Accueil » Compétitions » Championnats Amateurs » Féminines » EDF Féminines | Retour sur le stage du 03 décembre

EDF Féminines | Retour sur le stage du 03 décembre

Trente-quatre joueuses étaient présentes le samedi 03 décembre au stade Albert Domec de Carcassonne pour un stage de l’équipe de France Féminines.

Ce dernier avait comme principal objectif que Messieurs le Président M.Palanques et le Responsable du Haut-Niveau, M. Khedimi officialisent la non-participation de l’équipe de France à la prochaine Coupe du Monde 2017 en Australie en expliquant les raisons. D’une part financière en interne au regard du budget fédéral dont il dispose et d’autre part, bien qu’ils aient essayé de changer la donne au cours des discussions récentes avec la RLIF, de revoir les conditions d’inscription auprès de l’organisme privé en charge de l’événement. Hélas rien n’a pu aboutir et c’est avec beaucoup de tristesse que cette annonce a eu lieu.

Mathieu Khedimi a souhaité malgré tout rassurer les joueuses de l’EDF en leur donnant d’autres objectifs sportifs tels que la double rencontre contre l’équipe d’Angleterre en Juin (la revanche d’Avignon) et le projet d’un tournoi européen avec des nations montantes comme l’Italie, la Russie, la Serbie, l’Espagne, le Pays de Galles et l’Ecosse, elles-mêmes non participantes à la prochaine Coupe du Monde.

Laurent Dupuy, le sélectionneur de l’équipe de France, membre de la Direction Technique Nationale et chargé de mission auprès de la commission nationale en charge de la pratique féminine ainsi que son Directeur Technique National, Patrice Rodriguez, vont mettre tout en œuvre pour faire aboutir ce projet.

Une fois rassurées sur leur futur, les joueuses ont eu un débriefing du match d’Avignon afin de donner les grandes orientations de travail pour la saison à venir et notamment au niveau offensif.

Un repas préparé par les petites mains de la Peña des Joyeux Canaris Carcassonnais a permis de reprendre des forces avant d’aller sur un des terrains de la plaine Mayrevieille pour une première mise en œuvre pratique. Au programme, un travail de gamme autour de la passe, des répétitions des schémas courts servant de base à l’animation offensive collective et un tournoi  « fidjien » à 4 équipes qui a durement sollicité les organismes mais tout cela dans un bel enthousiasme.

Nu doute que nos Bleues sauront relever une nouvelle fois le défi qui leur est proposé. Le souvenir du match nul concédé à Biganos en 2015 à la dernière seconde du match, la défaite d’Avignon malgré une bonne 1ère mi-temps et le manque de rythme consécutif au report du début de championnat Elite en vue de la préparation à la Coupe du Monde laissent penser que la victoire est tout à fait possible dans un avenir proche face à ces Anglaises.

En tout cas, c’est à cela que le staff va s’atteler en instaurant un esprit de concurrence saine basée sur les principes de travail et d’investissement.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire