Accueil » A la une » ELITE 1 – DEMI-FINALES 2019: Mathieu Khedimi : “Alan Torreilles est ultra performant”

ELITE 1 – DEMI-FINALES 2019: Mathieu Khedimi : “Alan Torreilles est ultra performant”

Mathieu Khedimi, Bastien Canet, Clément Soubeyras, Vincent Albert, ne porteront pas dimanche le même maillot que Romain Puso et Thomas Lasvenes…

A l’exception d’un match de suspension, Mathieu Khedimi a disputé tous les autres de Carcassonne, cette saison. C’est dire si le jeune avant, modèle de régularité dans l’effort, d’efficacité en défense, et de clairvoyance en attaque, a fait son trou sans problème au sein d’un effectif pourtant étoffé.

La parole à un des éléments incontournables du pack jaune et noir.

Mathieu, plutôt troisième ligne ou talonneur ?

C’était assez équilibré, cette saison avec Carcassonne. J’ai disputé grosso modo 60% des matchs en troisième ligne, même si j’ai une préférence pour l’emploi de talonneur. C’est un poste à responsabilités, et j’aime bien être impliqué dans la gestion du jeu, au même titre que les demis. Sinon, d’une manière générale, j’apprécie de travailler sur mes défauts.

Quelle analyse fais-tu des matchs entre Carcassonne et Limoux, cette saison ?

Il convient surtout de regarder devant. Limoux, Lézignan, Saint-Estève XIII Catalan, à ce stade de la compétition c’est du pareil au même. Ce sera un match couperet, et une équipe peut très bien concéder deux essais d’entrée de jeu, et ensuite lâcher. Je me souviens aussi que si nous avions gagné 31-14 à Limoux, fin janvier, au match retour à Domec (victoire 19-18) nous avions eu peur, ayant déjoué.

Un mot sur Lézignan, que Carcassonne pourrait éventuellement affronter, en finale à Albi ?

Nos confrontations ont été serrées (29-22 pour le FCL fin novembre, 34-26 pour Carcassonne fin février), à l’exception de la dernière, en Coupe (30-18 pour Carcassonne, début mai), où en première mi-temps nous avions appliqué le plan de jeu, atteignant la pause sur le score de 26-6, notre deuxième période, elle, étant à oublier. Mais nous avions été performants en défense, et présents dans le combat, au milieu du terrain.

Un avantage que possède Carcassonne, sur Limoux ?

Je ne sais pas s’il s’agit réellement d’un avantage, mais notre victoire en finale de la Coupe nous a donné plus de confiance, et il règne une excellente ambiance au sein du groupe. Cela dit, nous ne sommes pas, actuellement, en finale du championnat.

Que sera un match sans Bastien Escamilla ?

C’est une très grosse perte. Car on parle d’un leader, qui ne perd jamais un plaquage, qui gagne ses duels en attaque. Et il a toujours le mot qui convient pour nous faire avancer.

Le Limouxin le plus précieux pour son équipe ?

Alan Torreilles, qui aurait pu faire paire partie de l’équipe type de la saison. Je le trouve ultra performant”.

Crédit Bernard Rieu
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire