avec la manière en renvoyant chez eux les canidés de Warrington sur un tonitruant 36 à 10. Un triomphe qui vient à point nommé et permet aux Rovers de gravir une marche au général, aux portes du Top 8.

Nos Frenchies, tous deux titularisés par Chris Chester, ont cette fois encore pris la rencontre par le bon bout et soigné leurs statistiques défensives, notamment. Kévin Larroyer a infligé la somme de 38 placages à ses adversaires en jaune et bleu en guise de souvenir régional tandis que John Boudbza en a distribué 37 en à peine une quarantaine de minutes sur la pelouse.

.

Gadwin Springer à Castleford Tigers – St Helens

Voici quelques jours déjà que Gadwin a rejoint les Tigers de Justin Carney. Mais pour cette fois, et la réception des Champions en titre, le jeune pilier aura profité des tribunes du Mend-A-Hose Jungle pour y étudier l’art de ses nouveaux coéquipiers.

Car il s’est bien agi d’art et de manière vendredi soir, quand Castleford s’est offert les Saints à quelques instants à peine de la sirène finale. Un choc qui a tenu toutes ses promesses d’indécision mais qui a permis à Ben Roberts et ses les félins de l’emporter d’un drop-goal d’écart à 25-24.

.

Dragons Catalans – Mickaël Simon à Wakefield Trinity Wildcats

Dragons Catalans : M.Escaré, K.Inu, T.Gigot, B.Pomeroy, F.Yaha, T.Bosc, S.Dureau, J.Lima, É.Pelissier, R.Casty, E.Whitehead, L.Anderson, J.Baitieri Remplacements : O.Elima, G.Mounis, B.Garcia, J.Guasch

Wakefield Wildcats : J.Miller, T.Johnstone, J.Arundel, R.Lyne, C.Riley, P.Godinet, T.Smith, N.Scruton, P.McShane, M.Simon, M.Ryan, I.Kirke, D.Washbrook Remplacements : R.Owen, J.Molloy, C.Annakin, B.Kavanagh

Un météo estivale propulsée par une Tramontane soutenue, des poignées d’écoliers de primaire en tribunes et une ode à la catalanité, c’est le menu festif proposé par les Dragons Catalans à leur public pour la réception de Mickaël Simon et, accessoirement, de la lanterne rouge du championnat.

Il semblerait pourtant que la fête ait failli tourner à l’avantage des anglais, tant les Dracs ont peiné face à des Wildcats désormais coachés par Brian Smith – averti frère ainé de Tony Smith, entraîneur de Warrington Wolves – et peut-être aussi par excès de confiance.

Il faut dire que les locaux ont frappé vite, fort et bien dès la 4e minute où Ben Pomeroy a ouvert la marque suivi de très près par la recrue Inu, tourment permanent du côté droit.

Puis plus rien, du côté des Catalans du moins puisque, résolument retrouvés, les félidés anglais ont attaqué sans relâche non sans butter sur une défense encore stable des hommes de Laurent Frayssinous.

Il faudra une pause et quelques instants à Chris Riley pour enfin trouver la faille dans les remparts perpignanais. Dix minutes de mieux, Pita Godinet parviendra à ses fins et marquera enfin après nombre d’offensives qui lui auront été sans succès. À l’heure de jeu, le tableau d’affichage du Gilbert Brutus Stadium dénoncera un éprouvant 12 partout, synonyme d’un dernier quart-temps belliqueux.

Godinet se verra refusé son second essai sur arbitrage vidéo, un verdict relativement rassurant pour les fans des Roussillonnais. Moins rassurante, la sortie d’un Thomas Bosc de tous les combats mais bien malheureusement touché à un genou.

Le geste de trop de la part de Wakefield sera un placage haut qui permettra à Scott Dureau de tenter la conversion d’une pénalité en points. Un coup de griffe qui, au-delà des 2 points qui mettront les Dracs devant, propulsera les Wildcats dans leurs vieux cauchemars.

Les Dragons Catalans régleront le compte de leur adversaire en cinq minutes seulement – Pelissier, Escaré et Anderson passant chacun outre la ligne d’en-but – alors que le métronomique Dureau complétera son cent pour cent aux tirs au but.

Le score final de 32 à 12 ne résume en rien les difficultés qu’ont connu Rémi Casty et ses coéquipiers pour contenir les Wildcats de Mickaël Simon. Une victoire arrachée dans les dernières minutes de la rencontre et qui aurait pu voir Wakefield ramener une première victoire depuis 15 journées et leur succès du Round 2 contre Hull KR.

Malgré de meilleures dispositions qui pourraient leur valoir un maintien en Super League, les Wakefield Trinity Wildcats ne voient pas encore leurs résolutions payer en points au général. Une chose est certaine en revanche, c’est le probable départ de Mickaël en cas de relégation.

De cette rencontre-frisson, se dégagent quelques belles stats gauloises avec en tête l’époustouflante prestation d’un Fouad Yaha que l’on ne présente déjà plus en Super League. Trois cassages de ligne et 162 mètres sont les impressionnantes perfs de cet ancien académicien de Leeds qui aurait pu être élu homme du match avec deux passes décisives.

Cette journée de la catalanité a également signé le retour de Joan Guasch, fils de son père et capitaine émérite du St Estève / XIII Catalan, pour remplacer Ian Henderson et épauler l’habituel zébulon Éloi lui-même auteur d’un « 4 points ». Tony Gigot quant à lui s’est montré comme à son habitude depuis son retour Avenue de l’Aérodrome, opiniâtre, tout comme un Morgan Escaré un peu plus en vue depuis quelques rencontres.

Les emblématiques Casty, Mounis, Baitieri et Elima ont mis du cœur à l’ouvrage et tenu l’entrée de l’en-but local avec grande férocité, une tâche à laquelle n’a aucunement rechigné la future panthère Garcia.

Téhora Dutenu

.

Dragons Catalans 32 (12)

Essais (5) : B.Pomeroy (4′) K.Inu (8′)

É.Pelissier (73′) M.Escaré (75′) L.Anderson (78′)

Goals : S.Dureau (4′, 8′, 73′, 75′, 78′) 5/5

Pénalité : S.Durau (65′) 1/1

Wakefield Wildcats 12 (0)

Essais (2) : C.Riley (45′) P.Godinet (55′)

Goals : J.Miller (45′, 55′) 2/2

.

Arbitre : Mr Phil Bentham

.

7 834 spectateurs au Stade Gilbert Brutus (Perpignan)

.

Résumé Vidéo

Résumé du match Dragons Catalans vs Wakefield Wildcats – Source : catalansdragons.com

.

Classement Super League

Round 19 Table

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire