ELITE 1 : Coup d’oeil sur la 5è journée

Entouré ici de Payne, Naji et Pourret, Baptiste Avis a confirmé son excellent début de saison avec Avignon.
Crédit Justine Rey

Avis seul en tête

Grâce à son triplé réussi dimanche à Toulouse, en l’espace de sept petites minutes, le jeune Avignonais Baptiste Avis a pris les commandes du classement des marqueurs d’essais.

Le classement :

5 : Baptiste Avis (Avignon

4 : Corentin Le Cam (St Estève XIII Catalan)

Maxime Stefani (St Gaudens)

Romain Puso (Limoux)

3 : Tony Pellow (Carcassonne)

Corentin Rey (Avignon)

Rémi Andreu (Avignon)

Ugo Perez (St Estève XIII Catalan)

Joseph Thérond (Toulouse)

Nittim Pedrero (Albi)

Latrell Schaumkel (Villeneuve/Lot)

Damien Cardace (Lézignan)

Alexandre Costes (Lézignan)

Julien Bernard (Palau)

Théo Delage (St Gaudens)

Fabien Flovie (Limoux)

Fred Camel

Mathieu bat Romain

Leur première confrontation a tourné à l’avantage de Mathieu, auteur d’une grosse prestation, à l’instar de celle produite, en face, par son cadet, Romain. On savait au coup d’envoi que Khedimi battrait Khedimi, restait à savoir lequel.

Individuellement parlant, le duel des frères n’a pas véritablement eu lieu. Car quand le N°15 de Saint-Estève XIII Catalan, remplaçant au départ, se trouvait sur le terrain, le N°14 de Carcassonne était pour sa part sur le banc, et inversement.

Du moins jusqu’à la 48è minute, pour le retour en jeu de Mathieu, qui presque dans la foulée amorçait une offensive conclue par Tony Pellow. Mais cinq minutes plus tard, Romain était remplacé, avant de retourner sur la pelouse pour les sept dernières minutes de ce match de grande intensité.

Charnière au top

Le demi de Limoux, Shaun Nona, blessé en première période, n’a pas disputé la deuxième, et l’association “Pilou” Bourrel – Césard Rougé, à la charnière, a ensuite fait des ravages dans la défense commingeoise.

Paroles

Maxime Grésèque, entraîneur de Limoux : “Nous n’avons pas su concrétiser lors de la première mi-temps, disputée sur un faux rythme. Nous avons été davantage patients lors de notre superbe deuxième période, en ayant su écarter les ballons”.

Romain Puso, deuxième ligne de Limoux : “Nous avons été poussifs avant la pause, avant de mieux compléter nos chaînes par la suite”.

Patrick Alberola, co-entraîneur de Carcassonne : “Même si Tony Pellow et Garry Lo se sont mis en évidence, notre victoire n’est pas due qu’à leurs exploits. C’est celle de toute une équipe, qui a procédé collectivement”.

Frédéric Camel, co-entraîneur de Carcassonne, dans les colonnes de L’Indépendant : “Même avec douze points de retard, nous savions qu’en jouant sur les extérieurs nous pouvions contrer les Catalans. Lo et Pellow ont fait la différence, mais toute l’équipe a su réagir”.

Mathieu Khedimi, troisième ligne de Carcassonne : “On s’est fait peur quand nous avons été menés de douze longueurs, mais nous avons alors appliqué les consignes, et posé notre jeu, opérant avec détermination pour concrétiser nos temps forts”.

Benoît Albert

Benoît Albert, entraîneur de Saint-Estève XIII Catalan : “Carcassonne a présenté un ensemble homogène et plus expérimenté. Et nous avons eu quelques moments de flottement dont les visiteurs ont su profiter    “.

Thomas Ambert, centre de St Estève XIII Catalan : “Du fait de nombreuses blessures au sein de l’effectif, l’équipe est continuellement modifiée, et cela nuit à l’homogénéité, et Carcassonne a su mettre à profit nos temps faibles”.

Ugo Perez, deuxième ligne de St Estève XIII Catalan : “Nous avons commis trop de fautes une fois passées les dix premières minutes de la seconde période, et notre passage à vide de dix minutes a replacé Carcassonne dans la partie. Ce qui ne pardonne pas quand en face se trouvent Tony Pellow et Garry Lo”.

 

Partager cette publication

Laisser un commentaire


Partager un souvenir, une histoire

Click or drag a file to this area to upload.
Click or drag files to this area to upload. You can upload up to 10 files.