Accueil » A la une » Djalout envoie Carcassonne en finale au Point en Or!

Djalout envoie Carcassonne en finale au Point en Or!

Tony Tumusa a inscrit l’essai de l’égalisation à trois minutes de la fin du temps règlementaire.
Crédit @astreizix

CARCASSONNE – LIMOUX 20-16

Mi-temps 8-6

16-16 à la fin du temps règlementaire

Arbitres Mohamed Drizza et Benjamin Casty

Carcassonne : 4 essais Canet (5), L. Franco (50), Tumusa (77), N. Djalout (82), 1 T (5) et 1 pénalité (17) A. Alberola.

Limoux : 1 essai Th. Lasvenes (66), 1 T et 5 pénalités (20, 35, 38, 54, 59) Murcia.

Cartons jaunes :

Yesa (Limoux) à la 30è.

  1. Albert (Carcassonne) à la 37è.

CARCASSONNE : Soubeyras – A. Escamilla, Tumusa, V. Albert, Lo – (o) L. Franco, (m) A. Alberola – Sabri, Agullo, Canet – Baile, N. Djalout – M. Khedimi.

Sont entrés en jeu Soum, Zava, Tétart, J. Anderson.

LIMOUX : Th. Lasvenes – Garrouste, Ma. Mayans, Puso, M. Péault – (o) Torreilles, (m) Murcia – Barbaza, S. Teixido, Herold – L. Vergniol, Torrès – Rouch.

Sont entrés Kriouache, Yesa, Noki, Liauzun.

Le capitaine Jean-Philippe Baile en a terminé avec sa carrière à Domec, mais pas sa carrière tout court, puisqu’il a emmené les siens à Albi, au terme d’un duel que Nabil Djalout a ponctué dans la prolongation, via une charge de Geoffrey Zava, relayée par Baile justement, et Tony Tumusa.

Nabil Djalout a fait la décision en prolongation.
Crédit @astreizix

“C’est notre défense et notre solidarité qui nous ont permis de l’emporter, alors que nous avons commis beaucoup de fautes”, analysait Jean-Phi Baile après coup, pour L’Indépendant, pendant que le co-entraîneur Patrick Alberola pointait du doigt “l’indiscipline” dont ses joueurs s’étaient rendus coupables, les consignes défensives, elles, ayant au moins été entendues.

A l’inverse de Baile, Sylvain Teixido est contraint de s’arrêter là, évoquant lui aussi “l’indiscipline des Limouxins en fin de rencontre”, alors que son équipe avait, comme Carcassonne, livré un gros combat.

Mais si Mika Murcia avait été prolixe dans les tirs au but, les locaux, privés de Gary Lo, blessé, après la pause, avaient inscrit trois essais de plus que les Blanquetiers, avec un premier de Bastien Canet, placé dans un intervalle par Julien Agullo, un deuxième de Luc Franco, via une double feinte de corps, un troisième de Tony Tumusa, ailes déployées, le dernier vous ayant déjà été conté.

Limoux avait certes eu sa chance, mais l’avait laissé filer, seul Thomas Lasvenes, toute classe étalée, ayant réussi à percer l’épais rideau défensif des Canaris, en route pour un éventuel doublé Coupe – Championnat.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire